NADAR 2019 , Appréciations.
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

NADAR 2019 , Appréciations.

Envoyé par Noirkappa 
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
lundi 18 novembre 2019 18:18:18
Vent de sable : c'est curieux , + je précise ma position ( ni seigneur , ni initiateur , ni maître du jeu , ni au dessus de la bataille , ni solitaire , ni juge , ni censeur , ni professeur , ni diva , et j'en oublie ) plus vous inventez .
Les images reçues : mes appréciations ne les " descendent " pas en flèche , il n'y a point de chef d'oeuvre , il y a quelque
réussites , quelques moyennes , une dont la prise de vue n'est pas satisfaisante , le négatif (je n'ai pas vu ) ,un scan ,un traitement photoshopé accentué....et jusqu'au tirage.
Ce sont mes appréciations , j'ai demandé à ce que les photographes concernés défendent leur photographie , il n'y a pas eu d'écho.
Le collectionneur issu du chapeau : il a écarté mon image d'un : c'est une japonaiserie facile . Ah, c'est de toi, ah oui ,il y a cette petite feuille là dans le coin ,çà c'est bien !
Je ne fais pas commerce d'images , celle-ci je l'ai vendu 2 fois par amusement et par le déroulement des circonstances , et je l'ai donc donné 13 fois. Le souhait de ne pas voir cette image virtuellement : j'ai déjà explicité cela !
J'ai montré les photographies Nadar 2019 à notre postière qui est venue jusqu'à la porte un jour de pluie , à un plombier ,un vigneron , un menuisier . Leurs avis n' a donc aucune valeur , pas plus que celle du collectionneur ? Parmi ces 5 personnes, 3 pratiquent la photographie. Leurs avis m'intéresse.
charte et carte : c'est amusant ! Il y a l'étroitesse de l'application des règles que je ne trouve pas utile.
Le 13x18 : pour l'instant , il y a 2 participants en négatif 13x18 , et les 2 sont en vertical.

Je n'ai pas attaqué de personne , ni traité l'un de scribouillard à la vue étroite...et vous parlez de bassesse ?
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
lundi 18 novembre 2019 22:08:06
Noirkappa écrivait:
-------------------------------------------------------


> Le collectionneur issu du chapeau : il a écarté
> mon image d'un : c'est une japonaiserie facile .


Ceci explique cela !
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
mardi 19 novembre 2019 09:23:19
Litanie - Lituanie
Il y a ceux qui écrive
il y a ceux qui croient écrire
il y a ceux qui lisent
il y a ceux qui ne lisent que ce qu'il pense être écrit
enfin, m'enfin
il y a le fuel
il y a le fiel.
ceci explique cela.
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
mardi 19 novembre 2019 09:27:30
Noirkappa écrivait:
-------------------------------------------------------
> Litanie - Lituanie
> Il y a ceux qui écrive
> il y a ceux qui croient écrire
> il y a ceux qui lisent
> il y a ceux qui ne lisent que ce qu'il pense être
> écrit
> enfin, m'enfin
> il y a le fuel
> il y a le fiel.
> ceci explique cela.

Beau français, félicitationsssssssssssssssss !!!
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
mercredi 20 novembre 2019 21:52:45
13- Discours sur " Tous les jardins du monde " de Daniel E.
La photographie de teinte bleutée présente:
La femme debout comme une cariatide , mais nue , traversée par la ligne d'horizon noire de la crête des arbres.
C'est l' assemblage de deux prises de vue, c' est le développement d'une méditation, la volonté " pictotiale "
est indéniable.
Au centre , l' unité de la ligne d'horizon est brisée par le corps de la femme créant une image en croix dont
la charpente n'est pas complexe. Cette épaisse ligne noire est comme un unique trait de pinceau,dense,
accentué, volontaire , rapide. Elle sépare le céleste et le terrestre.
Le céleste est habité par le torse nue de la femme, simplement , et autour juste la teinte bleue.
" N'évaluez jamais l'espace trop rapidement " ( N. de Stael ,1949 )
Le terrestre est moins simple. Là le corps de la femme est sur terre, bien ancrée, les mains
sur les hanches elle domine. Elle domine la fécondité de la terre, la prairie où pousse le blé.
La prairie semble comme une table dressée, une nappe au cent mille vilaines taches ,
comme peint par le moine Shitao ( milieu XVII ième)
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
mercredi 20 novembre 2019 21:57:38
pictotiale , lire pictoriale bien sûr .
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
jeudi 21 novembre 2019 11:28:51
Ne pas prendre en compte ce message.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/11/19 11:32 par maltchik.
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
jeudi 21 novembre 2019 11:34:43
maltchik écrivait:
-------------------------------------------------------
> Ne pas prendre en compte ce message.

[www.histoire-image.org]
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
jeudi 21 novembre 2019 11:48:09
Je vais bien finir par croire, que "la culture c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale..."

=====================================================================
Anything more than 500 yds from the car just isn't photogenic. - Brett Weston

Quelques images et vidéo : [www.facebook.com]
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
jeudi 21 novembre 2019 14:20:56
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------
> maltchik écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Ne pas prendre en compte ce message.
>
> [www.histoire-image.org]
> hie-pictorialiste

Merci pour le lien, je me suis rendu de mon erreur dans la foulée.
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
jeudi 21 novembre 2019 14:25:10
maltchik écrivait:
-------------------------------------------------------
> Nestor Burma écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > maltchik écrivait:
> >
> --------------------------------------------------
>
> > -----
> > > Ne pas prendre en compte ce message.
> >
> >
> [www.histoire-image.org]
>
> > hie-pictorialiste
>
> Merci pour le lien, je me suis rendu de mon erreur
> dans la foulée.

Pas de problème, le Nadar est une sorte de Clochemerle de la photographie, toutes les erreurs sont permises et mêmes recommandées.
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
jeudi 21 novembre 2019 15:33:40
"un canon de marine" : les super cuirassiers ne sont plus quasi invincibles avec leurs gros canons portant à 40 km ! Un exocet (ou plus récent) à 1 brique du jour pourrait les immobiliser .
Dans des écrits d'apparence innocente et étroite , on peut trouver des bouts de phrase qui ont remué au moins quelques nations . Bouts qui ressortent périodiquement , même notre époque en connaît , parallèlement à une créativité voulue exacerbée . Donc en quoi le texte de Noirkappa est il si critiquable ?
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
mardi 26 novembre 2019 21:08:16
14- Discours sur : Jardin botanique de Genève de Thierry TML

La photographie de Thierry est un Palladium, conforme aux uses classiques et cela se révèle, se voit ,
se perçoit dés le premier coup d'oeil : prise de vue à la chambre 13x18 , négatif argentique
et tirage contact Pt-Pd .De l'ensemble bien maitrisé, il résulte un beau tirage Palladium.
Le tirage est fait sur un papier japonais assez fin ( 30g/m2) qui contribue à un rendu très doux.

Le sens de l'image me parait classiquement être: " Die Welt ist schön " ( Albert Renger-Patzsch
parue en 1928 ) Le monde de la création , de la nature , et des réalisations de l'homme.
Nous sommes dans l'après guerre , un période qui se voulait optimiste malgré les divers nuages de bien
de mauvais présages , et bientôt le début du krach boursier qui secoua aussi les fondateurs et donateurs
finançant ces beaux et grands jardins créés ou remaniés au début du XX ième siècle .
Il s'agit ici d'une vue prise dans le Jardin Botanique de Genève.La description d'une photo ( à quelqu'un qui ne
le voit pas) peut ici être approchée en se référant à une photographie connue , du moins par tous les
lecteurs de GP : une photographie minimaliste de Michael Kenna: la porte Torii ( Hokkaido ) s'ouvre sur le vide
d'un plan d'eau . La comparaison s'arrête là.
La porte " portique" du jardin botanique s'ouvre sur un jardin Zen , presque aussi rempli que le
jardin Albert Kahn de Boulogne, car il y est fait démonstration des mille et une beautés du monde des plantes.
( comme le livre : The Plant Kingdoms de Charles Jones datant de la même époque - 1904- présenté
par Henri Peyre sur GP )
La vue est presque frontale, la mise au point est faite sur la porte , le jardin Zen moins défini n'en est que plus doux.
L'image est ainsi équilibrée , même ordonnée.
Mais j'aurais bien aimé dans ce lieux calme un " pèlerin " endormi et rêvant.
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
mercredi 27 novembre 2019 14:17:13
@gerard

Citation

les super cuirassiers ne sont plus quasi invincibles avec leurs gros canons portant à 40 km !

Nostalgie les cuirassiers comme les chambres GF en acajou se sont éteints après la fin de la troisième manche franco/allemande en 1945 pour disparaître des cibles dans les années 90, supplantés par les porte avions

Aujourd'hui les canons électriques, (plus écologiques que la poudre) portent à 200 Km et leurs munitions ne coûtent que le prix d'un beau dos Leaf Aptus de dernière génération; Pour le moment pour ce beau Canon il faudra vous fournir uniquement en Made in China. (livrable probablement par Ali Baba en version marine en phase opérationnelle)

L'avantage du canon électrique c'est qu'il est très propre et qu'il ne contient pas de charge explosive traditionnelle; donc il ne vous pète pas à la g..... et si l'armurerie est touchée elle ne fait pas exploser tout le navire comme au bon vieux temps de l'Amiral Nelson où un malheureux boulet à rouge bien placé faisait un beau feu d'artifice. Maintenant c'est moins spectaculaire, façon Raoul. "Aux quatre coins de Paris qu'on va le retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle"

Le Canon électrique à la différence de la chambre folding peut tirer en rafales avec un piqué extraordinaire qui balance une prune à Mach 10 (c'est le Mach 10 qui fait bobo et plus la poudre du pétard)

On parlait photo ......

[www.capitaine200.fr]
Re: NADAR 2019 , Appréciations.
vendredi 29 novembre 2019 15:43:44
15- Discours sur la photographie de François C.
La volonté de bien faire et son contraire.
C'est une photographie que je ne comprends pas, j'ai beau faire appel à ma Culture et l'étaler comme Confiture sur un vaste champ. Quand il neige sur l' Est, je résonne " comme les cloches sonnent sous terre, semblent de bois " (B.C)
Cette photographie est le fruit d'un travail méticuleux .
Il s'agit d'une cocotte indique le texte. Je vois au creux de 3 branches réunies comme une sphère ronde, sombre, un jouet en plastock me dit-on. La cocotte est aimable , mais elle surveille et peut sortir ses griffes précise l' auteur.
François C. est un chasseur, fait-il référence à :" Golden Eagle Hunters of Mongolia " de John Delaney,
qui fut le tireur de Richard Avedon ? Ces photographies sont des portraits de chasseurs du Kazakhstan
avec leurs aigles royaux et faucons- des chasseurs au large sourire qui nous sembleraient inquiétant
avec leurs oiseaux à grandes serres posés sur leur bras bien protégé.
Mais il s'agit là d'un monde réel, un monde de nomades-chasseurs avec leurs fauves-chasseurs.
Le monde de cocote est un monde factice , par dérision, par rejet de l' actuel ?
Le tirage Palladium est enfermé dans l'ouverture de la marie-louise, les contours visibles blancs et noirs auraient fait un cadre démonstratif. Son noir est plus beau que celui de l'image , peut-être un jeu optique lié à la bande blanche d'un coté et à la couleur sépia de l'autre ? Il a été fait des choix ( sujet et techniques ) qui sont personnels.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter