Repro négatif avec table lumineuse
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Repro négatif avec table lumineuse

Envoyé par Curdy Vincent 
Repro négatif avec table lumineuse
dimanche 23 septembre 2018 21:52:17
Bonjour,

Je souhaiterais faire de la repro de négatifs 6x7,6x6,4x5 avec une table lumineuse, un appareil plein format numérique et une optique Macro permettant le 1:2 (à savoir un Micro Nikkor 55/2.8).
Il y a déjà eu à ce sujet quelques discussions que j'ai consultées sur le site toutefois toute expérience ou tout protocole personnel qui pourrait me guider seraient bienvenus.
Mon idée étant de pratiquer plusieurs prises de vues puis de les assembler dans photoshop, à ce sujet j'ai lu qu'il fallait être vigilant à l'apparition du flare, et pour ce faire occulter les parties autour de la zone photographiée.
Voilà ou j'en suis.
A vous lire.
Merci d'avance.
Re: Repro négatif avec table lumineuse
dimanche 23 septembre 2018 21:56:46
Il faut masquer le plus sérieusement possible,
La table et l'ensemble du studio,
Utiliser un rail XY pour un déplacement précis,
Utiliser le meilleur diaf,
Exposer en mode manuel,
Assembler en manuel avec des calques ou en auto avec un soft ...
Et inch allah !!!
Re: Repro négatif avec table lumineuse
lundi 24 septembre 2018 10:11:51
Pour le déplacement, il est plus simple de déplacer le sujet,
le néga sur la table ou la table elle même,
que l'appareil, on évite bien des accidents.

il faut masquer au mieux les zones hors champ,
l'idéal est de lier le cache à l'objectif (1 ou 2 mm au dessus du néga),
une fois calé il n'y a plus à s'en occuper quand on déplace le "sujet"

l'idéal serait d'avoir un éclairage à condenseur plutôt qu'une table lumineuse (diffuse),
la définition serait plus élevée,
mais c'est tout sauf évident à installer…
la table lumineuse a le mérite de la simplicité avec une bonne qualité de résultat.

pscl
Re: Repro négatif avec table lumineuse
lundi 24 septembre 2018 14:34:04
Bonjour,
J'ai créé un proto pour reproduire avec un APN 24x36 des négatifs (ou positifs) et un objectif macro.
J'ai fabriqué une table croisée dont les mouvements X&Y se font par par simple glissement des plateaux supportant une table lumineuse à led. Les dimension de la surface éclairée est de 22 x 22 cm.
Ces dimensions permettent de créer des planches contact numériques et de reproduire des négatifs allant du 24x36 au 13x18 cm. Pour les planches contact, les négatifs sont posés directement sur la table lumineuse dont la face légèrement granitée empêche la formation d'anneaux de Newton. Une simple vitre posée sur les bandes de negatifs assure une bonne planéité.
Lorsque je reproduis des négatifs à l'unité, j'emploie le passe-vue de mon Durst138. J'ai fais en sorte qu'aucune lumière parasite ne vienne créer du flare.
Je n'ai pas employé de condenseur comme évoqué précédemment mais j'essaierai.
La mise au point est faite à l'aide de la loupe (x10). Je vois bien le grain du film.
En fonction de la précision souhaitée, je segmente la prise de vues qui sont assemblées via le logiciel Autopano. Par exemple, j'ai réalisé une trentaine de vues pour un 6x6. Autopano à bien fait son job sachant que j'ai choisi le diaph laissant l'appareil choisir la vitesse. Le logiciel gère parfaitement les écarts de luminosité d'une vue â l'autre.
Compte tenu de la faible profondeur de champ, il faut veiller au parfait parallélisme des plans film et capteur. Ceci impose de pouvoir régler finement ce parallélisme.
Ce que j'ignore à cet instant c'est la qualité obtenue avec mon système comparée à celle d'un scanner performant.
Actuellement, je suis hospitalisé et je ne puis joindre des photos de mon installation à ce post.
Toutes mes excuses.

Cordialement.

A. A.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter