éditions limitées
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

éditions limitées

Envoyé par Georges G. 
éditions limitées
mardi 29 septembre 2020 12:24:03
Bonjour,

Je pratique le tirage argentique depuis quelques années. J ai récemment réalisé un projet photo et je suis à l'étape du tirage. En même temps je commence un nouveau projet.

Le cout de revient d'un tirage n'étant pas anecdotique (surtout pour une quarantaines de photos), je me pose la question de la mise en place d'un plan d'action.

Quelles sont les pratiques pour les photographes qui travaillent encore en argentique. combien de tirage réalisé vous pour une édition limitée? Je sais que la legislation fiscale mentionne le nombre de 30 mais que les galeries sont plutôt en dessous de 10.
Je voudrais présenter mon travail à des galeries mais sachant qu'une relation avec une galerie prends du temps, je voudrais aussi organiser des expos et des ventes par mes propres moyens.
Je serais plus attiré par des éditions entre 5 et 10, j'aime bien le tirage mais je ne veux pas passer mon temps à tirer non plus.

Je pêche aussi avec la grandeur du tirage. Ma série actuelle ne demande pas forcément de tirage de grande taille mais le prochain le pourrait.
Mon raisonnement serait de tirer mon projet sur du papier 15x20 pour pouvoir être accessible à tt le monde puis avoir des tirages plus grand (20x30; 30x40) à des prix moins accessible pour le grand public.
Mais je me perds avec les éditions. Dois je choisir de tirer en 15x20 limité à 10 exemplaires toutes tailles comprises, ou faire une edition grand public limité à trois exemplaires 15x20 et une edition collectionneur limité à par exemple 7 tirages 20x30 et 30x40.
comment palliez vous au différence d'interpretation selon la période de tirage. Je me dis que si je dois revenir à tirer dans 10 ans des photos d'aujourd'hui peut être que ma facon de tirer et mon regard sera different

J'avais aussi réfléchis à faire une edition limité à trois tirage, un tirage 15x20 à prix public, un 20x30 à prix plus élevé et un tirage 30x40 à prix galerie. l'avantage c'est que je tire tout d'un coup et qu'apres j'ai plus à m'y occuper. Un autre avantage est que si je realise un site ou je peux vendre mes tirages, toutes les photos affichées auront déja les tirages réalisées et je n'aurais pas de problème si on me commande un tirage et que je dois le réaliser alors que je suis en déplacement ou autre.

Je suis désolé si je suis un peu confus, j'avoue que je suis perdu. Je suis photographe auteur depuis 2014 et j'ai fait un an d'assistanat pour un photographe studio pub, mais malheureusement je n'ai jamais rencontré de personne vivant de la vente de tirage. Et je voudrais vraiment tourné mon activité sur un coté plus artistique que commande.

Merci pour vos futures réponses
Re: éditions limitées
mardi 29 septembre 2020 12:45:51
Georges G. écrivait:
-------------------------------------------------------

> Mais malheureusement je
> n'ai jamais rencontré de personne vivant de la
> vente de tirage.

C'est effectivement très très rare, en particulier en France,
Il faut deux qualités majeures,
Savoir vendre son travail,
Et savoir vivre très modestement.
Re: éditions limitées
mardi 29 septembre 2020 14:06:56
Ou juste avoir du talent, ça aide bien déjà :-)

.
Re: éditions limitées
mardi 29 septembre 2020 14:08:36
Jean écrivait:
-------------------------------------------------------
> Ou juste avoir du talent, ça aide bien déjà
> :-)
>
> .

Des exemples de cette brillante théorie ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/09/20 14:09 par Nestor Burma.
Re: éditions limitées
mardi 29 septembre 2020 14:32:49
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------

Des exemples de cette brillante théorie ?


Il y en a des milliers dans l'Histoire, même les morts vendent encore très bien.

.
Re: éditions limitées
mardi 29 septembre 2020 14:33:54
Jean écrivait:
-------------------------------------------------------
> Nestor Burma écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
>
> Des exemples de cette brillante théorie ?
>
>
> Il y en a des milliers dans l'Histoire, même les
> morts vendent encore très bien.
>
> .

Justement non, il n'y en a quasiment pas et les morts ne comptent pas, ils sont morts ...
Re: éditions limitées
mardi 29 septembre 2020 21:41:18
Et les ayant-droit qu’est-ce t’en fais?
Re: éditions limitées
mardi 29 septembre 2020 21:59:06
Jean écrivait:
-------------------------------------------------------
> Et les ayant-droit qu’est-ce t’en fais?

Pour le moment, je n'ai jamais vu des morts poser des questions sur un forum.

Bien sûr je n'ai rien contre les ayants droits ...
Re: éditions limitées
mardi 29 septembre 2020 23:40:28
Jean écrivait:
-------------------------------------------------------
> Ou juste avoir du talent, ça aide bien déjà


" Le talent en 2 mots ... Le sens de l'effort et la persévérance..."

8'56" à 9'25" [www.youtube.com]

;-)
Re: éditions limitées
mercredi 30 septembre 2020 07:32:29
Y a pas de malaise.
Ça fait 17 ans que « talent » est un gros mot ici.
Il a fait plusieurs bastons mémorables.
Surtout menés par ceux qui en sont tragiquement dépourvus.
Belle journée à toutes et tous.

.
Re: éditions limitées
mercredi 30 septembre 2020 12:59:35
Georges G. écrivait:
-------------------------------------------------------

> Je suis désolé si je suis un peu confus, j'avoue
> que je suis perdu.

Mettez-vous à la place de ceux qui achètent des tirages, vous y verrez plus clair ;)
Re: éditions limitées
mercredi 30 septembre 2020 14:45:16
Zoran écrivait:
-------------------------------------------------------
> Georges G. écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
>
> > Je suis désolé si je suis un peu confus,
> j'avoue
> > que je suis perdu.
>
> Mettez-vous à la place de ceux qui achètent des
> tirages, vous y verrez plus clair ;)

Absolument, d'où le regain d'intérêt pour les types morts ...
Re: éditions limitées
mercredi 30 septembre 2020 21:27:24
"Il faut deux qualités majeures,
Savoir vendre son travail,
Et savoir vivre très modestement."

La première qualité peut se déléguer, la deuxième non et elle est bien vraie.
En fait il me semble inutile de multiplier les copies; jamais personne ne m'a demandé si le tirage que je leur vendais (hors travaux comerciaux) était limité ou pas. je n'ai jamais fait commerce par internet mais parfois lors d'expos. Je considère que ce qui est exposé est unique, le client (pas des tonnes, il ne faut pas rêver...) aussi et m'a toujours foutu la paix á ce sujet J 'ajoute qu'ensuite je passe á autre chose, d'autres photos. Peut être que certains ont une image emblématique qui s'arrache commercialement, alors ils peuvent en faire 250. Les autres (comme moi) n'ont pas á se poser cette question. Parfois je découvre dans mes tiroirs des trucs numérotés de 1 á 3, c'est bien le max de ce que j'ai pu faire, et elles me restent sur le dos, j'ai donc perdu mon temps et du papier.
Je ne parle pas des retirages; après plus de 40 ans de pratique j'ai revu depuis peu ma façon de tirer; tous ces nouveaux tirages sont á nouveau des oeuvres uniques.
Avoir "un nom" pose la question d'une autre façon; on trouve de polas SX de Araki plein la ouèbe, une connaissance a dépensé 800€ pour un de ces trucs qui pour moi aurait terminé á la poubelle. ¡Bravo l'artiste, il a résolu la question! (Araki, pas le client).

Gabriel
gabrielramon.com
Re: éditions limitées
mercredi 30 septembre 2020 22:30:55
Un joli pola d'Araki pas cher ;)
[www.ebay.com]
Re: éditions limitées
jeudi 1 octobre 2020 07:31:25
à votre place....
en premier essai...

Chercher l'endroit ou exposer...
Monter l'expo dans le format qui vous semble approprié...
Déterminer le prix de vente souhaité...
Vendre????
ça vous fera une bonne expérience....

Tirer X exemplaires et en X formats vos œuvres me semble très optimiste .... mais je me trompe peut-être...

perso, j'arrête mes séries à 17 (nombre fétiche, allez donc savoir pourquoi?) mais je n'ai encore jamais vendu 17 ex du même cliché, ni 10, ni 5....

bon courage, faites nous un retour d'expérience....
Re: éditions limitées
jeudi 1 octobre 2020 09:36:07
Faut peut être quand même distinguer "vivre de la vente de tirages" ce qui est effectivement très très rare et nécessite certainement de savoir vivre modestement et "vendre des tirages" sans que cela nous fasse vivre ce qui est bien moins rare.

Autrement pouvez vous me préciser cette notion de tirages limités?
Il s'agit du nombre de tirages identiques d'une même image (d'un même négatif en argentique)? Car on peut faire des tirages très différents voir avec des procédés différents( un gélatino-bromure et un cyanotype de la même image par exemple) Et même dans le même procédé comment évaluer l'"identique"?
J'ai quand même un peu l'impression que cette notion est plus commerciale qu'en accord avec le tirage photographique.
Re: éditions limitées
jeudi 1 octobre 2020 09:58:21
Jean-Paul Mahé écrivait:
-------------------------------------------------------
> Faut peut être quand même distinguer "vivre de
> la vente de tirages" ce qui est effectivement
> très très rare et nécessite certainement de
> savoir vivre modestement et "vendre des tirages"
> sans que cela nous fasse vivre ce qui est bien
> moins rare.

La question posée concernait le "en vivre"
Mais pour ce qui est de vendre des tirages, c'est effectivement très courant, mais il faut un boulot à côté.

> Autrement pouvez vous me préciser cette notion de
> tirages limités?

C'est fiscal, le statut fiscal de l'artiste, c'est l'origine de cette limite.

> Il s'agit du nombre de tirages identiques d'une
> même image (d'un même négatif en argentique)?
> Car on peut faire des tirages très différents
> voir avec des procédés différents( un
> gélatino-bromure et un cyanotype de la même
> image par exemple) Et même dans le même
> procédé comment évaluer l'"identique"?

Ce n'est pas très important, de tout façon les tirages sont forcement limités.

> J'ai quand même un peu l'impression que cette
> notion est plus commerciale qu'en accord avec le
> tirage photographique.

Pas commercial, mais fiscal ...
Mais le commerce utilise aussi ce ressort,
Avec des montres, des voitures, des chaussures ...
Re: éditions limitées
jeudi 1 octobre 2020 19:45:12
Philippe M écrivait:
-------------------------------------------------------
> à votre place....
> en premier essai...
>
> Chercher l'endroit ou exposer...

Voilà un bon conseil !

> Monter l'expo dans le format qui vous semble
> approprié...

Et de deux, et celui-là est très précieux : le format

> Déterminer le prix de vente souhaité...

Vous avez ici du grain à moudre.
Pour le reste écoutez les collectionneurs, lisez les entretiens disponibles en ligne, Antoine de Galbert et autres qui ont un point de vue sérieux et honnête sur les pratiques du marché.
N'acceptez pas n'importe quel compromis avec des marchands prompts à faire des coups, ils sont nombreux et grillent beaucoup de photographes.
Armez-vous de prudence et surtout de patience, prenez votre temps, de toutes façons on vit de plus en plus vieux et les vies d'artistes s'allongent.
Bon courage.
Re: éditions limitées
lundi 5 octobre 2020 18:15:29
Envoyez moi un mail et je vous réponds en MP en vous adressant un article

La position de Ralp Lambrecht est trés intéressante

je résume en quelques mots:

Citation

Limiter la taille d'une édition n'est pas une question artistique, c'est une stratégie de marketing. Si nous ne pouvons pas être honnêtes les uns avec les autres sur cette question fondamentale, nous nous trompons tout simplement. Et, il n'y a rien de plus tristement comique qu'un artiste qui se trompe lui-même. L'argument est généralement énoncé : "Il y a une limite ; par conséquent, le prix doit augmenter." En fait, la vérité de la stratégie est tout le contraire : nous voulons que le prix augmente ; par conséquent, nous allons imposer une limite pour faciliter la justification d'un prix plus élevé.

Suit un argumentaire qui veut que ce n'est pas l'intérêt du photographe

Je n'ai pas d'opinion personelle sur le sujet, sauf que dans la galerie de mon épouse les clients souhaitaient des exemplaires numérotés ce que refusait certains designers.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/10/20 18:18 par Pierre L.
Re: éditions limitées
mardi 6 octobre 2020 13:12:50
Pierre L écrivait:
-------------------------------------------------------

> Limiter la taille d'une édition n'est pas une question artistique

La taille ou le nombre d'exemplaires ? Il semble il y avoir une confusion dans le texte...
Re: éditions limitées
mardi 6 octobre 2020 13:20:44
La taille est un impôt de l'ancien régime .... On parle de dimension et de tirage.
Re: éditions limitées
mardi 6 octobre 2020 13:31:33
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> La taille est un impôt de l'ancien régime ....
> On parle de dimension et de tirage.

Encore plus vieilli que taille en tant que dimensions !
Re: éditions limitées
mardi 6 octobre 2020 13:34:48
Si on reprend le résumé il faudrait donc comprendre que le choix d'une dimension unique pour un tirage n'est pas une question artistique.
Ça laisse rêveur sur la question de l'art en photographie...
Re: éditions limitées
mardi 6 octobre 2020 13:54:37
@zoran

Désolé mais c'est ma traduction qui est équivoque

Dans le contexte, l'auteur parle du nombre d'éditions;

Sa position est de dire que rien ne commande techniquement de limiter le nombre d'éditions car la matrice ne s'use pas comme dans la gravure

et qu'un photographe doit pouvoir améliorer et reprendre ses tirages dans le temps


Supposons qu'un cliché anodin devienne célèbre, le photographe ne pourrait plus l'éditer

Suit également des considérations sur les tirages limités quand au support pour mener à dire qu'en fait ce n'est qu'un argument commercial qui au final nuit au photographe.



Voir l'ouvrage "way beyond monochrom" si vous l'avez



Modifié 1 fois. Dernière modification le 06/10/20 13:55 par Pierre L.
Re: éditions limitées
mardi 6 octobre 2020 13:57:17
Les tirages limités ne concerne que les tirages "d'Art" signés de l'auteur et ne concernent pas l'exploitation de l'image qui est sans limite ...
Re: éditions limitées
mardi 6 octobre 2020 17:42:03
On pense toujours au photographe, à son intérêt etc. Dans les conversations le collectionneur ou l'acheteur est invariablement relégué à un carnet de chèque, on ne parle jamais de relation de confiance réciproque, ce qui constitue une erreur de néophyte.
La numérotation permet de contrôler la circulation et la qualité de l'œuvre sur le marché, et par la même éviter que des seconds choix de tirages d'une même photo soient mis en circulation, ou pire encore des rebuts de labo sortis des poubelles.
Henri Cartier Bresson ne numérotait pas ses tirages et pestait contre la circulation de tout un tas de photos et de tirages qui ne le méritaient pas à ses yeux, mais il n'y pouvait rien puisqu'il avait refusé les règles du jeu.
Par conséquent le système d'édition limitée n'est pas seulement l'organisation d'une rareté mais constitue un choix de ne proposer que des œuvres validées et contrôlées par l'artiste.
À chacun de voir.
Re: éditions limitées
mercredi 7 octobre 2020 09:47:09
Zoran écrivait:
-------------------------------------------------------
> On pense toujours au photographe, à son intérêt
> etc. Dans les conversations le collectionneur ou
> l'acheteur est invariablement relégué à un
> carnet de chèque, on ne parle jamais de relation
> de confiance réciproque, ce qui constitue une
> erreur de néophyte.
> La numérotation permet de contrôler la
> circulation et la qualité de l'œuvre sur le
> marché, et par la même éviter que des seconds
> choix de tirages d'une même photo soient mis en
> circulation, ou pire encore des rebuts de labo
> sortis des poubelles.
> Henri Cartier Bresson ne numérotait pas ses
> tirages et pestait contre la circulation de tout
> un tas de photos et de tirages qui ne le
> méritaient pas à ses yeux, mais il n'y pouvait
> rien puisqu'il avait refusé les règles du jeu.
> Par conséquent le système d'édition limitée
> n'est pas seulement l'organisation d'une rareté
> mais constitue un choix de ne proposer que des
> œuvres validées et contrôlées par l'artiste.
> À chacun de voir.

Tout à fait d'accord.
Sans oublier la solution radicale utilisée par certains; la destruction du négatif ou du fichier après le tirage...
Re: éditions limitées
mercredi 7 octobre 2020 11:54:53
C'est discussion est passionnante, je suis d'accord avec tout,
Mais j'ai un peu l'impression de vivre une discussion sur le cassoulet de Castelnaudary, avant l'arrivée des haricots, avant l'élevage, avant l'agriculture, et même avant la maitrise du feu ...
Re: éditions limitées
mercredi 7 octobre 2020 12:50:00
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> C'est discussion est passionnante, je suis
> d'accord avec tout,
>

Ben voilà !!!
Elle est là l'explication du temps pourri !
=))
Re: éditions limitées
mercredi 7 octobre 2020 13:05:04
Se poser la question d'une émission limitée de tirages est un doux problème... s'il y a vente. La réponse de Henri est pertinente en ce sens, á quoi bon se poser la question avant.
D'un point de vue pratique il me semble sage, si on tient vraiment á limiter l'édition, á décider d'un chiffre quelconque, ne faire que deux ou trois tirages seulement et d'en conserver un qui sera la référence pour d'éventuels retirages (ils seront toujours un peu différents, ce qui n'a aucune importance).
Ensuite "wait and see..."

Gabriel
gabrielramon.com
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter