[nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

[nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs

Envoyé par Emmanuel Bigler 
[nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
vendredi 31 mars 2017 15:07:02
c'est nouveau, ça vient de sortir, pour inverser certains films négatifs N&B et en faire des diapos N&B.

https://www.macodirect.de/chemie/schwarzweisschemie/filmentwicklung/filmentwickler/rollei-schwarzweiss-dia-kit-fuer-20-filme

.. so einfach ..
... ça a pourtant l'air plus compliqué qu'un E6 couleur ;-)

Donc sauf erreur ou omission de ma part, ces chimies d'inversion sont disponibles à ce jour :
- chez FOMA
http://www.foma.cz/fr/catalogue-processing-set-for-fomapan-r100-detail-1648

- et désormais chez MACO-ROLLEI

E.B.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 31/03/17 15:09 par Emmanuel Bigler.
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
vendredi 31 mars 2017 17:48:24
"....... so einfach ..
... ça a pourtant l'air plus compliqué qu'un E6 couleur ;-)

Meuh non, tout se joue dans le premier révélateur.
La réexposition en sortie de

Dans le set de traitement, il est question de bain de blanchiment (bleach).
Le bichromate de potassium ferait-il un retour dans les étals ?
Si la réponse est oui, les écologistes ne vont pas apprécier la libération du chrome VI dans la nature.
J'ai connu ce problème dans les années 2000. C'est ce qui motivé Agfa, EK, Fuji à commercialiser des films autopositifs pour la micrographie COM.

La réexposition en sortie de bain de blanchiment va nous ramener à une période que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Si ma mémoire ne me joue pas des tours, c'était l'époque du traitement E3.

Amicalement.

Alain
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
vendredi 31 mars 2017 17:53:12
Alain Allovon écrivait:
-------------------------------------------------------

> La réexposition en sortie de bain de blanchiment
> va nous ramener à une période que les moins de
> 20 ans ne peuvent pas connaître. Si ma mémoire
> ne me joue pas des tours, c'était l'époque du
> traitement E3.

Absolument
Remplacé par l'E6 en 1978
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
vendredi 31 mars 2017 20:21:28
Le bichromate de potassium ferait-il un retour dans les étals ?

Meuheuh non, chez Foma c'est du permanganate de K, donc j'imagine que c'est pareil chez Maco-Rollei.
Un coup d'oeil aux fiches réglementaires de sécurité devrait nous en dire plus.

E.B.
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
samedi 1 avril 2017 08:55:39
Chez moi j'ai un kit Ilford pour inverser le film négatif noir et blanc, il faudra que je vois comment ça marche avant que la chimie ne devienne inutilisable...

J'ai aussi une vingtaine de plans films Rollei RHS 4X5 inversibles direct avec le révélateur.

Il faut donc exposer d'une façon particulière pour inverser un film négatif par chimie ?
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
samedi 1 avril 2017 09:05:08
faut donc exposer d'une façon particulière pour inverser un film négatif par chimie ?

Euh .. il n'y a pas de règle générale, mais sur ce que je connais, l'indice ISO d'un film négatif peut augmenter si on le destine à une diapositive par inversion.
Cela dépend du procédé, pour le nouveau procédé de chez Maco-Rollei, on expose le film négatiif à sa sensibilité ISO nominale.

Indépendamment de la structure de la couche sensible, pour qu'un film négatif donne de belles diapos, il est préférable que le support (la base) soit transparent, ce qui n'est pas le cas de tous les films négatis, certains sont bleutés, c'est pas terrible en projection pour une diapo N&B.

Sinon, les règles de bonne exposition sont les mêmes que pour les diapos en couleurs : la Comtesse rappelle qu'il faut éviter de faire griller les blancs.

E.B.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 01/04/17 09:21 par Emmanuel Bigler.
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
samedi 1 avril 2017 15:11:17
"J'ai aussi une vingtaine de plans films Rollei RHS 4X5 inversibles direct avec le révélateur."

Ce sont des films autopositifs qui se traitent avec la séquence révélateur, fixateur, lavage.
Selon le kit chimie, il peut y des bains de rinçage intermédiaires.

Le procédé par inversion totale (non chimique) à la séquence suivante : 1er révélateur, blanchiment, réexposition, clarification, fixage, lavage final.
- Le 1er révélateur va développer les halogénures d'argent qui ont été insolés à la prise de vue.
- Le bain de blanchiment va éliminer par oxydation l'argent métal issu de l'action du 1er révélateur (le bleach est une solution acide dont le pH peut être voisin de 1).
- La clarification : après le blanchiment, le passage du film dans un bain de clarification (à base de sulfite de sodium) est indispensable pour faire remonter le pH et préserver ainsi l'efficacité du 2e révélateur.
- Réexposition : le film est réexposé à la lumière et les halogénures non développés dans le 1er révélateur et encore présents dans l'émulsion, vont former une nouvelle image latente.
Cette exposition peut être effectuée après le blanchiment et/ou la clarification, mais bien évidemment avant le passage dans le deuxième révélateur.
- Second révélateur : c'est ici que l'image finale va prendre corps dans une polarité positive, c'est-à-dire que les parties noires du sujet apparaitront noires sur le film et cela vaut bien évidemment pour toutes les nuances de gris jusqu'au blanc.
- Fixage : la séquence de fixage peut être facultative, car théoriquement, il n'y a plus d'halogénures d'argent dans l'émulsion ce qui rendrait l'image instable en matière d'archivage. Je me suis aperçu cependant que le fixage influençait parfois favorablement la D.min et donc la transparence.

Points importants : Il faut exposer correctement à la prise de vue et le développement doit être parfaitement maitrisé.
- Une surexposition conduira à ce que le 1er révélateur donne une image dense qui sera bien évidemment blanchie. Par conséquent, il y aura moins d'halogénures disponibles pour créer l'image finale après le passage dans le 2e révélateur.
- Un surdéveloppement dans le 1er révélateur (température trop élevée, temps de traitement trop important, etc.) va produire les mêmes effets. L'image positive finale sera faiblement contrastée à cause du manque de densité.

Si l’image positive finale est trop sombre, c'est que l'exposition a été trop faible ou que le 1er révélateur n'a pas été suffisamment actif.
A contrario, si l'image finale est trop claire, c'est que le film a été surexposé ou que le 1er révélateur a été trop actif.
On pourrait aussi suspecter une défaillance du 2e révélateur due à une contamination par le bleach.

Amicalement.

Alain
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
dimanche 2 avril 2017 13:29:25
Bonjour,
Je vous rappelle que l'on peut aussi produire des diapos N&B en utilisant les films N&B type C41 et en les traitant dans de la chimie E6.
Images douces et assez plaisantes.
Je ne sais pas ce qui reste en films de ce type en magasin...
[digression] diapos N&B à patir de films chromogénques C41
dimanche 2 avril 2017 15:40:36
en utilisant les films N&B type C41

Salut Georges

J'ai un petit stock d'Ilford XP2 super.

C'est toujours fabriqué et c'est en vente libre sans ordonnance.

E.B.
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
dimanche 2 avril 2017 15:44:53
Alors là j'apprends un truc intéressant merci pour le tuyau !

En film chromogénique c'est à dire noir et blanc C41, il n'existe plus que la XP2S 400 de chez Ilford.

Mais comme elle existe au format 120 on peut en parler ici !
Re: [digression] diapos N&B à patir de films chromogénques C41
dimanche 2 avril 2017 16:29:58
Attention à ne pas mourir d'enthousiasme ..
La sensibilité idéale tombe à 100 ~200 et les temps de traitement E6 ne sont pas standard. Donc pas dans une machine automatique de base ...
Re: [digression] diapos N&B à patir de films chromogénques C41
dimanche 2 avril 2017 16:40:18
ça donne tout de même envie d'essayer avec par exemple un kit E6 en fin de vie, juste pour voir...
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
dimanche 27 août 2017 19:12:18
Bonjour Monsieur GIRALT,

Je reprends ce fil pour avoir quelques précisions à propos des temps de traitement croisé (chimie Tetenal E6) d'un film chromogénique N&B (XP2S 400 C41).

Le traitement n'étant pas standard, quelle serait le processus à suivre avec un processeur JOBO (CPE2+) ?

Merci par avance.

Jean-Pierre RADO
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
jeudi 31 août 2017 23:40:35
Bonsoir,
Je suis fort loin de chez moi et donc dans l'impossibilité de retrouver et lire mes notes;
Ecrivez moi fin septembre et je vous ferai une recherche. Désolé.
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
vendredi 1 septembre 2017 07:01:50
Bonjour Monsieur GIRALT,

Il n'y a rien d'urgent, je vous recontacterai.

Jean-Pierre RADO
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
vendredi 8 septembre 2017 21:19:54
Emmanuel Bigler écrivait:
-------------------------------------------------------
> Le bichromate de potassium ferait-il un retour
> dans les étals ?

>
> Meuheuh non, chez Foma c'est du permanganate de K,
> donc j'imagine que c'est pareil chez Maco-Rollei.
> Un coup d'oeil aux fiches réglementaires de
> sécurité devrait nous en dire plus.

Bonjour,

Est-ce le permanganate de Potassium présente des inconvénient par rapport au bichromate pour le bain de blanchiment (action, durée de vie) ? Moersch propose encore une solution à base de dichromate. Qu'en est-il du recyclage du produit?
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
vendredi 8 septembre 2017 21:37:49
Le dichromatique bichromate se "neutralise" avec du sulfite de potassium
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
samedi 9 septembre 2017 12:17:44
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
vendredi 29 septembre 2017 05:53:37
Bonjour Monsieur GIRALT,

Comme vous m'y avez invité, je reprends ce fil pour avoir quelques précisions à propos des temps de traitement croisé (chimie Tetenal E6) d'un film chromogénique N&B (XP2S 400 C41) et savoir quel processus vous suivez. Je souhaite pour cela utiliser un processeur JOBO (CPE2+).

Merci par avance.

Jean-Pierre RADO
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
vendredi 29 septembre 2017 15:31:48
Pour faire du C41 en E6 il faut surexposer son film a +2 ou +3 (50 ou 100 iso pour une 400) et faire un développement pousser à +2 voir +3.

Pour ceux qui ont toute la collection des Réponses photo, dans les années 1990 ils avaient testé pas mal de films C41 en E6. Et ils ont trouvé la même règle que celle ci-dessus pour avoir de belles diapos.

La vache, ça fait donc 20 ans que j'ai pas fait ce type de traitement croisé :'-/



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/09/17 15:33 par Daniel Elbaz.
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
lundi 2 octobre 2017 14:52:15
Bonjour Monsieur Rado,
J'ai passé une partie de mon dimanche à rechercher dans mes notes. Je n'ai trouvé que quelques diapos d'exemple mais pas les notes de traitement.
Je suis désolé. Je vais quand même essayer de trouver la revue Ricaine qui m'avait servi de base à l'époque. Vu l'age (de la revue et du chercheur, c'est pas gagné...)
Je vous tiendrai au courant.
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
lundi 2 octobre 2017 17:03:27
Bonjour Monsieur GIRALT,

Merci beaucoup pour vos recherches.

Jean-Pierre RADO
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
lundi 2 octobre 2017 19:14:40
Bonsoir,
J'ai retrouvé le paragraphe concerné d'un article de Mr Hans F. Dietrich paru dans "Mastering Black and White photography Volume II (Annual Special N° 7" publié par Darkroom and Creative Camera Techniques en, je crois, 1991.
L'étude parle de l'ILFORD XP2 et pour le "reversal processing" il est dit :
3 Finally, not to be overlooked in this excursion into the possibilities with the XP2 film, is the feasibility of reversing this film to make slide. I do not recommend this as a standard procedure because, in my opinion, the quality is not that outstandin, but if necessary it can be done. The best results in my experiments were obtained by exposing the film at ISO 200 with an E6 first developer time of 16 minutes at 100°F or ISO 100 and 14 minutes. All other processing steps are as recomended in the E6 processing sequence. "

De mes essais, je n'ai conservé que les diapos exposées à IE 200 et selon le film employé (Ilford, Konica, Kodak) le résultat était voisin à la "couleur" obtenue près. Variant de tirant vers le bleu à tirant vers le sépia...
Le rendu était très doux et "un peu enrobé". Bref rien d'extraordinaire mais rien de très moche non plus.. A l'époque, j'employais de la chimie Kodak en 6+1 bains. JE ne me souviens plus si c'était la chimie classique ou bien déjà le kit à usage unique.
Voila tout ce que je peux en dire.
Re: [nouveau chez Maco-Rollei] chimies pour diapos N&B / inversion de négatifs
lundi 2 octobre 2017 21:08:27
Bonsoir Monsieur GIRARD,

Je vais pouvoir faire quelques essais en utilisant vos données. Encore merci.

Jean-Pierre RADO
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter