Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
mercredi 6 décembre 2017 18:10:57
Merci à Jérôme pour la proposition de gîte, et merci à Dom si quelqu'un peut nous voiturer depuis Lille !



Mais pas de panique,
Quand on panique, ce n'est jamais ludique !

E.B.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
mercredi 6 décembre 2017 19:02:57
Emmanuel Bigler écrivait:
-------------------------------------------------------
> Merci à Jérôme pour la proposition de gîte, et
> merci à Dom si quelqu'un peut nous voiturer
> depuis Lille !
>
>
>
> Mais pas de panique,
> Quand on panique, ce n'est jamais ludique !

Je vous récupère (M'sieur Ossette, Thibault, et toi) vers 10h/10h30 et vous redépose à Lille le dimanche.

En se serrant, il reste une place.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
mercredi 6 décembre 2017 19:04:13
matb écrivait:
-------------------------------------------------------
> "J'avoue qu'en plus de mon inorganisation
> légendaro-chronique, je suis super débordé en
> ce moment."
>
> Mon ami, du moment qu'il y a des bières ; )

Il y aura, il y aura !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
mercredi 6 décembre 2017 22:55:10
Je vous récupère (M'sieur Ossette, Thibault, et toi) vers 10h/10h30 et vous redépose à Lille le dimanche.

Merci ! Ah ! l'hospitalité, dans le Nord-pas-de-Calais, ce n'est pas un vain mot ! Que du bonheur !

(on a un peu peur que cette tradition se perde, avec le changement de dénomination de la région, c'est pour ça qu'on e profite tant que c'est encore la règle)

E.B.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
jeudi 7 décembre 2017 10:40:23
bonjour a tous
mauvaises nouvelles du moins pour moi
des obligations familliales m'empeche de participer cette année,j'en suis croyé le sincerement désolé
je vous souhaite a tous un trés bon séjour
Yves
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
jeudi 7 décembre 2017 20:07:20
Et bien voilà,!

Comme je suis un peu anar, je vous laisse réfléchir à une petite visite le samedi a-m ;

[www.ville-dunkerque.fr]

Sinon, à voir en fonction des impératifs de retour de chacun, je vous propose une sortie photo sur le port, en bord de mer, etc, soit le samedi, soit le dimanche matin.

Pensez donc à prendre vos boitiers.
Les chambres, ça risque d'être hard, la tempête Caroline risque de laisser encore quelques résidus.

Pensez aux vêtements chauds .

Pour les arrivants SNCF, je vous attendrais prés de la porte de contrôle d'embarquement de l'Eurostar, gare Lille Europe
Mon N° 06 66 88 70 78

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 07/12/17 20:08 par Ioury.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
jeudi 7 décembre 2017 20:10:49
Le Bourhis Yves écrivait:
-------------------------------------------------------
> bonjour a tous
> mauvaises nouvelles du moins pour moi
> des obligations familliales m'empeche de
> participer cette année,j'en suis croyé le
> sincerement désolé
> je vous souhaite a tous un trés bon séjour
> Yves

Yves, pas de regrets.
Il y aura je l'espère, une 7ème Carbonnade.
Je verrais avec Mathieu pour faire ça sur Charleroi.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
jeudi 7 décembre 2017 20:55:57
Yep, on rempile d'ores et déjà, mais euh, pas tout de suite, tout de suite...
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
jeudi 7 décembre 2017 21:58:41
Et pourquoi pas une sortie en mer ???
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
jeudi 7 décembre 2017 22:38:22
Je verrais avec Mathieu

Damned, encore un conditionnel qui fait peur ?

Je verrais avec Mathieu ... mais comme c'est en Belgique, ça fait loin !
Je verrais avec Mathieu ... mais je ne sais pas si Mathieu fait autre chose que du 24x36 sur film, j'ai peur du hors charte !
Je verrais avec Mathieu ... si Mathieu acceptait de me voir, et c'est pas gagné !

----------------

Le futur s'impose, d'ailleurs Mathieu (que je salue au passage) l'a bien compris : je verrai, un point c'est tout !

Et on se réjouit de retourner à Charleroi ; le groupe Grand Est avait, en son temps, reçu un excellent accueil au musée de la foto.

E.B.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
jeudi 7 décembre 2017 23:34:42
Emmanuel Bigler écrivait:
-------------------------------------------------------
> Je verrais avec Mathieu
>
> Damned, encore un conditionnel qui fait peur ?
>
> Je verrais avec Mathieu ... mais comme c'est en
> Belgique, ça fait loin !
> Je verrais avec Mathieu ... mais je ne sais pas si
> Mathieu fait autre chose que du 24x36 sur film,
> j'ai peur du hors charte !
> Je verrais avec Mathieu ... si Mathieu acceptait
> de me voir, et c'est pas gagné !
>
> ----------------
>
> Le futur s'impose, d'ailleurs Mathieu (que
> je salue au passage) l'a bien compris : je
> verrai, un point c'est tout !
>
> Et on se réjouit de retourner à Charleroi ; le
> groupe Grand Est avait, en son temps, reçu un
> excellent accueil au musée de la foto.


Mîîîard 'Polyte !
Je suis fait comme un rat

Môssieur s'il te plait.
Pas taper sur moi.
Moi pôv' Polonais étranger

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
vendredi 8 décembre 2017 10:23:19
porte de contrôle d'embarquement de l'Eurostar, gare Lille Europe

C'est noté, merci Dom !

E.B.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
vendredi 8 décembre 2017 13:22:53
"Je verrais avec Mathieu ... mais je ne sais pas si Mathieu fait autre chose que du 24x36 sur film, j'ai peur du hors charte !"

Non mais Oh !
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
dimanche 10 décembre 2017 17:01:53
Bon ben c'était bien !

Y'avait tout. Du froid dehors et du chaud dedans. Entre le blanc de la neige et l'or du houblon,

Un bon week-end de déconnexion dans une ambiance de franche camaraderie.

Merci Dominique pour cette belle organisation.

J
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
dimanche 10 décembre 2017 20:19:39
J'ai passé un superbe samedi en votre compagnie a tous, nous avons bien fait de partir samedi soir vu la météo.
En espérant vous revoir un de ces jours sur Paris.
Jacky
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
dimanche 10 décembre 2017 21:18:36
C'était chouette de tous vous revoir. On attend la fin du printemps et un temps plus clément pour se refaire ça encore un peu plus au nord, en Belgique !
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
dimanche 10 décembre 2017 22:43:39
ok pour charleroi, c'est pres de luxembourg....

j'ai besoin d'une date approximative, car j'ai change mon domicile de luxembourg vers haifa israel

je couvre la nouvelle guerre en israel comme "embedded large format photographer" avec les MOSSAT COMBAT GIRLS
DANS LE DESERT NEGEV PRES DU SINAI....

MA CAMERA SERA LA MEME QUE DANS LE CENTERFOLD DU PLAYBOY, UNE WISNER 11X14"

HA HA HA
SABBATH SHALOM
GEORGE W.
HAIFA AND LUXEMBOURG
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
dimanche 10 décembre 2017 23:03:45
jacky kermanach écrivait:
-------------------------------------------------------
> J'ai passé un superbe samedi en votre compagnie a
> tous, nous avons bien fait de partir samedi soir
> vu la météo.
> En espérant vous revoir un de ces jours sur
> Paris.
> Jacky

Mon cher Jacky, Dunkerque sous la neige, à chasser les EV sous ce ciel d'hiver, une partition de blanches et de noires, quelle musique, c'est extra! (un peu de Léo Ferré, qui, lui aussi, était un très grand chanteur :) ) . On reviendra !

Merci à Ioury, notre Géant des Flandres, qui nous révèle, avec constance, depuis 7 Carbonnades, beaucoup plus que les tentatives d'analyse à deux balles complètement foireuses que certains pourraient tenter, ailleurs sur ce forum, par une dissection ô combien ridicule de ses propos.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
dimanche 10 décembre 2017 23:21:19
Sous ses dehors un peu.... nordistes on trouve - comme sous les pavés, la plage - un esprit fin & généreux.

J
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
lundi 11 décembre 2017 00:41:55
00h40...... rend enfin dans note entrée après pleins de péripétie. Que d'hostie à raconter de cette carnonnade. Ce sera pour demain soir.....

o7 philippe

PS : déposer le bisontin à l'heure à sa gare.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
lundi 11 décembre 2017 10:20:28
Que d'hostie à raconter de cette carnonnade

C'est vrai que cette rencontre était un peu une communion entre GP-istes autour du Rolleiflex !

E.B.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
lundi 11 décembre 2017 14:48:42
C'est ce qu'il se marmonne, en effet ;-)
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
lundi 11 décembre 2017 16:31:20
On va encore dire que j'exagère, mais je persiste et je signe depuis l'an 2001 : chaque recontre amicale GP m'apprend quelque chose de nouveau, me montre quelque chose que je n'avais jamais vu.

Qu'on en juge :

- c'est la première fois que je vois une aciérie en fonctionnement ; de plus elle est au bord de la mer, ce qui ne gâte rien ;

- c'est la première fois que j'assiste à un concours de pêche à la sole ;

- c'est la première fois que je vois de la neige tomber et tenir au sol au bord de la mer (** note 1) ;

- c'est la première fois que je vois de près des fleurs de houblon.

Et tout ça grâce au Dom', notre hôte et organisateur !

Et depuis qu'on a découvert l'existence d'un train TGV direct Mulhouse-Belfort-Montbéliard-B'zançon-Lille, on n'hésite plus à se deplacer vers les Hauts-de-France ! Les trois heures trente du trajet depuis la gare de B'zançon-Franche-Comté-TGV passérent incroyablement vite.

Le Dom' était venu exprès chercher le groupe Grand Est (deux Comtois plus un Lorrain exilé à Paris) à la gare de Lille ! On lui en est fort reconnaissants !!

Le samedi 9/12, cap vers Dunkerque, le temps était beau et froid. Premier contact avec Dunkerque, hommages à la statue de Jean Bart, puis direct vers l'estaminet du midi qui était placé pas loin du port. Malgré cela, certains visiteurs (dont nous tairons le nom) en restèrent au cassoulet que le patron proposait si obligeamment. Mais arrosé d'une excellente bière locale.

Samedi après midi, cap sur un lieu extravagant : imaginez un étroit cordon littoral planté d'oyats mais néanmoins équipé d'une véritable route goudronnée carrossable toute droite, de cinq kilomètres de long. D'un côté : la mer du Nord (dont on connaissait déjà la couleur pour avoir entendu les sketches de Dany Boon), avec sur la plage un concours de pêche à la sole à la nuit tombante ; et de l'autre côté, au-delà d'un chenal large de trois à quatre cents mètres environ, creusé probablement de main d'homme, s'offre à la vue panoramique du galerie-photoïste incrédule une véritable aciérie en fonctionnement, avec ses silhouettes fantasmagoriques, ses lumières, ses fumées et ses signaux sonores de chargement ou déchargement des fours.

Je r'viendrai forcément là avec une chambre : samedi dernier 9/10/2017, en matière d'appareils dont on on le droit de causer r'ici, je n'avais pris qu'un 3,5F-à-main-levée.

Samedi soir, avant de reconstituer l'ensemble du groupe de la 6e Carbonnade-GPMD, certains avaient insisté pour passer la frontière toute proche au prétexte de goûter certains produits du terroir, à La Panne (BE). C'est donc avec un peu de retard sur l'horaire théorique prévu que le temps fort du samedi soir commença à l'estaminet de Zuydcoote.
J'en connais bien qui seraient allés voir la plage ou les dunes, mais qui avaient oublié qu'en fin d'automne, aggravé par le GMT+1 légal, c'est pas à 19h30 qu'il reste beucoup de lumière naturelle pour donner un peu de contraste aux vues de plages et d'oyats en bord de mer.

Ensuite, ce fut le retour à Dunkerque, un peu mouvementé au centre ville à cause des embarras de la circulation dûs à une parade. On s'interroge sur le b...l que ce doit être le jour du carnaval (mais ceci est une autre histoire).
Le réceptionniste de l'hôtel nous annonce la neige pour le lendemain dimanche ; on ne le contredit pas, mais certains Comtois restèrent incrédules (ils espéraient que de rester incrédules leur éviterait d'avoir les pieds mouillés parce qu'ils n'étaient pas chaussés correctement).

Dimanche 10/12 matin, belle neige tenant au sol à Dunkerque, comme prévu.
Cap vers le port, pluie mêlée de neige, les plus courageux ne cédaient pas la facilité concernant la mesure de la lumière (on y avait nettement plus de lumière à mesurer que la veille à 19h30, donc on n'allait pas se plaindre).

Puis l'idée est lancée de rentrer vers l'intérieur des terres et d'aller pour midi faire un tour à Cassel (59-F, alt. 170m).
Fut dit, fut fait, la neige tombait toujours puis se transforma en pluie.
Au village situé sur une butte, ça soufflait comme au Chasseral (BE-CH). Belle ambiance et vue qui aurait pu porter fort loin si la météo n'avait pas été aussi peu arrangeante.

Bref, que du bonheur et des échanges chaleureux (et internationaux, le bonjour à Mathieu), et comme d'habitude, on n'a pas vu le temps passer !

Donc en ce qui me concerne, la conclusion est sans équivoque.
Ne dites pas : « Les Carbonnades-GPMD ? Je reviendrais ...»
Mais dites : « Les Carbonnades-GPMD, je reviendrai, inconditionnellement


(** note 1) : de la neige au bord de la mer, j'en avais déjà vu en Islande, en particulier dans les Vestfirðir, et pas qu'un peu, mais je n'en avais jamais encore vu dans l'hexagone franchouillard.


E.B.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/12/17 16:36 par Emmanuel Bigler.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
lundi 11 décembre 2017 20:03:51
Bon, les gars, n'en faites pas trop dans vos commentaires, j'ai l’impression que vous allez me demander du pognon...

Merci à tous
a- d'être venu de si loin
b- d'avoir été patients
c- d'avoir supporté le froid, la neige et la pluie
d- d'avoir supporté une fois de plus une organisation à la mord-moi-le-noeud, (j'adore cette expression)

Merci à J pour son aide
Et mille excuses à nos membres du Grand-Est pour les avoir jetés comme des chaussettes trempées gare de Lille, dans les bourrasques et même la tempête...

Prochaine fois, dans ces conditions, je prévoirai la bistouille...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
lundi 11 décembre 2017 20:08:06
Y viennent de monter des images de Cassel dans le poste.

C'est mieux que ce ça se soit passé aujourd'hui ;-)

J
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
lundi 11 décembre 2017 20:28:02
Si c'était à refaire, je referai, le trajet aller, les deux jours dans le nord avec mon rolleiflex, et le trajet retour.

le mord moi le noeud est vraiment une spécialité locale qui mérite d'être découvert. un guide taximan pendant deux jours dans un taxi brousse dès plus silencieux. tout était organisé pour faire de la photo : exotisme, sujet (n&b) condition météo spéciale. Il y a que galerie photo pour me mettre dans des situations aussi improbable pour l'amateur que je suis. On y a croisé quelques locaux des plus étonnants :

le tenancier de l'auberge dont la femme travaille en cuisine avec l même carte depuis 30 ans, marié au même gugusse depuis 30 ans. une maison réputée pour sa réputation. une trouvaille. Et dire que certain on mangeait un cassoulet....... l'exotisme surement.

les pêcheurs de concours à la sole. personne n'a jamais écrit sur les concours de pêcheurs de soles. pourquoi ? cela méritait une photo.

Quand je décide de faire de la photo, je choisis un sujet que je connais, dans un endroit idyllique avec un temps agréable. Avec GF on est mis devant l'imprévisible, dans la bonne humeur, la sympathie. Heureusement il nous rester le test carbonnades pour revenir dans la normalité.

encore merci à notre hôte, chauffeur, pilote et organisateur.

reste à développer les bobines.

Avec cette expérience, je vais me faire des sorties à la redécouverte de certain de mes paysages. Il doit y avoir des concours de pêche pour les carpes. les soles ici c'est rare.... en eau douce.

cordialement

o7 philippe


PS : on retiens la ligne de tgv, et on attend la prochaine. car pour nous la sortie commence déjà dans le train.....
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
lundi 11 décembre 2017 23:45:33
Y viennent de monter des images de Cassel dans le poste.

On a une pensée pour les familles privées de courant par la tempête
Ici, si j'ai pas de courant j'ai pas de chauffage sauf un poële à bois qui sera peut-être un jour interdit à cause des émissions de particules fines.

C'oui-quendende, dans la 'oiture du Dom, on savait qu'on risquait rien en cas de neige.
Mais on pensait pas que ce n'était qu'un avant-goût de l'enneigement à venir, pour nos amis du ch'nord !

E.B.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/12/17 23:49 par Emmanuel Bigler.
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
mardi 12 décembre 2017 20:50:14
Bonsoir,
Merci Dominique pour l’organisation de cette belle et amicale rencontre.
Reste à développer les films pour voir comment le Rolleiflex a rendu les lumières pré-crépusculaires de Dunkerque.
A une prochaine !
Thibault
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres alcoolo-photographiques du Nord.
samedi 16 décembre 2017 00:37:23
Pour Emmanuel:

""L'usine est construite sur un terrain de 450 hectares, plus long que large dont 88 hectares ont été repris à la mer. Une couche de sable épaisse de 30 mètres recouvre une couche d'argile épaisse de 70mètres. Comment construire sur du sable des installations pesant des milliers de tonnes ?

On dragua le bassin minéralier à 13 mètres de profondeur, en rejetant le sable et l'eau sur les terrains où devait être construite l'usine. On remua 14 000 000 de mètres cube de sable et on nivela le terrain à 9 mètres au dessus du niveau de la mer.

Puis on enfonça dans le sable des aiguilles vibrantes longues de 18 mètres, dans lesquelles on injecta de l'eau. Au fur et à mesure que le sable se tassait, on comblait le trou de sable et de graviers. A la fin, on obtint de véritables pieux de sable hauts de 18 mètres, très résistants. On répéta cette opération 27 000 fois, chaque haut fourneau est porté par 500 de ces pieux.

En 27 mois de travail 480 000 mètres cube de béton furent coulés sur le plus grand chantier de France. 5000 ouvriers travaillant jour et nuit effectuèrent 30 000 000 d'heures de travail. Une armée de bulldozers traçaient 35km de routes, 76km de voies ferrés étaient mises en place, un hélicoptère transportait tubes et poutrelles, 486 km de pieux de sable supportèrent un poids de charpentes 14 fois plus élevé que le poids de la Tour Eiffel.

Le 8 février 1963, pour allumer le premier haut fourneau on y entassa 4 wagons de fagots, 2 wagons de rondins et 6 wagons de traverses de chemin de fer que l'on couvrit de couches de minerai et de coke. Deux jours plus tard avait lieu la première coulée de fonte. La production record de ce haut fourneau a été de 2534 tonnes de fonte en un seul jour."

(Texte de Roger Bélis) ""

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'amour, c'est comme les clébards
Il faut le sortir, sinon ça s'attaque aux pantoufles...
(Jean et Germaine)
Re: Les Carbonnades-6èmes rencontres - L'aciérie de Dunkerque
samedi 16 décembre 2017 08:35:53
Grand merci, Dom', pour ce texte impressionnant ; 1963, ça ne nous rajeunit pas, nous sommes dans la France de tante Yvonne avec son industrie puissante ... c'était mieux avant.

Lorsque je parlais de « cordon littoral », c'était une blague : un truc de sable de ~50 m de large, rectiligne sur 5 km de long et supportant une belle route goudronnée en parfait état ne peut évidement pas être naturel, c'est bien entendu une digue, comme me l'a fait remarquer Philippe O. et comme l'indiquent les cartes, mais une digue qui s'est progressivement recouverte de sable et dont la grève est devenue le rendez-vous des pêcheurs de soles.

Concernant la technique des pieux (** note 1) enfoncés, j'ai vu un jour aux Pays Bas une machine en train d'installer cela, au centre ville de Leyden (Leyde), tout près de la gare. Un immeuble était en construction ; chez nous on creuse des fondations jusqu'à toucher le roc, mais aux Pays Bas, à peine on a creusé de 50 cm que le trou se remplit d'eau. La machine est une espèce de bélier qui martèle des pieux verticalement dans le sol, en lâchant une énorme masse coulissante sur le sommet du poteau jusqu'à ce que cela ne bouge plus. J'imagine qu'à Dunkerque on a utilisé le même genre de machine, dans sa version titanesque.


(** note 1) la faute d'orthographe classique qui consiste à écrire « un vœu pieu » au lieu de « un vœu pieux », car il s'agit de piété et non pas de poteau ou de plumard argotique, est pointée régulièrement dans le Canard Enchaîné ; je l'ai trouvée dans « le Monde » récemment, et le Canard lui-même à dû se fendre la semaine dernière d'un « pan sur le bec », car l'un de ses journalistes avait oublié le X nécessaire à un un vœu pieux en bonne et due forme. Ceci étant dit, dans un journal de libres penseurs qui se moquent allègrement de la religion, la piété n'est évidemment pas la condition au recrutement des journalistes de notre journal satirique plus que centenaire, et si on s'y moque de beaucoup de choses, on ne se moque pas de l'orthographe.
Il faut dire que lorsque la presse nous parle de « filles d'attente qui s'allongent en attendant l'ouverture des magasins vendant le nouvel ail-faune », on se réjouit de ce qu'immédiatement le Canard soit au courant.


E.B.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/12/17 08:41 par Emmanuel Bigler.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter