Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)

Envoyé par jeanturco 
Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 12:50:19
Bonjour,

Pour moi le point d'interrogation est en trop et cette image de Robert Capa, peut-être même comme certains l'affirment de sa compagne Gerda Taro, qui est une des photographies de guerre les plus connues pour illustrer la mort d'un combattant est selon moi et pour d'autres plus compétents en la matière que moi, une mise en scène qui a bien fonctionné, une image qu'à la limite on pourrait qualifier "de propagande"

Pour moi Capa est incontestablement un des plus grand photographes de guerre et ses images, du débarquement par exemple, prouvent sans équivoque qu'il était doté d'une belle paire de ce qui, entre autre, différencie les hommes de leurs compagnes.

J'aime et admire le Capa photographe comme j'aime et admire le Capa de la vie de tous les jours telle qu'elle est décrite dans les livres et articles que j'ai lu à son sujet, mais cette image me gène lorsqu'on la présente non pas comme une remarquable illustration de la guerre et des gens qui en meurent mais comme le témoignage d'une réalité, de la mort d'un homme fauché dans un combat pour défendre son idée de la liberté.

Et sur cette photo (uniquement sur cette photo) et ma convictions qui peut-être vous choque la partagez-vous ou en avez vous une totalement opposée ?

Bon week-end.

PS : J'ai fait, avant de poster mon message, une recherche sur le site pour voir si le sujet avait déjà été abordé mais je n'ai rien trouvé.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.jeanturco.fr]
[www.facebook.com]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/01/20 12:52 par jeanturco.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 13:33:35
quelques pistes

[petapixel.com]
[www.nearbycafe.com]
[www.fisheyemagazine.fr]
[www.telerama.fr]
[imagesociale.fr]
[www.plus7.fr]
[www.ens-louis-lumiere.fr]
[www.dailymail.co.uk]

Sinon Robert Capa, L'Homme qui voulait croire en sa légende - DVD

etc........
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 14:07:25
Capa, un excellent photographe de conflit,
Mais aussi un sérial killer avec sa petite phrase : “Si votre photo n'est pas assez bonne c'est que vous n'êtes pas assez près“
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 16:57:24
Citation

Mais aussi un sérial killer avec sa petite phrase : “Si votre photo n'est pas assez bonne c'est que vous n'êtes pas assez près“

A rapprocher d'une petite phrase de Tabarly qui ne s'attachait jamais

"si tu tombes à l'eau c'est que tu n'as rien à faire sur une bateau"

Pierre L.

Photographe Amateur
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 17:15:14
Pierre L écrivait:
-------------------------------------------------------
>
Citation

Mais aussi un sérial killer avec sa petite
> phrase : “Si votre photo n'est pas assez bonne
> c'est que vous n'êtes pas assez près“
>
> A rapprocher d'une petite phrase de Tabarly qui ne
> s'attachait jamais
>
> "si tu tombes à l'eau c'est que tu n'as rien à
> faire sur une bateau"

C'est le même genre ...
Et les deux personnages auteur de petite phrase sont tous les deux morts de leur petite phrase.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 17:53:29
Une citation d'André Georges:
"La chance, nous en avons tous à un certain degré. Mais il ne faut pas trop la provoquer ..."
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 18:23:25
“Si votre photo n'est pas assez bonne, c'est que vous n'êtes pas assez près“

Une manière beaucoup plus sûre de mettre en application ce principe, et en grand format :

[www.optovid.de]
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 18:41:37
Thibault écrivait:
-------------------------------------------------------
> “Si votre photo n'est pas assez bonne, c'est que
> vous n'êtes pas assez près“
>
> Une manière beaucoup plus sûre de mettre en
> application ce principe, et en grand format :
>
> [www.optovid.de]
> 58.jpg

Magnifique engin, je me demande où on pourrait en trouver un, la microscopie en 4x5, c'est extra ;-)
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 19:37:31
La question est comment ça marche ? la lentille d'un microscope doit couvrir quelques degrés, l'image est-elle agrandie optiquement moyennant une perte de définition conséquente ?

Il est plaisant d'envisager que Robert Capa et les amibes observables au microscope devaient être proches, au moins dans l'abcès de la cornée.
Il faut admettre que dans le conflit on ne peut pas faire plus proche (de l'œil).
Cet engin est donc la réponse parfaite à la proposition simpliste de notre photographe légendaire.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 19:38:37
Reste à savoir si l'on peut mettre en scène des amibes sur la cornée d'un photographe.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
samedi 18 janvier 2020 22:52:53
" Le Microscope et les Amibes " En voilà un sujet qu'il est bon ! Pour initier un fil qui lui soit entièrement dédié.

C'est de l'humour bien sur !

Bonne soirée.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.jeanturco.fr]
[www.facebook.com]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 03:17:24
Pour en revenir et si possible rester sur Capa et ce détestable "incident" à des fins qui pourrait être une manipulation de propagande. Gerda - qui allait mourir lors de cette guerre, écrasée accidentellemen à Brunette en 37 par un char ami alors qu'elle était en reportage, Gerda, photographe de guerre elle aussi - certains lui attribuent même cette mythique photo car il se pourrait qu'elle ait été faite au 6x6 qu'elle utilisait et non au 24x36 qu'utilisait habituellement Capa, photo qui aurait été recadrée et dont le négatif à disparu. Gerda donc était très impliquée politiquement, Capa l'étant un peu moins.

Ce qui m'interpelle est le fait que personne, lorsque VU a publié les photos de la guerre civile sous le titre : " Comment ils sont tombés " personne, que ce soit au niveau de la rédaction de la revue comme à celui des lecteurs, n'ait réagit en voyant que les deux clichés des républicains supposément morts sous les tirs ennemis, photos de même taille publiées l'une sous l'autre, occupant chacune une moitié de la page entière révélaient un évident problème.

Je vous place ici la photo de la page publiée : [www.cjoint.com]

En effet, on note sans être expert que les deux combattants sont morts au même endroit et au même moment devant le photographe qui a saisi les deux instants mortels au vol puisque l'un comme l'autre sont présentés comme en train de tomber, morts, touchés par une balle.

Or, il est évident lorsque l'on regarde, même rapidement les photos publiées que les images ont été prise au même endroit qui se révèlera d'ailleurs se trouver à 50 kilomètres des lieux où se déroulaient les combats, et dans un temps très voisin ce qu'atteste la position des nuages que l'on retrouve pratiquement à peu de distance sur les deux clichés.

Coup de malchance fatale pour ces malheureux républicains et de chance pour le photographe ? Admettons mais alors, comme l'endroit de la mort est le même qu'est devenu et où est passé le cadavre du premier républicain tué par les balles de l'ennemi ? Il devrait logiquement être visible sur le second cliché ?

Et que dire de ces autres clichés où l'on voit tous les participants dont, les deux présumées morts, en ligne tirer contre ce que l'on veut nous dire être l'ennemi ? Ce sont des images d'avant ! "... Mais bien sûr ! Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu ! ..."

Dommage que les négatifs qui aurait témoigné sans équivoque des circonstances et de la chronologie aient été... perdus !

Ceci dit j'aime toujours Capa et selon moi il est le plus grand. Mais là c'est du business Robert ! pas de l'info.

Respect en attendant pour vous Capa et Gerda, morts, pour de vrai, tous les deux en faisant de la photo de guerre pour nous en montrer la cruelle imbécilité, et peut être - mais rien qu'un peu - désinformer et donner un petit coup de pouce à vos idées.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 19/01/20 03:28 par jeanturco.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 12:18:13
Bonjour,

J'ai lu:
J'aime et admire le Capa photographe comme j'aime et admire le Capa de la vie de tous les jours telle qu'elle est décrite dans les livres et articles que j'ai lu à son sujet, mais cette image me gène lorsqu'on la présente non pas comme une remarquable illustration de la guerre et des gens qui en meurent mais comme le témoignage d'une réalité, de la mort d'un homme fauché dans un combat pour défendre son idée de la liberté.

Peut-être que l'interprétation n'est pas la bonne, que les interrogations déontologiques qui sont les nôtres ne sont pas celles des années 1930, que le contexte global nous échappe et que la géolocalisation précise est une nécessité nouvelle.
Pour ma part, je pense surtout que l'erreur de lecture de base se trouve ici: cette image n'est pas une remarquable illustration de la guerre, mais plutôt une remarquable illustration de son absurdité (parmi tant d'autres et s'il en fallait une).
De là, tout le reste prend un sens différent.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 13:11:25
Bonjour M. NCC,

Tout à fait et je l'ajoute aussi dans le post qui précède le vôtre " ...faisant de la photo de guerre pour nous en montrer la cruelle imbécilité..."

J'ajoute que Gerda qui pourrait être l'auteur de la photo comme cela s'est plusieurs fois dit et en particulier après la découverte de la valise mexicaine et des négatifs qu'elle contenait de Capa, Gerda et David Seymour illustrant la guerre d' Espagne, est pour beaucoup dans l'importance qu'à pris cette image. Gerda en effet à inventé Robert Capa en le rebaptisant ainsi car cela sonnait mieux que Endre Ernő Friedmann et à construit son image aux dépends de la sienne, par amour sans doute pour son compagnon, car photographiquement elle avait elle aussi non seulement le courage de Capa mais également son sens de l'image.

Et elle savait que des images signées Capa, dont la notoriété était déjà importante, auraient un impact et une crédibilité plus grande que les siennes en raison de son notoire engagement politique et sa démarche reconnue partisane qui pouvait faire suspecter ses photographies de la guerre civile espagnole d'être plus que tout des images de propagande.

Mais nous sommes comme vous le faites justement remarquer dans les années 30 et nous voyons aujourd'hui les choses sous un angle qui n'est plus le même.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.jeanturco.fr]
[www.facebook.com]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/01/20 13:15 par jeanturco.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 15:36:18
À ce sujet lire " Les traces d'une légende" (traduc aprox, je l'ai lu traduit du français, "las huellas de una leyenda") de Bernard Lebrun et Michel Lefebvre.
D'autre part j'ai vu il y a peu une expo "Capa en couleur" (de mémoire) oú l'on comprends qu'il est un communicateur hors pair.
Ex parmi d'autres: un char nazi pris par des soldats américains, bien que ce char soit couvert de boue on voit soigneusement disposé sur lui un énorme drapeau bien rouge, immaculé, avec la croix gammée bien en évidence. La lecture de l'image est immédiate. ¿Le hasard?

Gabriel
gabrielramon.com
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 16:21:16
Quel film utilisait Robert Capa pour prendre cette photo ?

[www.arhv.lhivic.org]

En couleurs ?
[i1.wp.com]
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 17:12:03
Il y a 80 ans ...
[www.google.com]
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 17:14:03
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 17:15:58
Bonjour Gabriel,

"... on comprends qu'il est un communicateur hors pair..."

Henri Cartier-Bresson avec qui en 47 il fondera Magnum ensemble Seymour, Vandivert et Rodger , disait retrouver après la mort de Gerda qui a été pour Capa un drame et le tournant de sa vie : " un homme cynique, , profondément nihiliste, réfractaire à tout attachement, [son] cœur semble brisé pour toujours ».

Opportuniste ! Encore plus opportuniste ? Sans doute mais cela n'entache ni son courage peut-être basé sur la non peur de mourir liée à la disparition de Gerda, ni sur la qualité de son regard lors des reportages qu'il faisait.

Et qu'il ait fait dans ses images un peu de propagande pour ses idées est évident mais les photographes de presse ne le font-ils pas tous un peu ? J'ai eu la chance de connaitre Gilles Caron - un très grand photographe de presse - en 68 avant qu'il disparaisse malheureusement en reportage au Cambodge. Gilles disait plus ou moins : " quand tu es avec les flics dans la manif. et que tu reçois les injures et les pavés tu es de leur coté et quand tu es avec les manifestants et que tu reçois les grenades qui te font pleurer tu es aussi de leur coté " ce qui à pour résultat, lorsque l'on navigue entre les deux parties qui s'opposent de montrer les choses avec une certaine objectivité. Le soucis pourrait être avec Capa et Gerda qu'il n'ont été, en Espagne, que du coté des républicains.

Quant à chercher ce qui va rendre l'image plus percutante comme vous le soulignez avec ce char et ce drapeau il est évident que de nombreuses images sont "un peu arrangées" et que c'est une façon de faire pour qu'elles soient plus facilement remarquées, voire qu'elles soit primées, estampillées "World Press Photo" et surtout... achetées. La photo de guerre c'est aussi du business et un gagne pain pour ceux qui la font.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.jeanturco.fr]
[www.facebook.com]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia



Modifié 2 fois. Dernière modification le 19/01/20 18:05 par jeanturco.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 17:29:27
jeanturco écrivait:
-------------------------------------------------------
> Bonjour,
>
> Bon week-end.
>
> PS : J'ai fait, avant de poster mon message, une
> recherche sur le site pour voir si le sujet avait
> déjà été abordé mais je n'ai rien trouvé.

Citation

[galerie-photo.com]
Ce photographe utilisait un appareil de format prohibé sur ce forum.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 17:33:53
Effectivement Luc !

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.jeanturco.fr]
[www.facebook.com]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia
Robert Capa (1913 - 1954) - son matos !
dimanche 19 janvier 2020 17:44:10
Ce photographe utilisait un appareil de format prohibé sur ce forum.

Oui, mais c'était aussi un Rolleiphile zélé, et ses images de Normandie en 6x6 sont 'ach'ment meilleures que celles en 24x36, on peut donc tout lui pardonner !

E.B.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 17:46:44
Voilà qui est bien...modéré ! et illustré.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.jeanturco.fr]
[www.facebook.com]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/01/20 17:47 par jeanturco.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 17:58:36
il faut les deux....
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 18:03:15
... et il en faut aussi une belle paire !

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.jeanturco.fr]
[www.facebook.com]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 19:03:41
Ne pas se méprendre sur mon intervention, j'ai le plus grand respect pour Capa. J'imagine sa vie comme un drame pour un photographe obligé d'ètre á la hauteur d'une réputation qui l'a dépassé. Ne pas oublier qu'au moment de la guerre d'Espagne il est présenté par les médias comme une sorte de "Tintin en Espagne" .Il n'avait pas vraiment de contrôle sur ses images et je suppose qu'il a été le premier surpris par l'impact d'une photo qu'il avait manifestement mis en scène, disons en désespoir de cause, même si cette cause était la bonne. (Le public est avide d'images impactantes, la guerre d'Espagne n'offrait pas de batailles spectaculairs et il fallait bien á un moment ou á un autre remplir son contrat.) Nul doute qu'il aurait été á la hauteur de situations plus risquées, la suite et la fin de sa vie le prouvent.
Mais en parallèle á la polémique il aura été le premier photo reporter "moderne". (Et comme il photographiait si bien les femmes!)

Gabriel
gabrielramon.com
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 20:04:43
Le premier reporter "moderne", cad rapide, mobile et prenant des situations remarquables sur le vif c'est plutôt Herich Salomon, et Weegee. Le mythe de Capa est d'abord fabriqué par G. Taro qui avait un sens aigu du marketing en inventant le personnage, maintenu ensuite au prix de tant d'efforts de Magnum, de Cornell,de l'Icp, et des historiens américains de la photo qui doivent se relayer sans relache qu'il faut revenir aux seules images pour se faire une idée de la valeur de ce photographe ...
Le personnage social est tellement gonflé, que je doute que ça soit encore aujourd'hui possible et sa mort a tout justifié aux yeux de ses admirateurs et du public de la photographie.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 19/01/20 20:09 par Zoran.
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 20:43:00
Et si on jouait un peu ? Si on s'amusait de soi-même ? Capa est drôle. Il a compris qu'il peut s'exprimer. Alors il s'invente lui-même. Dans "Slightly out of focus" Capa nous explique que lorsqu'il prend un bateau depuis les US pour rejoindre l'Angleterre, le capitaine du navire lui demande son nom. comprends mal la réponse, et pense que c'est le célèbre réalisateur Frank Capra. Evidemment, Capa ne déments pas, ce qui lui permets de se faire copieusement rincer pendant toute la traversée. Il suffit de lire son bouquin pour comprendre qui il était. La fiction, l'auto-fiction, la réalité se mélangent.
Aujourd'hui, dans notre petit monde moderne étriqué, grisaille chiante et pointilleuse, à se regarder la zizounette, tout le monde veut connaître LA vérité. Scandale ! Doute ! Indignation ! Complot ! Malaise ! Imposture ! La photo est-elle posée ? Pourquoi y-a-t-il un photo d'un autre soldat mort au même endroit ? Où est passé le premier ? Quelle heure est-il ? Quand est-ce qu'on mange ?
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
dimanche 19 janvier 2020 20:51:52
Vest Pocket écrivait:
-------------------------------------------------------
> Et si on jouait un peu ? Si on s'amusait de
> soi-même ? Capa est drôle. Il a compris qu'il
> peut s'exprimer. Alors il s'invente lui-même.
> Dans "Slightly out of focus" Capa nous explique
> que lorsqu'il prend un bateau depuis les US pour
> rejoindre l'Angleterre, le capitaine du navire lui
> demande son nom. comprends mal la réponse, et
> pense que c'est le célèbre réalisateur Frank
> Capra. Evidemment, Capa ne déments pas, ce qui
> lui permets de se faire copieusement rincer
> pendant toute la traversée. Il suffit de lire son
> bouquin pour comprendre qui il était. La fiction,
> l'auto-fiction, la réalité se mélangent.
> Aujourd'hui, dans notre petit monde moderne
> étriqué, grisaille chiante et pointilleuse, à
> se regarder la zizounette, tout le monde veut
> connaître LA vérité. Scandale ! Doute !
> Indignation ! Complot ! Malaise ! Imposture ! La
> photo est-elle posée ? Pourquoi y-a-t-il un photo
> d'un autre soldat mort au même endroit ? Où est
> passé le premier ? Quelle heure est-il ? Quand
> est-ce qu'on mange ?

Ça y est les gardiens du Temple débarquent ;-)
Entre nostalgie, haine du monde dans lequel ils vivent et romantisme de supérette...
Re: Robert Capa (1913 - 1954). Mort d'un soldat républicain - staged (?)
lundi 20 janvier 2020 00:09:52
Intéressante intervention que la vôtre Monsieur Vest Pocket à laquelle en tant qu'initiateur d'un fil posant une question qui vous semble sans intérêt j'aimerais vous donner un avis, le mien, que je ne vous oblige pas à partager.

Pourquoi en effet se poser des question ? d'ailleurs le mouton par exemple, surtout s'il appartient à Panurge, ne s'en pose pas des questions et cela ne l'empêche ni de brouter ni de bêler ni de déféquer sauf que, il y a un peu moins d'une moitié de millénaire, François Rabelais avait déjà noté que cela pouvait le conduire, ledit mouton, à de regrettables excès.

"... Panurge, sans autre chose dire, jette en pleine mer son mouton criant et bêlant. Tous les autres moutons, criant et bêlant en pareille intonation, commencèrent à se jeter et à sauter en mer après, à la file. La foule était à qui le premier y sauterait après leur compagnon. Il n'était pas possible de les en empêcher, comme vous savez du mouton le naturel, toujours suivre le premier, quelque part qu'il aille..." Rabelais, Pantagruel.

Je note que vous avez lu Capa et que ce photographe de guerre dont je fais l'éloge vous à donc déjà intéressé au point d'en lire la façon dont il a couvert photographiquement les évènements de la seconde guerre mondiale. Dans le livre que vous citez on trouve, et c'est pour cela que l'en parle, un écrit en guise d'avertissement où il dit : " ..."Ecrire la vérité est tellement difficile, alors pour mieux la traduire je me suis permis de faire quelques retouches à ma façon..." ce qui nous ramène à la question que je posais et qui me semble digne d'intérêt.

J'ai déjà dit mais je le redis car peut-être vous n'avez pas eu le temps ou l'envie de relire le fil depuis son début : j'ai une grande d'admiration pour Capa en tant qu'homme et en tant que photographe.

@ Monsieur Zoran : Je ne pense vraiment pas que l'on puisse comparer Capa à Herich Salomon ou à Weegee même si ces derniers ont fait avec une maitrise remarquable du reportage dans deux styles bien différents et que le premier est souvent présenté comme le père du photojournalisme moderne.

L'un comme l'autre, chacun dans leur spécialité, ils ne se sont pas retrouvés sur des plages normandes et alentours de celles-ci où en un seul jour ce 6 juin où Capa a sauté dans l'eau avec les troupes alliées, dix sept mille hommes ont perdu la vie. DIX SEPT MILLE - je les compte tous, nos 10.600 alliés et nos 6500 réputés ennemis. On peut ne pas aimer Capa en tant qu'homme mais il faut le respecter et dire que parfois il a un peu "arrangé" la vérité n'est pas, pour moi, lui faire un grand procès.

Herich Salomon ou Weegee était assurément de talentueux photographes de presse d'actualité, innovateurs dans leur spécialité mais Capa était photographe de guerre et cela me semble différent.

Bonne soirée.

Jean

photographies@Jeanturco.fr

[www.artmajeur.com]
[www.jeanturco.fr]
[www.facebook.com]

+ 33 (0)6 20 86 78 88 Paris
+ 39 338 87 49 354 Venezia



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/01/20 00:36 par jeanturco.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter