Lecture de plage
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Lecture de plage

Envoyé par Nestor Burma 
Lecture de plage
lundi 2 juillet 2018 09:01:30
Re: Lecture de plage
lundi 2 juillet 2018 10:39:25
On peut également lire si on va à la montagne ?

Photographiquement,
Philippe T
Re: Lecture de plage
lundi 2 juillet 2018 10:55:45
Philippe T écrivait:
-------------------------------------------------------
> On peut également lire si on va à la montagne ?

Ce n'est pas recommandé pour un texte qui donne le vertige
Re: Lecture de plage
lundi 2 juillet 2018 12:52:41
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> Philippe T écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > On peut également lire si on va à la montagne
> ?
>
> Ce n'est pas recommandé pour un texte qui donne
> le vertige


Absolument.
Re: Lecture de plage
lundi 2 juillet 2018 13:23:21
Pourquoi s'inquiéter.
Madame la ministre crée un comité !
[www.lejournaldesarts.fr]

J.C.L.
Re: Lecture de plage
lundi 2 juillet 2018 14:17:52
Re: Lecture de plage
lundi 2 juillet 2018 23:11:03
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> [www.youtube.com]

Quel Sacha Distel!
Je lirai l'article avec ça dans les oreilles: [www.youtube.com]
Re: Lecture de plage
lundi 2 juillet 2018 23:39:31
Biberonné aux Cinglés du Music-Hall de JC Averty (qui en valait bien deux), je préfère évidemment l'originale de Ray Ventura :-)

——————————————————————————————————
.: jeanbaPhoto ::: jeanbaBlog :.
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 07:21:31
Comme l'a dit un éminent photographe de l'Est dans son interview, l'avenir de la photographie n'a rien à voir avec son passé même récent. Il est lié à celui des graphistes, des drones, du web, de la vidéo, de la com, de l'info, du cinéma, de la réalité virtuelle augmentée ou non.
Le numérique est un formidable hub qui connecte tous ces mondes hier encore étanches, voire repliés sur eux-mêmes.
L'article est peu disert sur cette évidence.

.
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 08:36:36
Encore faut-il clairement distinguer les photographes de la photographie, je ne suis pas inquiet pour elle, 40 000 ans d'histoire suffisent à nous rassurer, mais pour les photographes, il faudra plus qu'un ministre ex-éxécuteur tortionnaire de la dite profession.
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 14:01:33
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------


il faudra plus qu'un ministre ex-éxécuteur tortionnaire


C'est prêter beaucoup de pouvoir à cette personne.
C'est pas un Jedi quand même !

(même si la photographie relève plutôt du côté obscur :-))

Ça fait 15 ans que tu as toi-même enterré l'argentique. "la messe est dite" rabâchais-tu en 2004-2005.
Tu avais une bonne vision du futur, devenu aujourd'hui notre présent.

Autant essayer de retaper une épave de Ford T pour la mettre sur l'autoroute.

On a changé de monde, et le vieux monde ne s'y retrouve pas.

Sempiternelle rengaine, et que peut un ministre devant ce tsunami planétaire, je te le demande...

.
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 14:12:55
Jean écrivait:
-------------------------------------------------------
> Nestor Burma écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
>
>
> il faudra plus qu'un ministre ex-éxécuteur
> tortionnaire

>
>
> C'est prêter beaucoup de pouvoir à cette
> personne.
> C'est pas un Jedi quand même !

Juste un ex-éditeur connu comme le loup blanc ...

> (même si la photographie relève plutôt du
> côté obscur :-))
>
> Ça fait 15 ans que tu as toi-même enterré
> l'argentique. "la messe est dite" rabâchais-tu en
> 2004-2005.

Bien sûr et c'est toujours vrai, mais ce n'est pas le problème ...

> Tu avais une bonne vision du futur, devenu
> aujourd'hui notre présent.

En partie, mais ce n'est pas important

> Autant essayer de retaper une épave de Ford T
> pour la mettre sur l'autoroute.

Personne n'a ce genre d'idée, même les plus intégristes

> On a changé de monde, et le vieux monde ne s'y
> retrouve pas.

Encore une fois, il ne s'agit pas de comparer des vieux et nouveaux mondes

> Sempiternelle rengaine, et que peut un ministre
> devant ce tsunami planétaire, je te le
> demande...

Rien, surtout compte tenu de l'histoire personnelle de ce ministre.

Le seul avenir possible, c'est de payer le travail de ceux qui travaillent, c'est tout, mais c'est tellement simple que personne n'y pense ...
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 14:34:03
Jean,

Le problème n'est pas le numérique ou l'argentique ou les possibles interconnexions entre les disciplines, le problème est que les auteurs, les artistes ne sont pas soutenus dans le secteur de la photographie c'est à dire encore moins que dans les autres disciplines.
Aujourd'hui quand une exposition est présentée par une institution tout le monde est payé : les responsables du lieu, le commissaire d'expo, les manutentionnaires, les gardiens, tout le monde sauf le principal intéressé : le photographe. L'ancien accord qui consistait à un financement des tirages et des encadrements par le lieu en guise de rétribution est en passe de devenir l'exception, la gratuité pour les institutions se généralise, le photographe finance.
Pour la création c'est le vide, non seulement il n'y a pas d'argent, mais il n'y a pas de projet, pas de recherche, pas d'idée.

Récemment Jean Luc Monterrosso à organisé sa dernière exposition "La Photographie française Existe Je L'ai Rencontrée". Il relate qu'au début des années 80, lors d'une rencontre avec John Szarkowski alors conservateur au MoMA, il lui demande ce qu'il pense de la photographie française, il répond : It doesn't exist.
35 ans plus tard Monterrosso au commandes d'une des rares institutions françaises consacrées à la photographie répond fièrement qu'il l'a rencontrée. Et qu'a t-on vu ? Une sélection exclusive des artistes de sa génération, il s'en excuse d'ailleurs en rendant hommage aux oubliés, je cite JLM : "...ceux des années 50 : Izis, Lartigue, Doisneau, Boubat, Riboud, HCB, Sieff ..." et tenez vous bien : "... et ceux qui continuent à l'incarner aujourd'hui comme Sabine Weiss, Frank Horvat ou encore Willian Klein." !

Voilà comment la photographie est enterrée en France.
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 14:39:18
<<Le problème est que les auteurs, les artistes ne sont pas soutenus dans le secteur de la photographie c'est à dire encore moins que dans les autres disciplines.<<

Personnellement être soutenu ne m'intéresse pas beaucoup, je souhaite simplement être payé, comme un plombier ou un boulanger, rien de bien compliqué ...
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 14:42:23
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> <<Le problème est que les auteurs, les artistes
> ne sont pas soutenus dans le secteur de la
> photographie c'est à dire encore moins que dans
> les autres disciplines.<<
>
> Personnellement être soutenu ne m'intéresse pas
> beaucoup, je souhaite simplement être payé,
> comme un plombier ou un boulanger, rien de bien
> compliqué ...


Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt.
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 15:14:56
Zoran écrivait:
-------------------------------------------------------
> Nestor Burma écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > <<Le problème est que les auteurs, les
> artistes
> > ne sont pas soutenus dans le secteur de la
> > photographie c'est à dire encore moins que
> dans
> > les autres disciplines.<<
> >
> > Personnellement être soutenu ne m'intéresse
> pas
> > beaucoup, je souhaite simplement être payé,
> > comme un plombier ou un boulanger, rien de bien
> > compliqué ...
>
>
> Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile
> regarde le doigt.

Réponse convenue et ridicule du Parisien qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez ...

Pour un Français avec son ministère de la Culture, son art officiel, être soutenu et être payé, sont des concepts totalement différents ...
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 15:29:51
L'art officiel en photographie c'est quoi ? De quoi parles-tu ?
D'être "soutenu" ? Tu aurais donc le choix pour refuser ? De façon générale le choix existerait ?
Explique-nous ça un peu.
Parce que de Paris je ne vois rien de tout ça, mais surtout des gens qui ne croient pas que les photographes aient besoin d'être encouragés (soutenus) et par conséquent qu'il est inutile de les payer, les deux sont liés. Il ne suffit pas d'exposer les photographes, il faut croire en la valeur (dans tous les sens du termes) de leurs travaux et ils seront payés, c'est là que la ministre est sollicitée.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 03/07/18 15:31 par Zoran.
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 15:59:29
Zoran écrivait:
-------------------------------------------------------
> L'art officiel en photographie c'est quoi ? De
> quoi parles-tu ?

Les artistes soutenus par collectivités territoriales

> D'être "soutenu" ? Tu aurais donc le choix pour
> refuser ? De façon générale le choix existerait
> ?

Bien sûr que l'on peut refuser

> Explique-nous ça un peu.

Juste un exemple simple, je connais une galerie soutenue pour les collectivités territoriales, qui ferme ses portes, ses artistes n'ont jamais été payés et le staf de la galerie ne souhaite pas prolonger cette situation.

> Parce que de Paris je ne vois rien de tout ça,
> mais surtout des gens qui ne croient pas que les
> photographes aient besoin d'être encouragés
> (soutenus) et par conséquent qu'il est inutile de
> les payer, les deux sont liés.

Non ce n'est pas lié, personnellement je ne veux pas de soutien, juste être payé (comme cela se passe en musique) et cela dépasse très largement le cadre d'un ministère ...
Donc même avec le meilleur soutien, aujourd'hui, je refuse les expo et autres représentations ...

> Il ne suffit pas
> d'exposer les photographes, il faut croire en la
> valeur (dans tous les sens du termes) de leurs
> travaux et ils seront payés, c'est là que la
> ministre est sollicitée.

Et bien non, c'est déjà l'attitude du ministère depuis des années, cela ne fonctionne absolument pas ...

Les seuls bénéficiaires de cette situation sont les “curator“ et les loueurs de cimaise, le "backstage" ...
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 17:52:35
Soutenu, soutenu...Il ne faut pas être soutenu, il faut avoir quelques copains dans un bon carnet d'adresse...

Un gouvernement ne doit pas soutenir, il doit légiférer et faire appliquer ses textes.
Un photographe doit être rémunéré en fonction de sa prestation, comme tout professionnel.

Mais comme tout professionnel, il vit dans un pays qui vénère le libéralisme et la loi du marché.

Quand aux expositions et autres résidences,rien ne l'empêche, s'il se sent l'âme d'un artiste, de solliciter de riches mécènes, ou de se coltiner à une production "alimentaire"afin de produire son art.

Libre à lui aussi de choisir la posture de l'artiste maudit et famélique.

L'age d'or de la photographie est passée, comme cela a été le cas pour d'autres professions.
Professions qui n'ont pas eu l’appui ni des gouvernements ni de la population trop heureuse de pouvoir s'approvisionner à un meilleur coût.

Pour ma part, je n'ai pas envie que mes impôts servent à financer bricoles de gugusses à la Koons.
Ni d'autres projets non-culturels tout aussi débiles.
Mais on ne me demande pas mon avis, hein !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 20:10:09
Vous vous arrêtez sur un mot et c'est parti pour 50 messages, c'est comme ça qu'on regarde le doigt.
Avec l'exemple de l'expo de la Mep on est pourtant en plein dans le sujet de ce que signifie une absence de soutien : aucune prise de risques, pas de liaisons avec les écoles et les jeunes professionnels, pas d'organisation de débats esthétiques, pas d'invitations des auteurs internationaux qui écrivent sur l'art et qui comptent aujourd'hui.
Rien d'autre qu'un quant à soi dont on trouve l'écho ici même, à une échelle à peine plus grande.
Mon point de vue n'est pas celui d'un "parisien", mais le constat sur la situation de la photo en France vu depuis l'étranger : les pays Bas, l'Allemagne, l'Angleterre et les E.U. C'est ce qui permettait à Szarkowski d'affirmer que la photographie française "ça n'existe pas" et c'est encore vrai aujourd'hui. Réduire le problème à la seule question de l'argent c'est être complètement à côté. L'absence de rémunération est simplement une conséquence logique.
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 21:11:56
Sauf qu'en 1980 la photographie Française c'est le Photojournaliste, et uniquement le photojournalisme,
Et la France est No 01 mondial haut la main,
Donc le big boss de MoMA il aurait fallu qu'il change ses œillères,
Mais à l'époque le MoMA c'est la Mecque,
Alors nos intello parisiens gobent tout ce qui sort d'outre atlantique ...

La MEP c'est juste de l'art officiel, c'est finalement assez cool de ne pas fourrer les Ecoles dans ce merdier ...
Re: Lecture de plage
mardi 3 juillet 2018 23:05:25
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> Sauf qu'en 1980 la photographie Française c'est
> le Photojournaliste, et uniquement le
> photojournalisme,
> Et la France est No 01 mondial haut la main,
> Donc le big boss de MoMA il aurait fallu qu'il
> change ses œillères,
> Mais à l'époque le MoMA c'est la Mecque,
> Alors nos intello parisiens gobent tout ce qui
> sort d'outre atlantique ...

La France est No 01 mondial haut la main,
Donc le big boss de MoMA il aurait fallu qu'il
change ses œillères"


Le photojournalisme est mort et enterré, il n'y a plus de magazine, c'est fini depuis le siècle dernier. Sauf en France justement où l'on y croit encore : Salgado, YAB et Depardon sont toujours mis en avant ;-))
A la suite de Lincoln Kirstein et Beaumont Newhall qui avaient dès 1947 exposé Cartier Bresson au MoMA, Szarkowski a rétrospectivement a vu juste en misant sur le documentaire : Evans, Shore, Eggleston, Winogrand etc. La relation entre Art et Document est actuelle, le photojournalisme aujourd'hui n'intéresse plus personne, surtout en tant que référence esthétique.

"La MEP c'est juste de l'art officiel, c'est finalement assez cool de ne pas fourrer les Ecoles dans ce merdier ...

Les ambitions de la Mep sont muséales, au même titre que le MoMA, mais certainement pas dans les mêmes termes : La Photographie Française Existe Je l'ai Rencontrée" montrait au contraire la faiblesse des choix et de la vision, tout y était daté, le contemporain était représenté par la commande d'Hébel à Depardon : une reconduction des correspondances newyorkaises, une idée de 1981. La boucle est bouclée, retour à la case départ.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 03/07/18 23:21 par Zoran.
Re: Lecture de plage
mercredi 4 juillet 2018 07:42:12
En 1980 ... les propos du MoMA était parti pris (genre je veux couler votre Normandie) ... le reste est connu, nul besoin du MoMA

Pour la boucle, c'est juste une fiction, il n'y a pas de boucle, juste une histoire qui se déroule ... et la France n'est plus No 01 mondial ...
Re: Lecture de plage
mercredi 4 juillet 2018 09:47:50
" La boucle est bouclée, retour à la case départ."

La photographie contemporaine, avec sa production excessive et répétitive, tient-elle la route ?

C'est juste une question...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: Lecture de plage
mercredi 4 juillet 2018 11:22:39
Merci pour cette question ? Je vais de suite questionner mon boucher, mais pourquoi donc boude-il mes tirages, alors qu'il abonné à Télérama ?
Re: Lecture de plage
mercredi 4 juillet 2018 13:00:54
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------

> ... et la France n'est plus No 01 mondial ...

il va être temps de s'en rendre compte.
Re: Lecture de plage
mercredi 4 juillet 2018 19:29:21
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> Merci pour cette question ? Je vais de suite
> questionner mon boucher, mais pourquoi donc
> boude-il mes tirages, alors qu'il abonné à
> Télérama ?

Mais pourquoi ne boudes-tu pas ce boucher qui boude tes tirages ?

Parce-que tu es accro à la viande pardi et que lui n'est pas accro à tes tirages !
Propose lui des images de sa barbaque, il deviendra peut-être accro.

S'adapter et pas larmoyer voilà le maitre mot.
Tu peux aussi laisser tomber la bidoche.
La viande, c'est comme le photo-journalisme un truc en voie de disparition.
Comme tu dis, l'histoire se déroule...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: Lecture de plage
mercredi 4 juillet 2018 19:40:27
Ioury écrivait:
-------------------------------------------------------
> Nestor Burma écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Merci pour cette question ? Je vais de suite
> > questionner mon boucher, mais pourquoi donc
> > boude-il mes tirages, alors qu'il est abonné à
> > Télérama ?
>
> Mais pourquoi ne boudes-tu pas ce boucher qui
> boude tes tirages ?

Parce que je m'en fous

> Parce-que tu es accro à la viande pardi et que
> lui n'est pas accro à tes tirages !

Même pas, mon boucher ne sait pas que je fais des expo

> Propose lui des images de sa barbaque, il
> deviendra peut-être accro.

L'avantage de l'artiste, c'est qu'il choisit ses sujets, le boulot, j'ai déjà donné et la viande n'était pas mon sujet

> S'adapter et pas larmoyer voilà le maitre mot.

Je connais

> Tu peux aussi laisser tomber la bidoche.

NON, peu mais bonne, je n'arrête rien, omnivore je suis omnivore je reste

> La viande, c'est comme le photo-journalisme un
> truc en voie de disparition.

Je ne crois pas, juste un truc de bobo qui n'arrivent pas à se trouver une cause noble, même si l'on en parle beaucoup ... cela fait vendre du papier ...

> Comme tu dis, l'histoire se déroule...

Bien sûr, nos caisse en bois sont prêtes, mais en attendant ;-)
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter