Les Rochers de Ménéham
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Les Rochers de Ménéham

Envoyé par Bouzard Daniel 
Re: Les Rochers de Ménéham
dimanche 27 octobre 2019 23:40:32
Salut Paul,

Dans un régime par répartition tel le nôtre, ceux qui travaillent payent pour ceux qui sont à la retraite; tes cotisations ne sont donc pas des économies, elles ont simplement contribué (en partie, vu le déséquilibre) à payer tes anciens.

Seuls les régimes dits de capitalisation (pays anglo-saxons, Hollande, Allemagne pour partie, Danemark..) placent tes économies pour ta retraite..

Au sortir de la guerre, nous avions 4 actifs pour un retraité; aujourd'hui nous en sommes à 1.7 ... le plein emploi n'est qu'un lointain souvenir, et je te souhaite de nombreuses années à pouvoir mener tes projets photographiques..

Je fais cette digression par rapport à la photographie parce que c'est un sujet majeur de société sur lequel il me paraît terrible que nous puissions avoir des vues partisanes; nous avons fait, au sortir de la guerre, un choix de société (conseil national de la résistance) dont les fondamentaux - le nombre de cotisants, le nombre de retraités, leur espérance de vie, et la performance de notre économie - sont bousculés depuis ...1990 (le livre blanc des retraites publié par un certain Rocard, Michel).

Et de l'extrême gauche à l'extrême droite, aucune idéologie n'y pourra rien changer...
Re: Les Rochers de Ménéham
lundi 28 octobre 2019 09:18:31
MarcN écrivait:
-------------------------------------------------------

>
> Et de l'extrême gauche à l'extrême droite,
> aucune idéologie n'y pourra rien changer...

Une simple règle de 3, et si le PIB s'écroule, les retraites s'écroule avec lui.

De mes lectures j'a vais retenu les ratio 7 pour 1 en 45 et 1,8 en 2018. Mais cela ne change pas le principe de la dépendance totale des vieux vis à vis des jeunes.
Re: Les Rochers de Ménéham
lundi 28 octobre 2019 15:18:45
la population est scolarisée jusqu'au lycée soit 12.399.000 enfants concernés

s'y ajoute 2,6 millions d'étudiants

S'y ajoute

Chômage et sans emploi 7 millions

Fonctionnaires 5.6 millions

Retraites 14 millions (sources CNAV)

En face une population active totale d’environ 28,6 millions de personnes.


En 1945 scolarité courte niveau BEPC ou CAP > actif vers 17 ans mais service militaire soit une entrée en vie active vers 20 ans;

Retraite à 65 ans pour une espérance de vie de 68 ans

en 1969 4 millions de fonctionnaires mais aujourd'hui il faut ajouter les différents contractuels des services publiques dans les différents services (municipalité conseil régional etc...)


Depuis le libéralisme économique des années 80 pour pallier à une Société qui n'accepte pas la misère mais qui autorise des systèmes de rémunération extrêmement bas on est entrée dans une spirale infernale où l'on accepte la précarité pour soutenir l'économie et où l'on aide ceux qui ont des situations précaires par un ensemble d'aide complexe, ces aides étant financées par le déficit et par un impôt élevé et une privation des mêmes aides pour les classes moyennes (2.251 €/mois pour un couple sans enfant)

Ce système est viable tant que le nombre de foyers aidés est réparti largement sur la population; il devient intenable quand la classe populaire et la classe moyenne est tirée vers le bas et que l'accès aux classes aisés ayant par couple plus de 4.280 € s'amenuise car l'assiette de l'impôt direct ou indirect par la consommation s'amenuise

[www.capitaine200.fr]
Re: Les Rochers de Ménéham
lundi 28 octobre 2019 15:37:32
ça alors!! Alain Minc et Jacques Attali s'étaient planqués derrière les rochers de Ménéham!!
Re: Les Rochers de Ménéham
lundi 28 octobre 2019 15:41:23
MarcN écrivait:

> Et de l'extrême gauche à l'extrême droite,
> aucune idéologie n'y pourra rien changer...

Il y aura toujours des extrêmes pour trouver des solutions à cette question démographique...
Re: Les Rochers de Ménéham
lundi 28 octobre 2019 16:52:50
Même les extrêmes n'auraient là dessus aucun pouvoir , la survie d'un petit nombre va aller de paire avec une massive décolonisation de la croûte terrestre . En privilégiant l'homme sur les autres vivants , on pourra peut être conserver 200.000 hommes sur la croûte . Dans la croûte d'autres travailleront , quelques un s'étant adaptés atteindront l'explosion du soleil .
Si vous avez la chance de posséder un Rollei , ne le quittez pas . Ce sera beau .
Chaque unité monétaire est crée par un travail humain , donc implique une action négative sur l'environnement . Si économisée elle devrait être ensuite investie dans un dispositif positif pour la planète . Peut on déjà investir une unité monétaire dans un machin qui dans le temps au moins se paiera , si non mieux ? Pas certain car la durée use tout même le rendement . Cogito ergo déconno ? l'espérer n'a en plus aucun sens . Un seul mot d'ordre , tous aux abris .
Re: Les Rochers de Ménéham
lundi 28 octobre 2019 17:31:49
J avais pourtant mis un filtre rouge mais le liberalisme est revenu derrière les rochers

www.danielbouzard.com
Re: Les Rochers de Ménéham
lundi 28 octobre 2019 18:39:33
Bouzard Daniel écrivait:
-------------------------------------------------------
> J avais pourtant mis un filtre rouge mais le
> liberalisme est revenu derrière les rochers


Le libéralisme dans un pays où le budget collectif dépasse 50% du PIB c'est juste un chiffon rouge pour effrayer les enfants :-)
Re: Les Rochers de Ménéham
mardi 29 octobre 2019 13:44:55
Bouzard Daniel écrivait:
-------------------------------------------------------
> J avais pourtant mis un filtre rouge mais le
> liberalisme est revenu derrière les rochers

Le filtre rouge sert à dramatiser les scènes en rendant le ciel lourd et inquiétant presque noir

tout cela est donc logique et parfaitement dans le sujet

[www.capitaine200.fr]
Re: Les Rochers de Ménéham
mercredi 30 octobre 2019 10:38:14
"la survie d'un petit nombre va aller de paire avec une massive décolonisation de la croûte terrestre" ce n'est pas ce que laisse entendre les carnets de commandes des avionneurs , où est le joint ? derrière le rocher pas même immuable à l'échelle incertaine de l'humanité . Qui va photographier ce joint ? Poussière de rationnel , tout est poussière , en attente de l'aspiration par un trou noir géant , qui disparaîtra en un ébranlement gravitationnel . Que deviendrons ces super ouvrages d'ordre technique que sont nos optiques .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/10/19 10:51 par GERARD.
Re: Les Rochers de Ménéham
mercredi 30 octobre 2019 11:48:06
;-) En attendant vivons & photographions tout en tâchant de laisser une empreinte écologique la moins destructrice possible.

"Hey ! Life is Wonderful !"

J



Modifié 2 fois. Dernière modification le 30/10/19 11:49 par Ventdesable.
Re: Les Rochers de Ménéham
mercredi 30 octobre 2019 19:00:59
Oui , certes , mais pour conclure on ne peut qu'évoquer la brèche de Rolland à Roncevaux , commise par Durandal , dans le bord du trou noir . Tout à fait d'actualité et très forum : des astronomes ont réussi il y a peu à photographier un trou noir , un seul ais je lu . Sans même supposer que les Rochers de Ménéham soient effectivement au bord d'un trou noir cosmique . Ce qui qualifierait Mr Bouzard dans les astronomes les plus émérites .
Re: Les Rochers de Ménéham
jeudi 31 octobre 2019 08:45:30
« Visiblement vous ne connaissez pas les fonctionnement des retraites dans notre beau pays .... »
Je parlais du régime général et pas des petits commerçants ni de la retraite des cadres.
Et puisqu’il faut des précisions pour Marc, le mot d’ économie me paraissait plus simple mais évidemment trop simplificateur. L’appellation cotisation n’est guère mieux, j’emploierai plutôt le terme de « salaire différé » qui comme tout salaire est « payé » par l’employeur. Les guillemets indiquent que la somme en question est déjà fournit par le travail du salarié et en aucune manière une charge pour l’employeur qui a déjà inclut ces cotisations sociales dans son calcul de rentabilité.
Il n’est pas si « terrible que nous puissions avoir des vues partisanes », je crois plutôt que ce qui est terrible c’est ce constat d’impuissance : « de l'extrême gauche à l'extrême droite, aucune idéologie n'y pourra rien changer… » J’ai quand même bien l’impression que cette sentence, appartenant à la panoplie de l’opinion en vogue aujourd’hui et n’exprime aucune réalité mais est très rassurante pour éclipser toute étude un peu méthodique sur les chiffres avancés.
Re: Les Rochers de Ménéham
jeudi 31 octobre 2019 09:41:03
"panoplie de l’opinion en vogue" très pertinent , les médias en nous évitant de réfléchir sérieusement , nous promènent de panoplies en panoplies , jusqu'à l'urne ... fatale pour être dans le ton réaliste .
Re: Les Rochers de Ménéham
jeudi 31 octobre 2019 10:01:43
un article assez intéressant

[www.lafinancepourtous.com]


Difficile d'avoir un débat apaisé quand à partir de 62 ans vous avez 1540 € pour vivre et que cette somme s'amenuise graduellement sous l'effet d'une inflation silencieuse alors que le seuil de pauvreté est à 1.518 € pour un couple.

Le sentiment d' injustice sociale est très présent entre la retraite de l'agriculteur, de l'artisan ou du commerçant qui bien souvent n'a pas pu financièrement cotiser à une retraite complémentaire et doit presque nécessairement travailler jusqu'à 65 ans avec celle du salarié et pire encore avec les régimes spéciaux ...

Il ne faut pas oublier qu'à la retraite vous pouvez difficilement infléchir votre destin et que vous êtes condamné à subir alors qu'à trente ans vous avez l'espoir que votre sort pourrait s'améliorer.

Personnellement j'ai 70 ans et je travaille dans un métier qui n'était pas du tout le mien avant. Je travaille car j'en ai besoin pour vivre mieux et parce que j'aime travailler. Malheureusement à ma dernière visite médicale on m'a jugé trop vieux pour pouvoir courir ou nager, donc dans un ou deux ans il faudra encore que je trouve un nouveau travail.

C'est un peu con car il faut 4 ou 5 ans pour qu'une boîte devienne rentable financièrement et c'est au moment où cela commence à être intéressant qu'il me faut songer à arrêter.

Il y a pas mal de difficultés pour travailler après 65 ans qu'il ne faut pas mésestimer:

Le monde change, les mentalités les relations sociales, les modes de communication et ce n'est pas toujours facile de s'y adapter n'y même de comprendre comment cela fonctionne.

la force physique et les facultés mentales diminuent et le mode est un peu ralenti

la combativité et le stress que la vie professionelle implique n'est pas très bonne pour la santé.

Apprendre un nouveau métier est assez enrichissant et je suis surpris de voir à quel vitesse on oublie son ancien job et j'ai l'impression que mes 45 ans de vie professionnelle passées sont un autre moi même. Assez agréable somme toute !

Si je fais le bilan, j'ai toujours eu deux métiers que j'exerçais en parallèle et je dois dire que sur 3 métiers exercés je ne pourrais plus en exercer aucun car je serais complètement largué ou alors au prix d'efforts intellectuels que l'âge ne m'autorise plus.

Si on réfléchit à prolonger l'âge de la retraite il faut tenir compte de ces éléments car on peut être heureux à travailler tard dans la vie mais il faut avoir des conditions de travail adaptées à l'âge.

[www.capitaine200.fr]
Re: Les Rochers de Ménéham
jeudi 31 octobre 2019 17:45:59
Je remercie chaleureusement Daniel Bouzard pour ce fil et cette croustillante conversation ...

J'ai tristement l'impression qu'une forte majorité de "vieux bien certains de leur bon droit" n'a absolument pas compris ce qu'est la retraite par répartition, c'est à dire la nôtre, en France (la capitalisation étant très rare et ne concerne que 5% des versements) ...

Quand aux "malheureux" qui ont un sentiment d'injustice, c'est à mourir de rire, se faire offrir sur un plateau 15% du PIB soit 300 milliards d'euro (c'est à dire plus que pour la Santé ou plus que pour l'Education), et imaginer qu'il s'agirait d'une injustice ...

Heureusement, entre grippe et canicule, ou changement possible de politique des bailleurs de fonds, ces absurdes questions de retraite seront rapidement réglées.

La seule attitude que l'on attend des retraités, c'est de la reconnaissance et rien d'autre.
Re: Les Rochers de Ménéham
mardi 5 novembre 2019 09:22:02
Bonjour,

La légende des rochers de Menaham veut que les nuits de tempête les habitants des quelques maisons situées derrières les rochers allumaient des feux sur les rochers pour attirer les bateaux qui cherchaient un refuge de sorte qu'ils venaient se fracasser sur ces rochers et les habitants le lendemain récupéraient les garnaisons.
Cette légende est toujours d'actualité les retraités viennent s'échouer on va récupérer du PIB

www.danielbouzard.com
Re: Les Rochers de Ménéham
mardi 5 novembre 2019 15:10:33
La vieillesse est de toutes façons un naufrage, nous y aurons tous droit ;-)

<Quand aux "malheureux" qui ont un sentiment d'injustice, c'est à mourir de rire, se faire offrir sur un plateau 15% du PIB soit 300 milliards d'euro (c'est à dire plus que pour la Santé ou plus que pour l'Education), et imaginer qu'il s'agirait d'une injustice ..>

Il y aura bien sûr toujours des cas difficiles (l'agriculture, p ex), mais, quand même, nous parlons, en moyenne, de générations qui ont eu un alignement des planètes exceptionnel:
- plein emploi
- salaires indexés sur l'inflation
- inflation généreuse ayant permis de rembourser la dette immobilière
- avec des prix immobiliers qui étaient bas
- et qui sont souvent au plus haut aujourd'hui

Si nous comparons avec les générations suivantes :
- chômage
- baisse des rémunérations sur les métiers de base
- pression de la digitalisation des métiers
- taux de placement de l'épargne inférieurs à l'inflation
- évolutions des prix de l'immobilier sans corrélation avec la progression du pouvoir d'achat

... auquel il faudrait rajouter le poids relatif croissant de ces baby boomers qui vieillissent très bien ...

Je ne sais pas jusqu'où ce pays réalise à quel point il déteste ses jeunes... lesquels finiront dans la rue pour éviter l'étouffement causé par les prélèvements afin de maintenir une génération bénie des dieux..



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/11/19 16:06 par MarcN.
Re: Les Rochers de Ménéham
mardi 5 novembre 2019 15:13:05
MarcN écrivait:
-------------------------------------------------------
> La vieillesse est de toutes façons un naufrage,
> nous y aurons tous droit ;-)
>
> <Quand aux "malheureux" qui ont un sentiment
> d'injustice, c'est à mourir de rire, se faire
> offrir sur un plateau 15% du PIB soit 300
> milliards d'euro (c'est à dire plus que pour la
> Santé ou plus que pour l'Education), et imaginer
> qu'il s'agirait d'une injustice ..>
>
> Il y aura bien sûr toujours des cas difficiles
> (l'agriculture, p ex), mais, quand même, nous
> parlons, en, moyenne, de générations qui ont eu
> un alignement des planètes exceptionnel:
> - plein emploi
> - salaires indexés sur l'inflation
> - inflation généreuse ayant permis de rembourser
> la dette immobilière
> - avec des prix immobiliers qui étaient bas
> - et qui sont souvent au plus haut aujourd'hui
>
> Si nous comparons avec les générations suivantes
> :
> - chômage
> - baisse des rémunérations sur les métiers de
> base
> - pression de la digitalisation des métiers
> - taux de placement de l'épargne inférieurs à
> l'inflation
> - évolutions des prix de l'immobilier sans
> corrélation avec la progression du pouvoir
> d'achat
>
> ... auquel il faudrait rajouter le poids relatif
> croissant de ces baby boomers qui vieillissent
> très bien ...
>
> Je ne sais pas jusqu'où ce pays réalise à quel
> point il déteste ses jeunes... lesquels finiront
> dans la rue pour éviter l'étouffement causé par
> les prélèvements afin de maintenir une
> génération bénie des dieux..

On est bien d'accord, complètement d'accord, les vieux d'aujourd'hui sont tellement fascinés par leur nombril et la mort, qu'ils voudraient y entrainer la société dans son ensemble ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/11/19 15:16 par Nestor Burma.
Re: Les Rochers de Ménéham
mercredi 6 novembre 2019 16:24:28
Retraite = Bérézina . Je suis très limité en calcul . Cependant j'ai toujours vu sur ma feuille du salaire du , un prélèvement , viré à un organisme ayant pour but d'entretenir les prédécesseurs . Actif on contribue avec des unités monétaires AN1 , et inactif on est entretenu avec des unités monétaires AN2 . En général l'unité monétaire AN2 permet d'acheter moins de kg de beurre . Ou est l'aspect immoral de l'opération , c'est à dire le pillage des gagneurs de l'an2 ?
Re: Les Rochers de Ménéham
mercredi 6 novembre 2019 16:30:12
Je suis très limité en calcul.

Un retraité n'est jamais assez fort pour ce calcul !

E.B.
Re: Les Rochers de Ménéham
mercredi 6 novembre 2019 16:49:08
GERARD écrivait:
-------------------------------------------------------
> Retraite = Bérézina . Je suis très limité en
> calcul . Cependant j'ai toujours vu sur ma feuille
> du salaire du , un prélèvement , viré à un
> organisme ayant pour but d'entretenir les
> prédécesseurs . Actif on contribue avec des
> unités monétaires AN1 , et inactif on est
> entretenu avec des unités monétaires AN2 . En
> général l'unité monétaire AN2 permet d'acheter
> moins de kg de beurre . Ou est l'aspect immoral de
> l'opération , c'est à dire le pillage des
> gagneurs de l'an2 ?

C'est juste un contrat social, comme tous les contrats, il peut être rompu si ceux qui payent et qui se sentent étranglés, même pas remerciés pour leur patience, cessent de le faire, ce qui risque d'arriver ... et ce qui est déjà arrivé dans d'autres pays.

Personne n'avait prévu que les vieux auraient une telle longévité, cela fout par terre tous les calculs ...
Re: Les Rochers de Ménéham
mercredi 6 novembre 2019 21:14:54
On s'en fout !
On finira tous par crever la gueule ouverte, comme des cafards atteints du scorbut...
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter