G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 19:57:30
L'un de nous sera-t'il tenté ? ...

À suivre ;);)

Jean-Yves, ignorant pragmatique :)
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 20:11:13
C'est vraiment sans intérêt, le forum esthétique est tombé bas avec ce genre de question.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 20:41:46
Le drone est un outil nouveau qui permet de produire des images impossibles avant lui, y compris en hélico.

Pour l'instant il est à la mode et mis à toutes les sauces.
Mais il a un réel intérêt dans un grand nombre d'applications, scientifiques, archéologiques, architecturales, touristiques, médiatiques, artistiques ou de communication.

Je l'utilise lorsqu'il apporte une vraie valeur ajoutée.

Comme toute nouveauté, il génère le rejet des anti-tout. Rien là que de très normal.

:-)
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 21:25:20
Le drone, le drone créatif ?
Dans les années 68/70 on a tous croisé dans les revues de l'époque, Cokin, "les filtres créatifs"
La créativité en vente ça se saurait.
La production mode tout au plus
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 21:29:22
Zoran écrivait:
-------------------------------------------------------
> C'est vraiment sans intérêt, le forum esthétique est tombé bas avec ce genre de question.


Le forum est : "esthétique et autres discussions", pour dire !

D'autres part les émoticônes utilisés, à savoir : ;);) , indiquaient bien là une boutade, puisqu'il faut expliciter.

Une journée fatigante explique peut-être ce manque de recul ;);)

Bien à vous.

Jean-Yves, ignorant pragmatique :)
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 21:59:15
Andge écrivait:
-------------------------------------------------------
> Le drone, le drone créatif ?
> Dans les années 68/70 on a tous croisé dans les
> revues de l'époque, Cokin, "les filtres
> créatifs"
> La créativité en vente ça se saurait.
> La production mode tout au plus


;-)

L'avantage de l'avion ou de l'hélico, c'est que l'on vit le truc, avec tout ce que cela comporte, le drone n'est qu'un jouet low cost avec tout ce que cela comporte ...
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 22:08:50
Pour ma part, je trouve que le drone apporte un plus bien plus intéressant que le passage au mirrorless.
Parce que l'avion ou l'hélico à l'intérieur d'une usine, oui, on vit le truc. Mais pas sûr qu'on le vive longtemps !
=))

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Si tu y réfléchis, tu conviendras que toutes les histoires du monde se limitent finalement à 26 lettres..."
Michael Ende.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 22:12:38
Ioury écrivait:
-------------------------------------------------------
> Pour ma part, je trouve que le drone apporte un
> plus bien plus intéressant que le passage au
> mirrorless.
> Parce que l'avion ou l'hélico à l'intérieur
> d'une usine, oui, on vit le truc. Mais pas sûr
> qu'on le vive longtemps !
> =))

L'usine je laisse cela aux autres, mon jardin c'est un truc assez grand, genre 644 000 KM2
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 22:50:10
Nestor Burma écrivait:
> L'usine je laisse cela aux autres, mon jardin c'est un truc assez grand, genre 644 000 KM2

Pour un jardin 644000 m2 c'est déjà 64.4 hectares :)
Pas mal ;)
Alors en macro, on en a pour la vie ;);)

Jean-Yves, ignorant pragmatique :)
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 17 octobre 2018 23:29:56
JyL écrivait:
-------------------------------------------------------

> Le forum est : "esthétique et
> autres discussions", pour dire !
>
> D'autres part les émoticônes utilisés, à
> savoir : ;);) , indiquaient bien là une
> boutade
, puisqu'il faut expliciter.
>
> Une journée fatigante explique peut-être ce
> manque de recul ;);)
>
> Bien à vous.

L'esthétique ce n'est pas une question de matériel mais de rapport :
A la matière à partir de laquelle on travaille, en général pour le photographe c'est le réel.
Et secondairement la relation entre celui qui regarde et "l'œuvre".

Il y a quelques années j'ai vu un tirage de YAB dans la vitrine de la librairie du centre Pompidou, une photo d'une table avec un morceau de pain sur une assiette ou quelque chose comme ça. C'était pas mal, je me suis dit qu'il avait finalement quelque chose ce type, mais apparemment il va falloir encore attendre un peu avant de voir cet "autre chose".



Modifié 2 fois. Dernière modification le 17/10/18 23:43 par Zoran.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 00:35:05
Bonsoir Jean-Yves !

Sachant qu'il existe à ce jour des dizaines d'engins volants télécommandés capables de porter un appareil photo 24x36 silicium, voire même une chambre grand format, cela fait belle lurette que le forum GP est converti aux-dits engins, du moins dans ses strictes règles de bon usage.

Au passage c'est intéressant de voir le glissement sémantique du mot « drone » (chez nous, on dit « drône », comme on dit « Kodachrôme »).

Au départ, le terme était utilisé pour désigner un avion sans pilote à usage militaire.

Et puis sont arrivés divers engins multi-rotors stabilisés, permettant le vol stationnaire grâce aux progrès des asservissements électroniques et des systèmes d'exploitation informatiques temps-réel embarqués.

Le pionnier de l'hélicoptère, Étienne OEhmichen (1884-1955), Comtois d'adoption, nous a appris qu'un engin à voilure tournante est naturellement instable, sauf si la voilure tournante est placée par en-dessous. Ce qui n'a pas empêché OEhmichen de concevoir divers engins qui ont prouvé la viabilité des hélicos dès 1924. Mais l'engin n'étant pas naturellement stable, c'était une vraie plaie à piloter.
Mettre le rotor par dessous, ça avait donné des idées aux armées étazuniennes : un hélico monoplace avec le pilote au-dessus du rotor, mais le truc ne devait pas être tellement commode d'emploi, et même pas forcément si stable que cela, malgré un comportement vraiment spectaculaire dans cette démo hors du commun
Il fait juste partie de l'histoire des engins volants extravagants aux côtés d'autres engins du même genre et de la même époque.

Dans l'histoire des modèles réduits volants télécommandés, l'hélico arrive le dernier, je dirais dans les années septante du siècle dernier.
Alors qu'il existait déjà des radio-commandes à tubes pour les modèles réduits d'avion, lesquels ont une stabilité de vol naturelle.
Le problème de l'hélico modèle réduit sans stabilisation, c'est qu'à peine il avait décollé, qu'il se retournait et s'écrasait.

Aujourd'hui Toutun-Chakun peut s'acheter un hélico télécommandé qui est stable par asservissement, on ne va pas plus faire un cours d'asservissements à Toutun-Chakun, qu'on fait un cours sur la physique du transistor chaque fois qu'un galerie-photoïste lit le forum GP.info à distance. Et pourtant sans transistor, point d'ordinateur et encore moins d'Internet.

Donc aujourd'hui c'est le vol stationnaire des engins multi-rotors qui a le plus d'intérêt, non seulement auprès du grand public, mais auprès de différents corps de métier. Alors que des images haute résolution sur film 120 et plus grand, prises depuis des avions sans pilote, ça doit exister depuis le début de la Guerre Froide !

Par exemple aujourd'hui les cinéastes ne se privent plus de faire des vues aériennes depuis un drône, ça économise les frais d'hélico et les spectateurs n'y voient que dalle.

Et comme dirait un éminent photographe aérien qui a à son actif quelques centaines de milliers de litres de kérosène consommés en hélico, avec les milliers de mètres cubes de CO2 qui vont avec : « C'est plus écologique.»

Un bel exemple d'engin multi-rotors stabilisé grâce aux miracles des asservissements et du logiciel, le VolocopterMD
https://www.volocopter.com/en/product/

« Pour le fonctionnement du Volocopter, seul un bref briefing est nécessaire. La raison : des systèmes d'assistance ultramodernes et plus de 100 microprocesseurs assurent automatiquement la stabilité et le contrôle parfaits du multicoptère. Qu'il s'agisse du contrôle de l'altitude, de l'équilibre ou de l'atterrissage, le Volocopter 2X peut être contrôlé facilement et intuitivement via un joystick. Et même si le pilote le lâche, il maintient la position actuelle de façon entièrement automatique. Alternativement, il vole tout simplement tout seul - dans les zones où une opération autonome est possible. »

E.B.



Modifié 7 fois. Dernière modification le 18/10/18 01:18 par Emmanuel Bigler.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 03:24:32
Les drones actuels sont équipés de GPS, de systèmes anti-collision et de prévention de rupture radio.

S’il se perd à cause de la distance ou d’arbres ou d’immeubles, le drone sait anticiper son autonomie et revenir tout seul à son point de décollage dont il a pris une photo au départ.
En outre il intègre les cartes des zones militaires et aéroportuaires et peut refuser de décoller.

Bien entendu tous les systèmes sont débrayables mais c’est fortement déconseillé!

Ces machines sont mises à jour automatiquement par les constructeurs comme n’importe quel ordinateur ou téléphone portable.
Certains constructeurs leaders comme DJI peuvent même clouer tous leurs drones au sol dans le monde entier en un clic de souris quelque part en Chine.

La législation actuelle est relativement permissive mais ça ne va pas durer.
Les autorisations préfectorales peuvent prendre 2 semaines et concernent seulement 4 ou 5 jours.
Il faut anticiper si la météo contrarie le projet de vol.
Il faut aussi prévenir les riverains, mais c’est juste par civisme.
En revanche, un maire ne peut pas s’opposer à un vol.

Le pilotage demande beaucoup plus de maîtrise que ce qui s’en dit dans les revues.
Les drones tombent parce que le pilote panique et fait n’importe quoi. Il suffit quelquefois d’une batterie défectueuse et l’engin peut devenir incontrôlable.

Mon pilote à moi est un ancien du Mirage 2000 qui a monté sa boîte.
C’est une rassurance sans prix.
Heu enfin si, elle a un prix mais somme toute, elle est raisonnable en regard du risque et du professionnalisme paisible de ce garçon.
Sa virtuosité permet aussi d’obtenir des images imprévues très spectaculaires qui ravissent les clients, et moi aussi :-)

Enfin, ces drones sont tout sauf des jouets. Les hélices peuvent couper un doigt ou provoquer de graves blessures.
Ne pas faire de formation au pilotage et à la règlementation reviendrait à prendre un volant sans permis, une grosse bêtise.




.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 09:20:57
JyL écrivait:
-------------------------------------------------------
> Nestor Burma écrivait:
> > L'usine je laisse cela aux autres, mon jardin
> c'est un truc assez grand, genre 644 000 KM2
>
> Pour un jardin 644000 m2
> c'est déjà 64.4 hectares :)
> Pas mal ;)
> Alors en macro, on en a pour la vie ;);)


KM2
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 16:15:23
Ioury écrivait:
-------------------------------------------------------
> à l'intérieur d'une usine...


Pour photographier l'intérieur d'une usine depuis un point haut un mat suffit amplement, c'est nettement moins cher et moins dangereux. Mais c'est moins bien pour rouler des mécaniques sur les forums et annoncer, que moi, coco, j'embauche un pilote de mirage 2000 pour piloter mon drone.
Bien qu'on puisse imaginer une tirade du genre moi, coco, j'embauche un ingénieur de chez Bouygues Travaux Publics pour monter mon mat.
Tout est possible en fin de compte.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/10/18 16:17 par Zoran.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 16:16:32
des images imprévues très spectaculaires qui ravissent les clients, et moi aussi :-)
Est-ce votre définition d'une bonne photographie ? Vous vous en doutez , ce n'est pas de mon goût..
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 18:57:40
Faudra penser à monter cet EHPAD sur GP ptin :-))
On peut plus rien dire de récent, de moderne, d’innovant, de qui bouscule les habitudes mille fois recuites sans se faire agresser.

Le pire pour moi c’est de constater avec amertume que ce sont des contributeurs en qui j’avais grande estime depuis 15 ans qui se mettent à radoter.
Tristesse.
Demain ça ira mieux.

,
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 19:05:44
Jean écrivait:
-------------------------------------------------------
> Faudra penser à monter cet EHPAD sur GP ptin
> :-))
> On peut plus rien dire de récent, de moderne,
> d’innovant, de qui bouscule les habitudes mille
> fois recuites sans se faire agresser.
>
> Le pire pour moi c’est de constater avec
> amertume que ce sont des contributeurs en qui
> j’avais grande estime depuis 15 ans qui se
> mettent à radoter.
> Tristesse.
> Demain ça ira mieux.
>
> ,

Je vois pas bien en quoi le drône serait un truc nouveau, cela fait des années que cela existe, personnellement pour mon boulot, je préfère très largement l'avion et dans certains cas l'hélicoptère.
Pourquoi je préfère, cela n'a pas de rapport avec mon âge, parce que l'avion n'est pas très cher, et c'est moi qui cadre, qui change d'optique et qui pilote le pilote de l'avion. En plus l'avion sert aussi de moyen de transport, c'est donc rapide et efficace.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 19:10:50
Je ne te parle pas de préférences, mais d’outils.
Le drone, l’avion et l’hélico sont 3 solutions en fonction de ce que tu veux faire.

.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 19:24:08
Jean écrivait:
-------------------------------------------------------
> Je ne te parle pas de préférences, mais
> d’outils.
> Le drone, l’avion et l’hélico sont 3
> solutions en fonction de ce que tu veux faire.
>
> .

Justement, dans mon boulot, le drône est un outil inutile, donc voilà, cela ne m'intéresse pas.
Mais dire cela n'a rien de passéiste, bien au contraire.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 19:34:23
Ben voila c’est chacun.
Pour moi le drone est infiniment moins cher que l’avion ou l’hélico et se faufile partout, il est vite mis en œuvre, peut décoller de partout.
Je le trouve pratique et économique et j’ai la chance d’avoir un bon pilote.

.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 19:35:28
" récent , moderne , innovant " les images vues d' en haut ? Nadar et ses photographies à l'aide de ballon captif :
Je n' apprécie pas les images " flashantes" qui ravissent les mirettes des lecteurs des bouquins "vues du ciel ".
Les images " vues du ciel " également de Mario Giacomelli ont un sens, qu'en est-il des autres ?
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 19:41:00
Jean écrivait:
-------------------------------------------------------
> Pour moi le drone est infiniment moins cher que
> l’avion ou l’hélico et se faufile partout, il
> est vite mis en œuvre, peut décoller de
> partout.

Ben non, il est interdit dans les lieux publiques

[www.amateursdedrones.fr]
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 20:06:04
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> Jean écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Pour moi le drone est infiniment moins cher que
> > l’avion ou l’hélico et se faufile partout,
> il
> > est vite mis en œuvre, peut décoller de
> > partout.
>
> Ben non, il est interdit dans les lieux publiques
>
> [www.amateursdedrones.fr]
> islation-drones/

Totalement interdit à Paris :
[making-of.afp.com]
L'Afp à contourné l'interdiction en faisant appel à un lanceur auto improvisé, motard de son état, même pas un ancien champion de France de lancer de poids.
De vrais amateurs.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 18/10/18 20:10 par Zoran.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 22:24:20
Concernant Paris, se faire interpeler par la police quand on fait voler un drone vous conduit directement en prison. Après 48h de garde à vue vous êtes déféré devant un juge qui décide de votre maintien en détention.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 22:35:42
Ah c’est vrai j’oubliais, honte à moi: Paris!
Y a que Paris dans le monde.
Je suis trop con.
:-)))
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 22:38:20
Jean écrivait:
-------------------------------------------------------
> Ah c’est vrai j’oubliais, honte à moi:
> Paris!

Citation tronquée :

> Y a Paris dans le monde.
> Je suis trop con.


Oui, c'est une inversion de point de vue, ça te fera du bien.
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
jeudi 18 octobre 2018 23:03:40
Confus je suis devant tant de compétences sur un sujet que je croyais connaître pour le pratiquer régulièrement.
Demain matin encore nous lançons en toute quiétude plusieurs machines en l’air mais je ne dis pas où, les experts pourraient en être contrariés.
Vais me contenter de croire mon pilote, lui qu’à les pieds sur terre.
:-)
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
vendredi 19 octobre 2018 05:40:23
Bjr les p'tits gars!

De mon temps aussi cela surprenais, imaginez plutôt un cerf volant comme point de vue, économique et pas cher.

[www.cheminsdememoire.gouv.fr]
V[www.espacebatut.fr]

Sur ce, à la revoyure ...
Votre Arthur

A +
franville

[www.flickr.com]
[www.flickr.com]?
[lesmotsdargent.wordpress.com]
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 24 octobre 2018 13:55:43
Emmanuel Bigler écrivait:
-------------------------------------------------------
>
> Au passage c'est intéressant de voir le
> glissement sémantique du mot « drone » (chez
> nous, on dit « drône », comme on dit «
> Kodachrôme »).

>
Grand merci pour le recul historique, M. Bigler. Cependant, vous ne décrivez pas un glissement sémantique mais tout au plus phonétique... et/ou orthographique ; entre ce o anglais et le "nôtre".
Pour le sens c'est le même, je pense et on peut voir ça aussi comme une invention pour dépenser de l'électricité nucléaire, comme dit dans un autre fil ;-) Mais à tout prendre, ça doit moins manger la planète que les hélicos et autres, à moins qu'on en mette beaucoup ?

Un été récent, un quotidien diffusait une bandessinée où une caricature de YAB disposait de, et utilisait en vol, des toilettes sèches au fond de la cabine de l'hélicoptère...
Re: G.P. prendra-t'elle de la hauteur elle aussi ?
mercredi 24 octobre 2018 18:32:17
Cependant, vous ne décrivez pas

Citation tronquée !

Je disais que si l'on parle de drone (et chez nous on dit : drône ; pas chez vous ?) à l'homme (ou à la femme, bien entendu) de la rue, il (elle) pensera évidemment à un petit engin volant multi-rotors capable de vol stationnaire, et certainement pas à ce genre d'aéronef qui existe en France depuis bientôt 30 ans.
Certes, on voit assez rarement voler ce drone SAGEM pendant nos randonnées dans la France profonde ...



Post-scriptum - le wiki de service nous confirme l'utilisation à bon escient que j'ai faite de l'expression « glissement sémantique » :
« Un glissement sémantique ou glissement de sens est le fait qu'un mot ou une expression acquiert au fil du temps un sens différent de celui d'origine pouvant donner lieu à des quiproquos ou des incompréhensions entre locuteurs. Ce type de glissement entraîne alors un besoin de clarification sémantique. »

D'où ma clarification concernant la signification du mot « drône » oups ! pardon : drone ;-)

Et la Comtesse (nous sommes mercredi) d'ajouter :
« Rien ne vaut une passion de sémantique avec un vieil accent comtois. »


E.B.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 24/10/18 23:10 par Emmanuel Bigler (modérateur).
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter