Les techniques dites "alternatives", tuent-elles la créativité au profit de l' artisanat ?
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Les techniques dites "alternatives", tuent-elles la créativité au profit de l' artisanat ?

Envoyé par jeanturco 
Luc Peiffer écrivait:
-------------------------------------------------------
> Selon vous, n'importe quel artisan est-il créatif ?
> N'importe quel artisan utilise-t-il une technique ?
> N'importe quel artisan fait-il preuve d'expression artistique ?
>
> N'importe quelle expression artistique est-t-elle de la créativité ?
> N'importe quelle expression artistique utilise-t-elle une technique ?

Bonsoir Monsieur Turco,
quand je vous ai posé cette série de questions, je n'avais pas connaissance de votre ouverture d'esprit.
Je vous remercie pour les réponses que vous leur avez apportées.
La lecture des échanges suivants m'a permis de vous apercevoir sous un autre éclairage.

Je ne suis pas du genre bavard et le plus souvent je me contente de donner une réponse proportionnelle à mon niveau de connaissances, à des interrogations de débutants.

Vos séries de photographies me plaisent. Un ami italien de longue date tient à Bruxelles une galerie. Chaque année il consacre le mois de Septembre à l'exposition d’œuvres d'un artiste photographe. J'ignore s'il vous connait. Une visite virtuelle au "salon d'art" de Jean Marchetti est toujours un plaisir. [www.lesalondart.be]

Cordialement,

º°`°º¤ø,¸¸,ø¤º°`°º
★♥*¨¨*:•.•:*¨¨*♥★.•:*¨¨*:•.:.•:*¨¨*:•★♥*¨¨*:•.•:*¨¨*♥★
Merci Luc,

Un ami Belge, grand amateur de techniques alternatives et de fromages et vins français, acheteur d'art pour collectionneurs fortunés, m'avait il me semble, parlé il y a quelques années déjà, de cette galerie pour le moins originale car si l'on y coupe les cheveux ce n'est pas en quatre qu'on le fait et les artistes y exposent, m'avait dit cet ami, des oeuvres tout à fait intéressantes.

Je vais aller des que j'aurais terminé ce message y faire un saut, virtuellement, en suivant le lien que vous me donnez.

Bien à vous et au plaisir de continuer à partager nos idées sur la photographie, toute la photographie, rien que la photographie.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.kazoart.com]
[www.jeanturco.fr]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14/01/20 00:08 par jeanturco.
¿C'est quoi la "creativité"?

Gabriel
gabrielramon.com
Re: Les techniques dites "alternatives", tuent-elles la créativité au profit de l' artisanat ?
mercredi 15 janvier 2020 16:55:12
Bonjour Gabriel,

Je suis très heureux de vous croiser sur ce fil et de l'intérêt que vous y portez d'autant plus que j'apprécie vivement les images " Collodion " que vous faites au point que je vous cite souvent en exemple lors des auberges espagnoles (Justement) dont j'ai parlé il y a peu, comme au cours de débats ou de conférences que j'ai la chance d'animer, loin de chez nous c'est vrai, lorsque la photographie alternative est évoquée.

Vos portraits et vos nu, dans leur traitement comme dans la prise de vues sont souvent un exemple de cette créativité qui est l'objet de votre question. Créativité dont vous faites preuve sur, par exemple, ces deux sujets des centaines de milliers de fois traités en apportant votre vision, originale la plupart du temps grâce aux caractéristiques du traitement mais aussi, surtout, plus exactement, par un cadrage peu conventionnel qui fait fonctionner l'image car il l'équilibre parfaitement.

Pour en revenir à votre question, la créativité peut se mettre à toutes les sauces et d'ailleurs il existe un livre qui en donne plus de 100 définitions sans, au final, pouvoir dire laquelle est la meilleure.

Dans notre domaine de la photographie c'est à mon sens donner des choses, qu'il s'agisse d'un objet de la vie courante, d'un paysage, d'un portrait, d'un nu etc. une autre image que celle qui est habituellement donnée.

Pour bien faire il faudrait même franchement innover et montrer de façon vraiment originale ce qui provoque en nous une émotion que, personnellement, j'essaye de capter afin de la partager. Le problème étant que d'une part nous n'avons pas tous la même sensibilité et surtout qu'en matière d'art, je pense sincèrement que depuis au moins 20 ou 30.000 ans, en prenant comme base Lascaux et Chauvet, tout a déjà été fait et refait, maladroitement ou de manière parfaite.

Créativité ce pourrait être si l'on va dans un sens qui me convient, celui de l' Académie Française, l'action du créatif, ce dernier étant celui qui a le goût de créer et/ou des dispositions pour créer. Mais là aussi ce n'est qu'une des définitions du mot et il en reste 99 autres tout aussi valables. Que chacun choisisse la sienne.

J'ai un peu tardé à vous répondre car je crois que mes espoirs de créer ici une discussion sympathique dans le style de celle que nous avons dans les auberges Espagnoles sont vains. On est sur les forums souvent la cible d'un poignée de d'individus qui sous un pseudo et devant un clavier font une ridicule guéguerre à ceux qu'ils supposent ne pas partager leur avis et qu'ils suspectent de vouloir entrer dans un espace qu'ils se sont appropriés et où ils pensent briller.

Je préfère à ceux là ceux qui en me regardant droit dans les yeux me disent " P... Jean, c'est une merde cette photo que tu as fait " et qui tout en parlant me tendent une tranche de pain croustillant qu'ils viennent de rompre sur laquelle ils ont généreusement tartiné de ce "pâté de campagne que Gérald nous à fait" et poussent vers moi une bouteille de Brouilly déjà bien entamée.

J'ai donc un peu tardé à vous répondre car je ne pensais pas relancer un fil qui est devenu peu agréablement long à un point que les nouveaux arrivants ne le reliront pas avant de s'exprimer. Mais lorsque j'ai vu votre nom il me démangeait de la faire car depuis longtemps je voulais vous féliciter pour ce bon usage que vous faites des techniques alternatives et votre créativité.

Et je ne vous imagine pas être de ceux qui :

"... s'approchent, meurent d'envie de toucher, se baissent, se mettent d'un coté puis de l'autre en se baissant à nouveau pour sans doute surveiller le reflet s'attachent ni au sujet, ni à la composition, ni à la lumière mais surtout, voire exclusivement, au type de papier que j'ai employé..."

et qui, par cette attitude, me contrarient !

Bien à vous Gabriel.

Et une modif de plus ! - Je vais avoir un paquets de modifs affichées si je change les virgules une par une !!!

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.kazoart.com]
[www.jeanturco.fr]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia



Modifié 6 fois. Dernière modification le 15/01/20 17:43 par jeanturco.
Re: Les techniques dites "alternatives", tuent-elles la créativité au profit de l' artisanat ?
jeudi 16 janvier 2020 10:39:46
Bonjour,

Vous souhaitiez un échange courtois à l'initiation de ce fil, même dans le cas où vos idées ne seraient pas partagées.
Vous semblez regretter certains échanges, peut-être un peu acerbes à votre égard, qui ont pourtant nécessité quelque réflexion et l'effort de la formulation et de la transcription: rien que cela est appréciable.
Néanmoins dès le départ cela semblait mal parti car ce dont il était question dès le premier message n'était pas une idée à partager mais un sentiment, voire un ressentiment, que vous semblez éprouver et qui s'exprime en particulier lors de la réception de votre travail.
Il est indéniable que vous en avez une certaine estime, ne serait-ce que par la litanie des collections, villes, pays accueillant icelui.

Zoran et d'autres ont bien compris cela, et ont peut-être mis l'accent sur ce trait particulier qui, sans aucun doute, n'est pas une flatterie, alors que vous n'en êtes pas avare, reconnaissons-le.
Mais vous souhaitiez un échange, or vous ne rebondissez pas sur les multiples pistes qui s'intéressent au sujet du rapport entre la mise en place d'une certaine technique face à un sujet ou un projet donné.

Que l'on vous pique et que cela ne vous flatte point, c'est certes désagréable; ceci étant, au-delà de ces piques, vous avez eu matière à réflexion, à discussion, à échange mais cela ne va nulle part, il semble difficile que vous puissiez (ou souhaitiez?) élargir ou approfondir le sujet (sauf à digresser sur les vin, stylos, pain, fromage…).

Quant à s'inquiéter du fait que de nouveaux arrivants ne cherchent pas à s'exprimer du fait de la longueur de l'échange, c'est faire trop de cas d'un non-sujet et méconnaître ce forum (ou, plus exactement, méconnaître une tradition autrefois plus présente qui a marqué ce forum par la longueur et la qualité des échanges). Mais cela peut être une incitation commune à écrire moins pour écrire mieux, n'est-ce pas?
Vous écriviez sur un autre fil Monsieur NCC :

"... J'affectionne particulièrement l'exercice intellectuel de la dissertation, voire de la dispute... "

Pourquoi pas ? mais laissez-moi, à cet exercice que vous affectionnez, préférer celui de la photographie grâce à laquelle je passe d'excellentes nuits et journées à admirer la façon qu'ont les autres d'en faire,

Et à en faire moi-même d'une manière dont je retire effectivement beaucoup de satisfactions car elle me permet, cette photographie que je fais, des rencontres de grande qualité que ce soit au fin fond de la Drôme et même de la Creuse ou plus loin, dans des pays où j'ai la chance d'être invité à la monter et à en parler.

Pierre, sans aucun doute pour jouer avec les mots terminait une de ses interventions sur le fil par : "... S'il en vit je l'envie ..."

j'en vis.


Bonne journée Monsieur... NCC.
Zoran a assez bien décrit dans son premier poste la polémique

Avec justesse NCC souligne les faiblesses de ce post.

Pour info "envie" était décliné dans sa forme ancienne je vous l'envie veut dire je me le souhaite à moi même et non pas dans sa forme malveillante actuelle.

J'adore jouer sur l’ambiguïté des mots, c'est ma coquetterie.

Ceci étant, comme le souligne NCC, plusieurs vous ont tendu la perche pour que vous engagiez le débat sur l'aspect intellectuel que vous semblez affectionner; visiblement vous passez la muleta quand le terrain devient glissant.

Ce n'est pas grave, la vantadise et 'auto satisfaction est un travers un peu "parisien" et dans le midi on se les "chambre" un peu; on pousse aussi un petit peu au crime quand on a un bon client pour que l'histoire rebondisse. De notre côté, on a la vantardise un peu spectaculaire pour amuser la galerie, alors que votre côté c'est un peu pince fesse. Nous on ne croit pas en nos galéjades,

Monsieur Jourdain:

"Môssieur vous ne me connaissez pas et Môssieur vous ne connaissez pas mes œuvres que mon Académie a plusieurs fois salué avec respect et déférence et qui font jalousie chez mes pauvres confrères.



Sachez Môssieur que j'expose en Chine à Chenzen !


Nicole (en aparté)

Dans le studio - salle à manger - salon - chambre de son fils !

Monsieur Jourdain:

Dans l'illustre ville de Delft, en compagnie des Vermeer !


Nicole (en aparté)

sur la cheminée du Salon de sa fille qui accueille la meilleure Société vélocyclophile de la ville

Monsieur Jourdain:

à Bruxelles où vous avez vos entrées


Nicole (en aparté)

sur la porte du frigidaire en compagnie des dessins de ses petits enfants

Monsieur Jourdain qui a entendu les apartés de Nicole:

Ah! mais la voilà bien l'ignarde qui s'accroupit pour peser le poids du papier et voir comment le tableau est accroché sans s'attarder sur les méandres de délicatesse que mon génie a disposé !

C'est qu'elle confondrait un vase à un pot de chambre !

Souillon ! Inculte ! Diablesse !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/01/20 17:32 par Pierre L.
Est ce vraiment utile de remettre deux thunes dans le bastringue pour relancer ?
C'est une façon de voir les choses Pierre,

Quant à "... l'aspect intellectuel que vous semblez affectionner ..." dites-vous, je n'en avais pas conscience car je me contente, et c'est vrai que cela me contente, de faire de la photographie alors que d'autres, qu'il n'est pas utile de citer, préfèrent en parler et en rêver le matériel et les techniques sans jamais partager un image de ce que ce que ce matériel ou cette la technique leur a permis de réaliser.

C'est une simple constatation à laquelle il est facile de procéder par deux ou trois clics sur le nom des intervenants qui permet d'accéder aux messages qu'ils ont postés depuis de nombreuses années.

A chacun sa photographie et son autosatisfaction !

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.kazoart.com]
[www.jeanturco.fr]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia
Pour calmer les esprits ma petite intervention était motivée par l'emploi du mot "créativité". Je le perçois d'avantage comme une invention du monde publicitaire que comme une réalité artistique; comme un concept que l'on nous ressert á toutes les sauces aujourd'hui (il fait d'ailleurs bon ménage avec celui de "projet", tout aussi vide á mon avis).

@Jean: je suis très sensible á votre appréciation de mes images.

Gabriel
gabrielramon.com
Citation

sans jamais partager un image

Je ne partage jamais une image, sauf à des fins d'illustration

Peut être je les partagerais dans une cadre comme celui-ci

Citation

ce n'est qu'un jeu, un échange, voir un défi pour certains ... Sentez-vous libres ...

Mais je n'ai pas le goût d'exposer; j'estime que mon travail n'en vaut pas la peine, il n'a pas la qualité suffisante pour susciter l'intérêt; je me range dans la catégorie des "peintres du dimanche" et si j'ai un jour envie de faire des cascades en pose longue, je m'infligerais à moi même le supplice de mon auto contemplation.

Si bien sûr je peux en tirer quelques sous je ne me priverais pas de clamer haut et fort mon génie.

Mon épouse a tenu une galerie et j'en ai vu passer des "artistes" ....... J'ai gardé des amitiés avec quelques uns et j'admire leur travail; je mesure la distance entre eux et moi, il y a notamment un photographe membre du forum qui était spécialisé en architecture; un grand monsieur !

Pour être franc, il y avait aussi pas mal de faiseur qui se poussaient col; je me souviens d'un type qui globalement avait fait une tête de toro en logo, qu'il déclinait à l'infini. Sa tête était pas mal, tout à fait digne d'un étudiant en graphique de l'Académie Carpentier ou de Penningen en dernière année, mais il avait pour son unique œuvre pris un melon stratosphérique et voulait faire assurer l'expo à un un prix hallucinant; il y avait aussi des créateurs recycleur de parpaing, de poubelles, cela faisait venir du monde, on payait le rosé et le saucisson

Le mieux c'était les minimalistes ....

Je ne m'autorise pas à critiquer un travail et aucun cas à faire comme vos amis qui partagent le rouge et le fromage et de dire que vos photos c'est de la m....

C'est grossier, excessif, pas forcément exact, pas forcément inexact.

Un membre du forum, avec lequel j'ai parfois échangé un peu sèchement, m'a adressé dernièrement une importante documentation; auparavant, je ne m'étais pas particulièrement intéressé à son travail, mais plutôt à ses posts. Au hasard de cette documentation, j'ai découvert de très belles images,qui m'ont émues; comment dire ce sont de belles photos que j'aurais plaisir à regarder un peu régulièrement; elles sont d'une grande sobriété. Ce qu'il y a d'étonnant c'est que ces images sont à but didactiques, pour illustrer un projet pédagogique; elles ont été choisies par l'auteur pour montrer une technique; j'en déduis à tord ou à raison que c'est aussi la maîtrise technique qui fait l’œuvre.

J'ai beau penser comme Dali, Vinci ou autre si je n'ai pas la technique pour l'exprimer je ne serais jamais un Dali ou Vinci; Quand bien même je discourrais ad libidum sur la créativité, le rôle de l'artiste ou autres billevesées et coquecigrues,je ne serais qu'un autre.

Citation

@Jean: je suis très sensible á votre appréciation de mes images.

Sentiment partagé, mais je vous l'ai déjà dit il y a de nombreuses années
OK j'arrête
Plus de 2000 lectures en moins de deux semaines, dommage que le sujet n'ait pas encore été abordé d'une manière plus sereine.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.kazoart.com]
[www.jeanturco.fr]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia
>>> Plus de 2000 lectures en moins de deux semaines,
>>> dommage que le sujet n'ait pas encore été abordé d'une manière plus sereine

Le sujet a été parfaitement abordé dès le début.

à la question "Les techniques dites "alternatives", tuent-elles la créativité au profit de l' artisanat ?"
immédiatement Zoran et jeanba ont répondu "non" d'une façon que je trouve assez sereine.

Que veux tu de plus ?

Je suis d'accord qu'ensuite le fil est "parti en vrille" avec beaucoup d'interventions où l'on se regarde écrire,
c'est la vie d'un forum, il faut l'accepter.
S’arrêter après le 3e message pouvait suffire.

pscl
s’arrêter après le 3e message pouvait suffire.

Très dur avec lui-même, le PascalM [c'est à cela qu'on reconnaît les gens sérieux], lui qui arrive en trente-douzième position dans la discussion et qui n'apporte rien de plus !

Eh PascalM ! Voilà un beau message que tu viens d'afficher, qui s'exclut lui-même de la discussion ;-)
Ça rappelle les exemples rigolos de logique formelle dans le genre
« Ce message dit la vérité et comprend 45 signes »

E.B.
>>> Très dur avec lui-même, le PascalM [c'est à cela qu'on reconnaît les gens sérieux],
>>> lui qui arrive en trente-douzième position dans la discussion et qui n'apporte rien de plus !

Effectivement, Emmanuel et j'ai hésité longuement avant d'intervenir, ce qui aggrave mon cas !

:-)
Bonjour Pascal,

Puis-je vous dire, Pascal, que je trouve votre intervention très intéressante car elle illustre parfaitement ce que peut devenir un forum lorsque quelques participants qui s'estiment en être les super-star en s'épaulant l'un l'autre, sont incapable d'argumenter sur un sujet qui probablement les touche. Se faisant ne viennent-ils pas, involontairement, renforcer le propos de Napoléon 1er qui avait probablement des défauts mais était loin d'être un imbécile ou un comique, assurant que : " Il n'y a que la vérité qui blesse"

Alors que c'est une simple remarque suivie d'une question que je posais et repose afin de savoir si mon idée est ou non le reflet de la réalité.

Dieu (pour ceux qui y croient) nous protège d'un monde où par deux mots d'une mauvaise foi évidente, d'une agressivité habituelle et d'une suffisance remarquable, appuyés par une invitation à écouter un chanteurs, probablement de leurs favoris, du moins je l'imagine, certains, s'ils avaient une autre cour et un peu du pouvoir dont ils semblent rêver, imposerait leur vérité. Une vérité unique, bien sur, indiscutable !

Permettez-moi, Pascal, de trouver étrange et détestable cette façon que vous semblez approuver d'envisager le débat ou une simple et cordiale discussion qui permet d'expliquer aux autres pourquoi on estime qu'ils se trompent ou qu'il n'ont pas tout à fait raison. Nous qui en faisons beaucoup savons qu'entre le noir et le blanc existent de beaux gris.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.kazoart.com]
[www.jeanturco.fr]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia
Personnellement je suis pas intervenu sur ce fil,
Pour une raison assez simple,
Je ne crains pas les querelles,
Elles peuvent m'amuser, et je crois que quelques querelles peuvent éviter des conflits,
Mais en fait je n'aime pas trop l'étalage de la bêtise.

Mais ce titre de ce fil : Les techniques dites "alternatives", tuent-elles la créativité au profit de l' artisanat ?

Je ne reviendrais sur Alternatif que j'ai déjà eu l'occasion de définir,
Mais sur l'idée que l'artisanat puisse arriver quand la créativité est tuée.

Là, franchement, tant de bêtise concentrée en quelques mots, il s'agit un record exceptionnel.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/01/20 19:52 par Nestor Burma.
Citation

sur un sujet qui probablement les touche

En ce qui me concerne et subjectivement, pas plus que de savoir si l'immortalité de l'âme transcendante la matière ou si le canard WC est plus actif que l'Arpic.

Mais c'est bien entendu un point de vue d'arrière pays!

Sincèrement depuis le lycée et les débats entre maoïstes et trotskistes, quand j'en touche une cela ne me fait pas bouger l'autre comme dirait J. Chirac.

Mais j'accorde bien que c'est un divertissement de salon littéraire qui a son amusement; un jeu de société moderne.

Je pense que si on applique un ratio correctif de mauvais temps et d'ennui des personnes âgées, les 2000 vont se trouver réduit à pas grand chose et si on sabre ceux qui comme moi répondent HS pour le plaisir dans lancer une, cela ne va pas faire exploser les compteurs.

Pour le sujet en lui même, d'une grande banalité et de peu d'intérêt.
En bientôt 14.000 interventions postés sur ce forum vous en avez Monsieur Nestor Burma, en plus de démontrer votre connaissance sur la totalité des sujets qui pouvaient être abordés, énoncé un très grand nombre de "vérités" et j'en ai retrouvé sans vraiment les chercher quelques unes assez "savoureuses" dirons-nous, qui sont aussi pertinente que la dernière au sujet d'une question, selon vous, remarquablement mal formulée. Critique que je veux bien accepter.

Mais sur le sujet, même remarquablement mal formulé, pour mieux voir la réalité descendez de cette "échelle branlante" dont vous dites vouloir vous équiper pour égaler CAPA car je vous le redis, Monsieur Nestor Burma, vous risquez de tomber et le résultat n'est pas assuré.

Un ami chinois, vieux et dont les doigts ne sont plus parfaits, me disait l'autre jour dans une cantine ou il m'arrive de déjeuner porte de Choisy.

« Quand je désigne la Lune, l'idiot regarde mon doigt. »

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.kazoart.com]
[www.jeanturco.fr]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/01/20 20:05 par jeanturco.
jeanturco écrivait:
-------------------------------------------------------
> En bientôt 14.000 interventions postés sur ce
> forum vous en avez Monsieur Nestor Burma, en plus
> de démontrer votre connaissance sur la totalité
> des sujets qui pouvaient être abordés, énoncé
> un très grand nombre de "vérités" et j'en ai
> retrouvé sans vraiment les chercher quelques unes
> assez "savoureuses" dirons-nous, qui sont aussi
> pertinente que la dernière au sujet d'une
> question, selon vous, remarquablement mal
> formulée. Critique que je veux bien accepter.
>
> Mais sur le sujet, même remarquablement mal
> formulé, pour mieux voir la réalité descendez
> de cette "échelle branlante" dont vous dites
> vouloir vous équiper pour égaler CAPA car je
> vous le redis, Monsieur Nestor Burma, vous risquez
> de tomber et le résultat n'est pas assuré.
>
> Un ami chinois, vieux et dont les doigts
> n'étaient plus parfaits, me disait l'autre jour
> dans une cantine ou il m'arrive de déjeuner porte
> de Choisy.
>
> « Quand je désigne la Lune, l'idiot regarde mon
> doigt. »

Laissez tomber, vous n'êtes pas de taille.
Arrivé à un certain stade les citations ne peuvent plus vous aider, inutile des les appeler à votre secours.
Re: Les techniques dites "alternatives", tuent-elles la créativité au profit de l' artisanat ?
jeudi 23 janvier 2020 20:17:15
jeanturco écrivait:
-------------------------------------------------------
« Quand je désigne la Lune, l'idiot regarde mon
> doigt. »


Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> Laissez tomber, vous n'êtes pas de taille.
> Arrivé à un certain stade les citations ne
> peuvent plus vous aider, inutile des les appeler
> à votre secours.


D'autant que la relance du fil regarde avant toute chose le doigt : le compteur de vues et ses "2000 lectures" qui devraient justifier la poursuite de la conversation.

Autrement dit il faudrait ici reformuler cette phrase en :

Quand je désigne mon doigt, l'idiot regarde la Lune
Citation

Un ami chinois, vieux et dont les doigts ne sont plus parfaits, me disait l'autre jour dans une cantine ou il m'arrive de déjeuner porte de Choisy.

« Quand je désigne la Lune, l'idiot regarde mon doigt. »


Vous êtes un personnage de roman !

Vous auriez tout aussi bien nous dire ceci:

Un portefaix de mes amis, au bourgeron raidie de mauvaise suie, me disait tantôt chez le bougnat où j'ai quelques habitudes canailles du côté des halles

"pierre qui roule n'amasse pas mousse"

puis de sa belle voix rauque et simple il murmura un proverbe oublié de son lointain pays

"qui va à la chasse perd sa place"

Tout chez vous sent l'exceptionnel et vous aimez bien qu'on le sache.

Un Lucien de Rubempré de la pellicule qui joue les masques au Carnaval, qui a résidence en Chine, qui prête au humble sa folding pour matérialiser ses propres rêves; un homme d'esprit qui plait aux dames par la rondeur du mollet.

Oui da ! je vous admire Monsieur de Rubempré

La sagesse, la bienséance ne devrait pas me pousser à vous chercher querelle, mais vous cherchez le duel lieutenant Gabriel Féraud; Hubert vous répond (Les duellistes film culte pour moi qui m'a bien servi de guide dans la vie.)
Vous êtes vraiment, Messieurs Zoran et Nestor Burma, de gentils garçons !

Et démonter, rien qu'en vous relisant vos posts, les personnages que sur vos claviers et derrière vos écrans vous rêvez d'être et dont par ailleurs vous empruntez jusqu'au nom serait un jeu d'enfant si nous étions dans une cour de récréation.

Rêvez Messieurs et expliquez aux autres comment ils doivent faire les photos que vous ne faites, semble-t-il, pas.

Ceci-dit je prends c'est vrai, un malin plaisir à vous taquiner, car, d'une part, votre mauvaise foi me semble largement supérieure à la mienne et, d'autre part, vous avez la réaction sympathique et pratiquement instantanée.

Merci Monsieur Zoran, merci monsieur Nestor Burma pour ces bon moments que vous me faites passer. Continuez je vous en prie car de toutes façon il n'y à rien d'intéressant à la télé et je viens de terminer l' excellent livre sur Louise Dahl-Wolfe que j'ai acheté hier après-midi.

J'attends maintenant avec impatience les posts, peut-être un peu vengeurs, de vos amis.

Ce qui cependant me désole c'est que je pensais pouvoir sur Galerie-Photo parler de photographes et de photographie.

Je vous souhaite une bonne soirée Messieurs.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.kazoart.com]
[www.jeanturco.fr]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia
Je vous attendais Pierre,

Et, comme d'habitude, avec vous, je ne suis pas déçu.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.kazoart.com]
[www.jeanturco.fr]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/01/20 23:10 par jeanturco.
Citation

si nous étions dans une cour de récréation

Mais nous y sommes et je ne suis pas le dernier à jouer aux boules de neige.

Exact, il n'y a rien d'intéressant à la télé et je viens de terminer l'excellente notice nécrologique de Var Matin.
Excellent ...
Re: Les techniques dites "alternatives", tuent-elles la créativité au profit de l' artisanat ?
dimanche 26 janvier 2020 04:49:03
Au risque de relancer les polémiques et de nourrir les trolls.
J’adhère totalement a ce discours de Sabine Weiss
[www.swissinfo.ch]
Et donc je pense que non seulement les procédés alternatifs ne tuent pas la créativité mais qu'ils l'enrichissent.
La compétence technique de l'artisan (son art) est aussi dans sa capacité à maîtriser les outils dont il peut disposer pour arriver au résultat souhaité qui dans le cadre de la photographie est de produire des images.
Se cantonner à une seule technique, même si on la maîtrise parfaitement relève plus d'une logique industrielle que d'une logique artisanale et a plus forte raison une logique d'amateur.
Re: Les techniques dites "alternatives", tuent-elles la créativité au profit de l' artisanat ?
dimanche 26 janvier 2020 09:05:38
zznortz écrivait:
-------------------------------------------------------

> La compétence technique de l'artisan (son art)
> est aussi dans sa capacité à maîtriser les
> outils dont il peut disposer pour arriver au
> résultat souhaité qui dans le cadre de la
> photographie est de produire des images.

Si l'on pense que la photographie c'est produire des images ...
[digression] la photographie selon Sabine Weber-Weiss
dimanche 26 janvier 2020 11:44:44
J’adhère totalement a ce discours de Sabine Weiss

Merci pour la référence à cet excellent article de swissinfo point céhache, par Katy Romy et Thomas Kern, à propos de Mme Sabine Weber-Weiss (que nous saluons tous bien bas au passage si elle nous lit).

https://www.swissinfo.ch/fre/portrait_sabine-weiss-la-photographie-n-est-pas-un-art-c-est-un-artisanat/42756020

Je note avec gourmandise cette remarque :
« Rigueur et simplicité », des valeurs calvinistes que Sabine Weiss a gardées de sa jeunesse genevoise, un fil rouge dans sa vie de femme.
Je pensais, à la lecture du wiki-de-service, qu'elle était née à Saint Gingolph, charmante localité suisse du Valais [laquelle localité a également une partie française homonyme], peut-être le plus catholique-romain de tous les cantons de la Confèdèration ; mais bon, d'autres sources a priori sérieuses nous indiquent que Melle Weber fit son apprentissage chez Boissonnas à G'nève à partir de '42, dans sa dix-huitième année : c'est largement suffisant pour s'imprégner des vertus légendaires de la cité de Calvin.

Rigueur et simplicité, voilà bien les qualités reconnues de notre forum GP.info depuis sa fondation, et qui font son succès aujourd'hui ! (plus de 4900 tickets d'entrée distribués à ce jour, avec un flux entrant de 30 nouvelles demandes d'inscription chaque mois).
D'ailleurs les Calvinistes [qui ne sont pas tous genevois] n'ont pas le monopole de la rigueur et de la simplicité : notre Archevêque de Moisemay préféré ne nous montre-t-il pas, chaque jour que le Seigneur nous donne, l'exemple de la plus grande rigueur et de la plus grande simplicité ?

E.B.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter