[citation-devinette] décembre 2017
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

[citation-devinette] décembre 2017

Envoyé par Emmanuel Bigler 
[citation-devinette] décembre 2017
jeudi 14 décembre 2017 22:17:35
Ça fait presque 6 mois que nous n'avons pas pratiqué la ciatation-devinette, c'est le moment d'y revenir !

Il s'agit d'identifier l'auteur de cette phrase :

« Il y a très peu de gens en France qui s'intéressent au tirage photographique en tant que tel. Ce qui intéresse les gens, c'est aller à un festival ou une exposition, regarder les images, le photo-journalisme, etc. »


E.B.
Re: [citation-devinette] décembre 2017
jeudi 14 décembre 2017 22:59:12
Français?
Européen?
Américain?
La citation est française ou traduite?

Allez au hasard: Irving Penn, Kenna, Evans, Philippe Salaun?
Re: [citation-devinette] décembre 2017
jeudi 14 décembre 2017 23:20:37
Il n'y a qu'une gialeriste pour faire une ciatation comme celle-ci ;);)
Je n'en connais qu'une : Agathe Gaillard.
C'est juste, c'est juste, hein ??

Jean-Yves, ignorant incertain :)
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 01:33:06
Jacky, Ioury ou moi en refaisant le monde de la photographie entre deux bières à Zuydcoote. Le truc c'est que ça allait tellement vite que plus personne ne se souvient de qui l'a dit. Ah si, le lendemain il a neigé.

J
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 08:00:46
Je n'ais pas la réponse, mais elle me parle cette citation, elle s'applique aussi à la peinture, la sculpture etc...
Ça me rappelle un ancien prof d'art plastique qui collait son nez sur les tableaux au louvre pour voir les coups de pinceau. Il se faisait engueuler par les gardiens, faut dire qu'il était le seul à faire ça.
Maintenant c'est moi qui me fait engueuler :D



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/12/17 08:36 par Neonoctis.
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 11:24:12
Ventdesable écrivait:
-------------------------------------------------------
> Jacky, Ioury ou moi en refaisant le monde de la
> photographie entre deux bières à Zuydcoote. Le
> truc c'est que ça allait tellement vite que plus
> personne ne se souvient de qui l'a dit. Ah si, le
> lendemain il a neigé.
>
> J

C'est clair, tu étais tellement illuminé que tu prenais les veilleuses pour des codes ;-)
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 12:23:18
Bonjour à tous.
La citation ne provient pas d'un galeriste, et pas non plus d'un galerie-photoïste pendant une soirée amicale, que ce soit autour d'un chablis ou autour d'une bière de ch'nord.

Le texte a été traduit par mes soins, afin de le mettre hors de portée de la mémoire du Moloch.

E.B.
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 12:43:31
MarcN écrivait:
-------------------------------------------------------
> Ventdesable écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Jacky, Ioury ou moi en refaisant le monde de la
> > photographie entre deux bières à Zuydcoote.
> Le
> > truc c'est que ça allait tellement vite que
> plus
> > personne ne se souvient de qui l'a dit. Ah si,
> le
> > lendemain il a neigé.
> >
> > J
>
> C'est clair, tu étais tellement illuminé que tu
> prenais les veilleuses pour des codes ;-)


Rhooo !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 12:59:11
de Jean D. (que je salue au passage)
Français? Européen? Non.

Américain? Oui

La citation est française ou traduite? Traduite.

Allez au hasard: Irving Penn, Kenna, Evans, Philippe Salaun?
Non, aucun de ces photographes.

E.B.
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 16:14:58
Saint Ansel?
Paul Strand?
Weston?
Weegee?
Eggleston?
Friedländer?
Wall?
Karsh?


.
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 17:44:50
Donald Trump ? :)
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 22:11:55
Plus sérieusement, je dirais qu'il s'agit d'un photographe - francophile- qui a décidé d'exposer des images jets d'encre plutôt que des argentiques ...
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 22:25:57
Jack London?
Re: [citation-devinette] décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017 22:57:38
de MarcN : (bonsoir Marc)
Plus sérieusement, je dirais qu'il s'agit d'un photographe

Oui, c'était un photographe professionnel.

- francophile

Hmmm... (comme dirait notre ami Dan Fromm, que je salue au passage).
Non, ce photographe était probablement tout sauf francophile.
Il ne parlait pas le français, mais il n'était pas le seul étazunien de son époque à ne parler aucune langue autre que l'anglais des États-Unis.

- qui a décidé d'exposer des images jets d'encre plutôt que des argentiques ...
Non, non, et non, certainement pas, pour des raisons à la fois historiques et esthétiques.

E.B.
Re: [citation-devinette] décembre 2017
samedi 16 décembre 2017 00:05:30
Donc j'aurais dit Ansel Adams, qui a été invité par Lucien Clergue à Arles' mais cela a été déjà proposé par Jean..
Re: [citation-devinette] décembre 2017
samedi 16 décembre 2017 08:10:23
Donc j'aurais dit Ansel Adams, qui a été invité par Lucien Clergue à Arles' mais cela a été déjà proposé par Jean..

Oui, gagné !.

Jean avait proposé une liste de noms de photographes étazuniens au hasard mais n'avait pas parlé d'Arles, le contexte est important.

Nous remercions vivement notre lecteur "le nono" pour avoir déniché un document de 800 pages, de l'université de Californie à Berkeley, qui est sous une forme dactylographiée à l'ancienne, la retranscription d'une série d'entretiens que Saint Ansel donna dans les années septante du siècle dernier.
Le document est téléchargeable ici,
https://archive.org/details/convanseladams00adamrich

Ansel Adams, "Conversation with Ansel Adams," an oral history conducted l972, l974, l975 by Ruth Teiser and Catherine Harroun, Regional Oral History Office, The Bancroft Library, University of California, Berkeley, l978
Si on lit au début du document les notices de droit d'auteur rédigées dans cette délicieuse prose juridique étazunienne, le document est devenu plus ou moins libre de droits depuis les années nonante.

Et voici le contexte, page 728 du document.
Saint Ansel raconte son voyage à Arles ; ce qu'il dit est parfaitement cohérent avec ce qu'il a publié par ailleurs dans le « Making Of », il y a néanmoins un jugement croustillant sur HCB que je ne connaissais pas et qui ne surprendra pas ceux qui connaissent personnellement HCB (mentionnons au passage que l'ensemble des galerie-photoïstes alsaciens ayant connu personnellement HCB est non vide.)

Entretien avec Ruth Teiser le 23 février 1975, Saint Ansel évoque son passage au festival d'Arles à l'invitation de Lartigue.

Teiser: Did any clear divisions come out between the American attitudes
toward photography and the French attitudes toward photography?

Adams: Yes, there was always a great difference between the European
approach and the American approach, because most of the Europeans
have little or no interest in what we call "print" quality." That
lack of interest in print quality, of course, is I think probably
the dominant difference. The European is interested in--I call it
"observation." Very few people in France buy prints as such. They
mostly are concerned with events, observation, journalism, and so
on.

E.B.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/12/17 09:00 par Emmanuel Bigler (modérateur).
Re: [citation-devinette] décembre 2017
samedi 16 décembre 2017 11:01:06
Où l'on observera, avec une certaine finesse, que la traduction est un art consommé chez notre modérateur de b'sac.

La lecture de sa "ciatation", en a perturbé plus d'un. Que venait faire le photojournalisme dans cette histoire. Cela commençait avec la photo d'art et se terminait avec tintin reporter.

Remise dans son contexte, elle prend quand même un sens tout différent.

L'a pas vendu de tirage quand il est venu à Arles Ansel ?

Bravo à Marc N qui grâce à sa grande culture s'est souvenu que Lucien Clergue l'avait invité à venir à Arles.

J
Re: [citation-devinette] décembre 2017
samedi 16 décembre 2017 13:46:30
Je vous recommande la lecture de cet entretien autour de la page 728, pour ce qui concerne la légendaire escapade de AA en France aux rencontres d'Arles.

À part la bouffe et le wagon-restaurant du Mistral ...
(c'est vrai qu'en matière de trains, il y a en France de quoi impressionner AA, par exemple la vitesse de nos motrices SNCF : aux É-U de l'Ouest, dans les années septante du siècle dernier, seul le charbon se déplace en wagon, à la vitesse d'un « wagon » à chevaux des pionniers),
... tout le reste ne lui a laissé aucun souvenir, ou presque ; il se souvient néanmoins du comportement extravagant de HCB, qu'il n'a pas repris dans le Making Of et qu'on se régale de lire aujourd'hui (Schadenfreude, comme on dit sur le Großformat Forum).

En particulier ce qui est affreux pour AA, c 'est l'air chaud et humide d'Arles en été, impropre à toute photo de paysage digne de ce nom, du moins pour un paysagiste qui ne photographie que dans des endroits où l'air est archi-sec et le voile atmosphérique inexistant.

--------------------------------

en a perturbé

Et pourtant les perturbateurs n'agissaient pas en masse !

L'a pas vendu de tirage quand il est venu à Arles Ansel ?

Dans la chaleur humide des rencontres d'Arles, tirer, c'est pénible !

E.B.
Re: [citation-devinette] décembre 2017
samedi 16 décembre 2017 20:19:41
Je suis trop jeune pour avoir le souvenir de la venue de AA à Arles : AAA.
Mais étant de la génération suivante j'ai pu constater avec quelle force on nous a imposé la dévotion des "maîtres". Il fallait adorer ou périr, nous n'avons pas adoré et nous n'avons pas péri.
La génération mienne ne souhaite pas devenir ce qu'ils étaient, la critique et la réflexion sur le médium est passée par là.

Anecdotiquement, voici le souvenir de SS de AA , qui préparait le terrain :
‘In the mid-1970s I was once invited for dinner at a friend's loft in SoHo,' recounts Shore. 'At dinner was Ansel Adams. During the meal I saw Ansel drink six tall glasses of straight vodka and, at some point during our long conversation after dessert, Ansel said - and I remember him saying this in an unemotional, detached way, like a photographer observing something: "I had a creative hot streak in the 1940s and since then I've been pot boiling.

AA aurait pu arroser en Arles les andouilles de vodka et devenir le AA des AAAA en A.
Pas de pot.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 16/12/17 20:21 par Zoran.
Re: [citation-devinette] décembre 2017
samedi 16 décembre 2017 22:11:51
¿Quand a-t-il eu un "creative hot streak" ?
¿Et quoi de plus chiant que le "tirage photographique en tant que tel"?

Gabriel
gabrielramon.com
Re: [citation-devinette] décembre 2017
samedi 16 décembre 2017 23:04:16
Zoran écrivait:
-------------------------------------------------------

> Mais étant de la génération suivante j'ai pu
> constater avec quelle force on nous a imposé la
> dévotion des "maîtres". Il fallait adorer ou
> périr, nous n'avons pas adoré et nous n'avons
> pas péri.

Ce n'est pas une question de génération,
Mais d'approche historique, deux écoles, continue ou discontinue ...
Re: [citation-devinette] décembre 2017
dimanche 17 décembre 2017 08:19:14
Anecdotiquement, voici le souvenir de SS de AA , qui préparait le terrain :
‘In the mid-1970s I was once invited for dinner at a friend's loft in SoHo,' recounts Shore. 'At dinner was Ansel Adams. During the meal I saw Ansel drink six tall glasses of straight vodka and, at some point during our long conversation after dessert, Ansel said - and I remember him saying this in an unemotional, detached way, like a photographer observing something: "I had a creative hot streak in the 1940s and since then I've been pot boiling


cette citation se retrouve dans le catalogue de l'exposition rétrospective d'Arles en 2014, il y a un long interview de Stephan Shore avec David Campagny. Cette anecdote y figure, avec d'autres sur le rôle d'Ansel Adams, Steichen, dans la carrière de SS. l'interview de plus de 50 pages et instructif sur l'état d'esprit du photographe tout au long de sa carrière, sur ces pratiques techniques, du 35 mm (Michey) au 8x10 couleur en passant par le 4x10 en N&B en utilisant de la triX et de l'HC110........

cordialement

Ossette philippe

PS : Stephen Shore, xavier Barral/ fondation Mapfre, isbn 978-2-36511-064-8.
Re: [citation-devinette] décembre 2017 - une erreur de traduction !
dimanche 17 décembre 2017 12:13:07
de VentdeSable (que je salue au passage) :
Où l'on observera .... que la traduction est un art consommé ...

Ououps ! Tellement consommé que j'en ai mangé un mot important ! Erreur cardinale !
Je m'aperçois avec effroi que j'ai honteusement fait passer à la trappe le mot acheter (le verbe to buy) dans la première partie de la citation ! Schème honne mie !

L'a pas vendu de tirage quand il est venu à Arles Ansel ?

Eh oui, bien sûr !

Voici la phrase originale :
Very few people in France buy prints as such.
Une traduction mot à mot est :
« En France, il y a très peu de gens qui achètent des tirages en tant que tels. »

Ou encore, en paraphrasant, et en faisant dire à Saint Ansel ce qu'il n'a pas dit, mais je ne crois pas trahir sa pensée :
« En France, il y a très peu de gens qui achètent des tirages photo en tant qu'objet d'art. Ce qui intéresse les gens, c'est ... »
Nous sommes en 1975 lorsque Saint Ansel le dit.
La situation a probablement changé en France depuis cette époque, mais il me semble avoir lu ici, écrit par des plumes autorisées, qu'il n'y avait pas (avant une certaine date que nous allons préciser par la discussion) de marché en France pour la vente de tirages en tant qu'œuvres d'art.

Entendons-nous bien, des tirages gélatino-bromure, il s'en est vendu en France par millions, il suffit de lire ce que nous dit l'Archevêque de Moisenay à propos du marché de la carte postale à la haute époque des bromuriers de Rueil-Malmaison.

Contrairement à la situation du marché en Allemagne et en Suisse, par exemple.

Souvenir ému d'une des premières rencontres amicales GP à Vienne (38-F) en novembre 2002, organisée par Michel Guigue (que je salue bien bas au passage s'il nous lit).

Un éminent universitaire fribourgeois (FR-CH) nous fait l'honneur de venir, il est heureux d'apporter des tirages. En passant à la douane à G'nève, les fonctionnaires lui demandent ce que sont ces grands cartons plats. Des tirages photo, dit-il, je vais à Vienne (38-F) pour les montrer à des amis.
Ah, mais il y a exportation d'œuvres d'art, ces objets ne peuvent pas sortir de Suisse sans formalités, c'est le règlement.
Le professeur, qui par chance avait de la famille ou des amis à G'nève, dut donc déposer lesdites œuvres d'art chez eux avant de reprendre la route et dut repasser le soir au retour pour rapporter ses œuvres à la maison.

E.B.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 17/12/17 12:25 par Emmanuel Bigler.
Re: [citation-devinette] décembre 2017
mardi 19 décembre 2017 21:13:27
Gabriel écrivait:
-------------------------------------------------------
> ¿Et quoi de plus chiant que le "tirage
> photographique en tant que tel"?

De ce point de vue, AA a dû croiser quelques andouilles en A en 1975.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter