article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19

Envoyé par stan 
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
dimanche 23 juin 2019 21:17:43
Merci pour cette Garance, c'est dans mes cordes ...
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
lundi 24 juin 2019 09:56:16
"La hulotte" un peu subversif, même pas dans les kiosques.
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mardi 25 juin 2019 09:23:13
Bonjour, ne pas oublier " la Salamandre", "VIA" le périodique des CFF Helvètes...
Notes de lecture, « RÉPONSES PHOTO » N° 327, juillet-août 2019
mardi 25 juin 2019 15:03:43
Bonjour à tous !

Nous parlons donc du magazine « Réponses Photo », N°327, juillet-août 2019, en kiosque au moment où j'écris ces lignes (25/07/2019).

Tout d'abord, signalons sans détour que les six euro nonante-cinq que j'ai déboursés pour cet achat ont été très rapidement rentabilisés. Une fois n'est pas coutume, un achat-Foto fait par un amateur ne fut pas à fonds perdus, mais avec retour sur investissement.

Qu'on en juge : en pages 6 à 8, voici un bel article parlant des photos que notre Raymond-National avait prises pendant son service du même nom, au début des années 1960. Article avec présentation de planches-contact en page 8.
Grâce à la lecture du magazine, j'ai donc économisé les 35 euros du catalogue de l'exposition de ces photos, expo accrochée jusqu'au 30 janvier 2020 au Val-de-Grâce à Paris (75-F).

Et j'aurais même envie d'ajouter, mais là on dirait très vite que je suis de trop mauvaise foi (** note 1) : les images présentées en pages 28 à 34, à propos des rencontres d'Arles de cet été 2019, ne m'incitent guère à faire le déplacement pour assister à cette célèbre manifestation. Donc j'économise, en plus des 35 euros du catalogue cité plus haut, les frais de déplacement, de subsistance & divers droits à acquitter pour voir ces images en vrai.


Mais venons-en au cœur du débat, la première de couverture nous annonce un bel article sur l'usage de la chambre [sous-entendu : à film] grand format.

Ce n'est pas un mince entrefilet, c'est un solide dossier de vingt-huit pages, où ne sont insérées que trois demi-pages de publicité, deux demi-pages pour une célèbre boutique du Boulevard B. que nous aimons bien, et de l'auto-publicité pour la version numérique du magazine.
La liste des photographes dont on parle dans ce solide dossier s'établit comme suit : Sally Mann, Cyrus Cornut, Franck Kunert, Benni Valsson, Antoine de Winter, Cyrille Weiner, Arnaud Teicher, Maura Henno et Éric Bouvet.

Mettons de côté l'article à propos de Sally Mann, ce n'est pas un entretien avec la photographe, c'est une intéressante analyse de son travail [que je ne connais pas], analyse qui replace Sally Mann à la fois dans la grande tradition étazunienne du « fine-art-large-format », et à la fois en rupture avec cette tradition, jusqu'au scandale. Nous renvoyons plutôt nos lecteurs à l'exposition qui se tient en ce moment à Paris (75-F) au Jeu de Paume, place de la Concorde, jusqu'au 22 septembre 2019.

Viennent ensuite les autres photographes, des professionnels qui  « font » un salaire en vendant leurs images, donc pas des amateurs-qui-rêvent, et qui expliquent pourquoi au moins une partie de leurs images est réalisée sur film avec une chambre grand format.
Des différentes personnes qui ont accepté de partager leur expérience de travail à la chambre, me sont les plus proches Cyrille Weiner (architecture avec une A/S F-line et un dos rollfilm 6x9) et Éric Bouvet que tous les galerie-photoïstes connaissent bien.

Parmi les auteurs que je ne connaissais pas, j'ai été très intéressé par le point de vue original de Benni Valsson (** note 2).
Benni Valsson se partage entre Paris (75-F) et l'Islande, et sa spécialité est le portrait. En page 49 du magazine sont montrées deux images représentatives de son travail. J'aime bien le portrait de famille avec le landau traditionnel et le chien, sur fond d'arbres.
Ceux qui connaissent un peu l'Islande savent que dans cette île de l'entre deux mondes, les arbres sont des raretés et cette quasi-absence d'arbres en Islande aujourd'hui nous rappelle à quel point la présence humaine peut bouleverser un écosystème : au cours des siècles, les Islandais ont consommé leur source naturelle de bois beaucoup plus vite qu'elle ne pouvait se reconstituer. On trouve aujourd'hui des arbres soit en ville, dans des jardins publics, soit autour des églises de campagne, ou en de très rares endroits naturels, ou bien les lieux sont très difficiles d'accès (Þórsmörk, aujourd'hui devenu un point de passage très touristique, ou dans un coin de l'inaccessible Morsárjökull), ou en des lieux protégés par une règle sacrée restée inviolée (Ásbyrgi).
Faire poser en Islande une famille devant des arbres, on ne peut donc pas le faire n'importe où !

Concernant l'usage de la chambre grand format sur film, Benni Valsson explique qu'il y voit un grand avantage, c'est que les modèles ne peuvent pas réclamer à voir l'image immédiatement, du coup le portraitiste est moins influençable par le jugement de son modèle en cours de prise de vue. Il nous dit qu'avec la chambre « on est loin des effets et des modes ». Il apprécie « le passage du net au flou sans cassure, c'est tellement beau. » Cette dernière remarque mériterait qu'on essaie de voir pourquoi il en est ainsi, c'est un autre débat.
Et un autre point de vue totalement paradoxal pour ceux qui pensent que la possibilité de faire 50 images numériques sans surcoût est un grand avantage créatif « Ne pas voir apparaître la photo tout de suite permet d'oublier son intention au départ et de se laisser porter par le sujet pour explorer d'autres pistes. L'écran numérique a parfois tendance à me couper l'envie, je me dis que cela ne rend rien et l'inspiration se bloque. » N'est-ce pas un point de vue totalement opposé à ce qu'on pourrait penser ?

Les images de Benni Valsson sont exposées à Vichy (03-F) dans le cadre du festival  « Portrait(s) » jusqu'au 8 septembre 2019.


Parmi les idées souvent évoquées dans ce dossier très intéressant, (je ne parlerai pas « d'argumentaire » en faveur de la chambre (** note 3)), il y a l'éloge de la lenteur, je n'y souscris pas.
Mais c'est sans doute parce que j'ai en mémoire certaines conversations avec Philippe Vogt, qui me disait « Vous comprenez, quand vous avez un travail, il faut aller vite. »
Même chose avec le prétendu avantage d'avoir l'image renversée sur le dépoli pour rendre la composition plus abstraite, que sais-je encore : n'ayant à ce jour pas dépassé le format 4x5 pouces, j'ai la possibilité d'utiliser le viseur binoculaire redresseur pour toutes mes images à la chambre, et je ne m'en prive pas.

Autre argument que je reçois fort et clair, mais que je n'ai encore jamais vécu : le capital de sympathie de la chambre sur son pied dans le public, et qui du coup rendrait le travail plus facile. Bon, ce n'est sans doute pas l'arme absolue, Éric Bouvet, dans l'article, peut témoigner de ce que la mise en place d'une 20x25 sur son pied, tout sympathique que soit l'appareil, près d'une manif' française un peu « chaude », ne protège pas forcément le photographe.


Citons enfin ce point de vue d'Arnaud Teicher, souligné par la rédaction de « Réponses Photo » en page 55 :
 « Pour moi, le rituel est formidable : il nous oblige à attendre, et attendre, c'est désirer.  »

-----------------------------




Il y a sur 4 pages (dont deux demi-pages de pub' pour Cirque-Foto, c'est pour la bonne cause) un bon dossier de Philippe Bachelier sur le choix de la chambre, des objectifs et des accessoires. Je mets au défi le GP-iste le plus grincheux de trouver quoi que ce soit à redire dans cette excellente synthèse d'un auteur tant apprécié ici !

Et un excellent article sur la conservation des images anciennes ; entretien avec Gwenola Furic, conservatice-restauratrice à Redon (35-F).

Par ailleurs, on m'a rappelé qu'il y avait à Perpignan (66-F) un festival intitulé  « Visa pour l'image ». Damned ! Comment ai-je pu oublier cela !


J'ai donc appris beaucoup de choses dans ce « Réponses Photo », N°327, juillet-août 2019, que je recommande vivement à tous nos lecteurs !!


--------------------------------------------------


Notes de bas de page

(** note 1) concernant Arles, je dois être sous l'influence délétère du « Making Of » de Saint Ansel, à propos de son fameux portrait de Lartigue. De cette invitation à venir en France, probablement tous frais payés, Saint Ansel ne se rappelle que le gueuleton qu'on lui a servi dans « le Mistral », notre train rapide de luxe d'autrefois. Pour le reste, il trouve que son portrait de Lartigue est flou, et qu'en été dans notre bonne ville du Sud, désormais devenue photographiquement incontournable, la lumière y est nulle et qu'il y fait une chaleur insupportable.

(** note 2) Benni Valsson n'est pas un fils-caché islandais de Manuel Valls, car s'il en était ainsi, on l'appellerait Benni Manuelsson.

(* note 3) argumentaire en faveur de la chambre grand format à film : avez-vous déjà essayé d'argumenter avec une rivière pour lui expliquer rationnellement tous les avantages qu'elle aurait à couler plutôt en direction de sa source plutôt que l'inverse ? C'est ainsi que je ressens ce que peut être un argumentaire en faveur de la photo à la chambre, lorsque je vois nos contemporains abandonner l'appareil photo, fût-il numérique, pour le téléphone portable : c'est nouveau et c'est pratique, aujourd'hui tout le monde fait comme cela.
Cela dit, il existe à ma connaissance au moins un cours d'eau français qui change parfois de sens : c'est le canal de Savières (canal qui fut un jour parfaitement naturel) qui relie le lac du Bourget au Rhône. Mais le canal de Savières se moque bien de tous les arguments que vous pourrez lui donner, il est aux ordres du Rhône et du lac.

E.B.
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mardi 25 juin 2019 16:57:23
Ouf ! Merci Emmanuel Bigler pour cette contribution savoureuse, et au plus près de son sujet…
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mardi 25 juin 2019 20:25:47
Bonsoir depuis plusieurs années je suis abonnés a black and white photography. J en suis très heureux. Je le prête autour de moi même retour. J achète aussi de l air. J aime bien le contenu et aussi Halogénure et Polka.
Réponse photo au bout d un moment ça tourne. Ah j oubliai Fisheyes éditions en français.
Voilà ma contribution à ce fil.

Alain Gillet

[www.alaingillet-auteurdimages.fr]
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mardi 25 juin 2019 20:31:40
J achète aussi de l air

Bonsoir Alain ! Ah ! de l'air ! du bon air frais de Normandie, si tu en avais à revendre pas trop cher, en ce moment je serais preneur, avec les 35°C dans ma bonne ville du Grand Est : bientôt le E6 à température ambiante sans besoin de chauffer (l'E6 se développe autour de 100F).

E.B.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 25/06/19 20:59 par Emmanuel Bigler.
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mardi 25 juin 2019 20:42:41
Emmanuel Bigler écrivait:
-------------------------------------------------------
> J achète aussi de l air
>
> Bonsoir Alain ! Ah ! de l'air ! du bon air frais de Normandie, si tu en avais à revendre par trop
> cher, en ce moment je serais preneur, avec les 35°C dans ma bonne ville du Grand Est : bientôt
> le E6 à température ambiante sans besoin de chauffer (l'E6 se développe autour de 100F).

Dans le Doubs il fait plus doux !
N'oublie pas le caisson étanche pour ton Rolleiflex (le Rolleiplouf) ou ton Arca (l'Arcascaphe) !
Bonne baignade ;);)

Jean-Yves, ignorant pragmatique :)
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mardi 25 juin 2019 22:24:30
J'ai emprunté le N° 327 et je ne suis pas surpris du contenu : depuis 10 ans le contenu n'a pas changé mais le
titre des rubriques est "modernisé " : Réponses XXXX. Il y a les informations fournies par les services et agences de communication des fabricants , des expositions...
Le dossier sur les chambres photographiques:
- l'article sur Sally Mann est écrit comme à partir de dossiers généralistes de presse sans avoir jamais regardé de près ses photographies ( il y a eu une exposition parisienne qui a marqué les esprits de quelques uns il y a 5 ou 7 ans ) , et omis qu'il y avait , outre bien sûr les bambinos , le bonhomme et les misères. Bref :aucune analyse. ( ce n'est peut-être pas le but du journal , il ne faut pas être trop incompris !)
- je ne connais pas les autres photographes présentés , ils ont reçu un prix et les services de communication ont fait ce qu'il faut. La photo d' Eric Bouvet est frontale , classique ,me plait bien mais le tirage est mauvais : les visages sont trop blancs , une auréole de masquage au dessus.
J'ai lu avec attention l'entretien de Gwenola Furic qui parle bien de son métier et à demi-mot de la misère des lieux de conservation des photographies.( Où en est-on des promesses faites concernant le Patrimoine Photographique ? J'ai retenu ( je ne sais plus d'où ) : ceux qui connaissent le mieux le dossier sont ceux qui promettent le moins ! )
J'ai aussi noté une information : Il y a eu en 2018 mille milliards de photos prises.Ma contribution est donc de l'ordre de
10 puissance -12.
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mardi 25 juin 2019 23:43:42
J'ai emprunté le N° 327

Bonsoir Lucien et merci de ton témoignage !

C'est vrai que par les temps qui courent, avec tout ce qui menace la planète, un budget de six euro nonante-cinq peut être utilisé à bien d'autres projets bien plus écologiques, je sais que tu t'y attelles, et je comprends tes priorités budgétaires.

Tu te rappelles certainement cette publicité pour « Hara Kiri », dont j'imagine que tu étais, forcément, un fidèle lecteur :
« Si vous ne pouvez pas l'acheter, volez-le ».

E.B.
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mercredi 26 juin 2019 07:33:29
Emmanuel, sinon tu peux toujours aller te rafraichir à Mouthe

——————————————————————————————————
.: jeanbaPhoto ::: jeanbaBlog :.
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mercredi 26 juin 2019 08:58:30
Un témoignage , non pas. Ce n'est que mon point de vue, la résultante de mon passé...Je n'ai pas la plume aussi belle que toi pour faire un compte-rendu bien complet.
J'ai emprunté le N° 317 ,à un abonné qui le reçoit avant la distribution en kiosque , pour lire, et en parlé en ayant lu.
Il y a les mêmes tourments présent lisible dans l' oeuvre de Mario Giacomelli et Sally Mann : La joie et l'innocence de l'enfance, sa perte , la guerre , l' horrible déchéance.
L'article me donne l'impression d'un auteur qui a même pas regardé non pas des tirages mais simplement des livres de Sally Mann.
Notre planète résistera encore quelques millions d'années , mais comme les dinosaures nous partirons sans crier gare un jour ( je n'ose écrire un beau jour ). La vie restera ou se recréera , le hasard et la nécessité ...
Hara Kiri , pas souvent , mais le Canard chaque Mercredi et nous sommes déjà Mercredi !
[digression] se rafraîchir virtuellement pendant une canicule
mercredi 26 juin 2019 23:30:50
De JeanBa3000  :
... tu peux toujours aller te rafraîchir à Mouthe ...

Bonjour JeanBa, tu remues un fer dans une plaie, j'ai bien peur que le Doubs ne fasse jouer son droit de retrait pour cause de canicule, comme l'an dernier.

Et pour ce qui concerne le rafraîchissement virtuel via la magie du cinéma, j'ai l'arme absolue, le DVD du film
« Une année polaire » de Samuel Collardey

E.B.
Re: [digression] se rafraîchir virtuellement pendant une canicule
samedi 29 juin 2019 00:44:47
Emmanuel Bigler écrivait:
-------------------------------------------------------
> Et pour ce qui concerne le rafraîchissement
> virtuel via la magie du cinéma, j'ai l'arme
> absolue, le DVD du film
> [url=https://fr.wikipedia.org/wiki/Une_ann%C3%A9e_
> polaire] « Une année polaire » de Samuel
> Collardey [/url]

Hop là, je saute à pieds joints sur l'occasion que vous m'offrez mon cher Emmanuel pour dire que ce film que je suis aussi allé voir au cinéma à sa sortie, bien curieux, n'est malheureusement — en dehors de sa platitude stylistique assez évidente — que la copie éhontée dans son scénario de l'excellent (lui) roman de Flemming Jensen, Imaqa, publié en danois sous le même titre en 1999. Traduit par Inès Jorgensen, il fut publié en français par les Éditions Gaïa, grand spécialiste de la littérature nordique en 2002, puis repris dans la même traduction et au format poche dans la collection Babel (Actes Sud) en 2012. Monsieur Collardey s'est bien gardé de publier la source de son scénario qui reprend des pans entiers du roman.
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
dimanche 30 juin 2019 09:14:17
Ce dimanche matin la température est revenu à 17d ce matin.
Hier au plus fort 42 !
Pas de labo pas de pdv. Je suis resté au frais à lire le dernier numéro de fisheye et le numéro special sur Arles !
La normandie c est très tendance ah ah ah

Alain Gillet

[www.alaingillet-auteurdimages.fr]
Re: [apparté]: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
dimanche 7 juillet 2019 08:44:32
JyL écrivait:
-------------------------------------------------------
> Nestor Burma écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Je ne lis plus aucun magazine photo, mais je lis
> avec plaisir et chaque mois, "Le Chasse-Marée" -
> "L'Alpe“ - "Les cahiers de la documentation
> Française" - " Ciel et Espace“ - "Eden“ -
> "XXI" - "180°" - "La revue de la Céramique et
> du
> > Verre" - 12,5°" "6MOIS" - et quelques autres
> ...
>
> [url=https://garance-voyageuse.org/
> la-revue.html][color=#600090]La Garance
> voyageuse[/url],

J'ai cédé à la tentation, excellente revue, et pour d'autres tentations, cette revue dispose d'une rubrique "bibliographie" très bien documentée ...
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
mercredi 24 juillet 2019 12:15:05
Je ne lis aucune revue traitant de photographie , donc ni problème ni opinion ! ce forum suffit à mon information .
Re: article "chambre avec vue" > REPONSES PHOTO 07/09/19
jeudi 25 juillet 2019 00:22:48
Noirkappa écrivait:
-------------------------------------------------------

> il y a eu une exposition parisienne qui a marqué
> les esprits de quelques uns il y a 5 ou 7 ans ) ,

Je me souviens plutôt bien, c'était durant le mois de la photo 2010 à la galerie Carsten Greve. ... un petit peu plus que 7 ans donc. Seul la taille des tirages sous plexi (verre ?) m'avait déçu, trop grand trop brillant pour le propos. Il faut dire que cette galerie à de spacieux locaux !

Je ne suis pas encore passé au JDP, mais je n'y manquerai pas (surtout si il y a la clim).
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter