Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)

Envoyé par pils 
Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 13:36:51
J'ai joins Macodirect et je leur ai demandé des explications sur le doublement du tarif en deux années, voici leur réponse traduite :

Kodak a en effet augmenté ses prix à plusieurs reprises au cours des 2 dernières années. La dernière augmentation de prix a été annoncée pour janvier 2022 mais a été appliquée en novembre 2021.

De plus, Kodak est incapable de livrer de nombreux films malgré l'augmentation massive des prix. Il n'y a pas de date de livraison pour les films Kodak Color Plus, Kodak Gold et Kodak Portra 400 35mm.


Comment pressenti, ce prix intègre l'augmentation de 2022 et Macodirect se dégage de toute responsabilité !
Je suis curieux de connaitre le futur de la photographie couleur en argentique .....
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 14:05:10
La trichromie ?

Cordialement,

ivan
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 14:08:00
"Je suis curieux de connaitre le futur de la photographie couleur en argentique ....."

La photographie couleur a été inventée avant l'apparition de Kodak. Et si vous la pratiquez vous en connaîtrez son futur.
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 14:08:12
ivanr écrivait:
-------------------------------------------------------
> La trichromie ?

C'est pas pour les radins ... ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 06/12/21 14:08 par Nestor Burma.
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 14:21:52
Certes, mais comment faire de la trichromie et courir derrière les nuages ou faire un sujet sur les rollers ?
De plus, 3 négatifs au lieu d'un, donc laboratoire personnel conseillé
Qui dit labo à la maison ou l'appartement, dit pièce dédiée à cette activité.
Pas si simple pour certains.

Les 3 couches sur film ont quelques avantages ....
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 14:26:14
pils écrivait:
-------------------------------------------------------
> Certes, mais comment faire de la trichromie et
> courir derrière les nuages ou faire un sujet sur
> les rollers ?
> De plus, 3 négatifs au lieu d'un, donc
> laboratoire personnel conseillé
> Qui dit labo à la maison ou l'appartement, dit
> pièce dédiée à cette activité.
> Pas si simple pour certains.
>
> Les 3 couches sur film ont quelques avantages ....

Ne cherche surtout pas à comprendre,
Ce n'est pas un monde de radins ...
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 14:32:44
Bordeldemerdepincezmoijerêve !

C'est reparti !!!

Hoooo ! c'est l'heure de la sieste les vieux !

------------------------------------------------------------------------------------------
Pardonne à tout ceux qui t'ont offensé...

Mais garde la liste !
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 14:39:21
> Comment pressenti, ce prix intègre l'augmentation
> de 2022 et Macodirect se dégage de toute
> responsabilité !

Vous êtes donc très perspicace..

Macodirect a gagné deux mois; il y a le Covid, ses ruptures de stock avec ses pertes de business, mais voilà,ils sont passés à la question et ils ont avoué, c'est l'affaire du siècle, ils ont augmenté et ils sont donc responsables, oui, responsables. C'est mal. Et c'est grave. Mais heureusement, en fidèle zélote de la révolution culturelle, vous les avez cernés.

Franchement...

Vous auriez pu noter par ailleurs qu'ils vous font une réponse honnête (ils auraient pu vous trimballer sur la date). Pour des gens que vous avez qualifiés de voleurs, ce n'est pas trop mal.

Vous auriez pu également noter qu'après tout, ils prennent leur risque, un tarif se compare en quelques secondes..

Bref, tout cela valait-il un deuxième fil? (en attendant la prochaine augmentation, on compte sur vous).
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 15:05:56
Encore une fois désigner la vente de film Kodak à un tarif de voleur, alors que le magasin vend des centaines d'autres références, mais qui ne seraient être qualifiées du même adjectif, ne fait pas un magasin de voleur.
Donc et encore une fois, je n'ai pas traité Macodirect de voleur.

Je fais un deuxième fil car le premier a été clôturé. (si au moins on restait sur Kodak Alaris, ses produits commercialisés, le ressenti des clients, les problèmes pour certains d'entre eux et dans un certain nombre)

Pour la prochaine augmentation de 100% en 24 mois, l'eau aura le temps de couler sous les ponts...
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 15:49:22
pils écrivait:
-------------------------------------------------------
> Encore une fois désigner la vente de film Kodak
> à un tarif de voleur, alors que le magasin vend
> des centaines d'autres références, mais qui ne
> seraient être qualifiées du même adjectif, ne
> fait pas un magasin de voleur.
> Donc et encore une fois, je n'ai pas traité
> Macodirect de voleur.
>
> Je fais un deuxième fil car le premier a été
> clôturé. (si au moins on restait sur Kodak
> Alaris, ses produits commercialisés, le ressenti
> des clients, les problèmes pour certains d'entre
> eux et dans un certain nombre)
>
> Pour la prochaine augmentation de 100% en 24 mois,
> l'eau aura le temps de couler sous les ponts...

De toute façon, c'est bien meilleur quand c'est cher ...
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
lundi 6 décembre 2021 23:36:27
Si c'était une vérité à l'épreuve du temps et des lieux ( «De toute façon, c'est bien meilleur quand c'est cher ...»), comme pour cet intervenant d'un forum américain :

Nous sommes dans le même bateau, mais pour moi, c'est pire. Je vis dans un pays où la communauté photographique n'est pas aussi forte qu'aux États-Unis, au Canada ou en Europe. Tout est difficile à trouver ici, y compris les produits chimiques et les pellicules comme le cinestill. Pour info, un rouleau de cinestill 800t coûte 10-15% de notre salaire minimum, alors imaginez dépenser autant d'argent chaque mois si vous voulez tourner régulièrement des films. Ilford coûte à peu près la même chose, et même certains rouleaux Kodak.

Je suis nouveau dans le domaine du film et je finis par dépenser tellement d'argent que je ne vais tirer qu'un ou deux rouleaux maximum par mois.


Tachez de rester dans le film, ses utilisateurs, son coût ...
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 08:50:19
pils écrivait:
-------------------------------------------------------
> Si c'était une vérité à l'épreuve du temps et
> des lieux ( «De toute façon, c'est bien
> meilleur quand c'est cher ...»
), comme pour
> cet intervenant d'un forum américain :
>
> Nous sommes dans le même bateau, mais pour
> moi, c'est pire. Je vis dans un pays où la
> communauté photographique n'est pas aussi forte
> qu'aux États-Unis, au Canada ou en Europe. Tout
> est difficile à trouver ici, y compris les
> produits chimiques et les pellicules comme le
> cinestill. Pour info, un rouleau de cinestill 800t
> coûte 10-15% de notre salaire minimum, alors
> imaginez dépenser autant d'argent chaque mois si
> vous voulez tourner régulièrement des films.
> Ilford coûte à peu près la même chose, et
> même certains rouleaux Kodak.
>
> Je suis nouveau dans le domaine du film et je
> finis par dépenser tellement d'argent que je ne
> vais tirer qu'un ou deux rouleaux maximum par
> mois.

>
> Tachez de rester dans le film, ses utilisateurs,
> son coût ...

Franchement, je ne vois vraiment pas où est le problème, chacun dépense ses extras comme il l'entend ...
Plus cher, moins cher, quel importance ?
La notion de rapport qualité prix n'intervient pas dans le processus de création ...
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 10:39:24
Pour la trichromie, inspire toi de ces appareils, [www.vintagephoto.tv]

Une seul prise de vue pour les 3 négatifs

J'adore cette chambre, [www.vintagephoto.tv]

Cordialement,

ivan



Modifié 1 fois. Dernière modification le 07/12/21 10:48 par ivanr.
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 11:17:29
Kodak Alaris est repris par un fond de pension. Et qui dit fond de pension dit rentabilité immédiate.

Le gros des utilisateurs des films argentique n'est pas de première jeunesse, et le covid a du éclaircir encore un peu plus les rangs.
Ces même utilisateurs ont sans doute des moyens financiers plus élevés que les petits jeunes, et sont (+ ou -) fidèles à la marque.

Donc la logique voudrait que l'on augmente les tarifs tant qu'il y a des aficionados.

Rien n'oblige à rester chez Kodak.
D'autres produits (je pense à la Rollei Rétro 400S) semblent avoir de bonnes qualités.
Et on peut supposer que si leur volume de ventes augmente de façon significative, ils n'hésiterons pas à investir en RetD.

------------------------------------------------------------------------------------------
Pardonne à tout ceux qui t'ont offensé...

Mais garde la liste !
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 12:15:31
En réponse à Ivan :

Merci, je note la magnifique Curtis 4x5 Color Scout.
Mais en l'état de l'essentiel de ma pratique photo et en l'absence de labo maison, je ne me vois pas trimballer cette belle machine et la pratiquer.

La couleur au cinéma entre 1932 et 1952 était du Technicolor avec 3 négatifs simultanément impressionnés, la machine ressemblait à un monstre, je n'ose imaginer son poids (et le nombre de mecs pour la porter) surtout avec son blimp (pour rendre caméra silencieuse)
vue de droite : [ibb.co]
vue de gauche : [ibb.co]
en tournage avec blimp : [ibb.co]

Sinon, concernant la prise de vue couleur classique, j'ai lu que le fabricant (InovisCoat) des films LOMO, envisage une gamme de film couleur sous la marque ORWO à l'avenir. Espérons que les récentes envolées tarifaires de Kodak et ses marchands motivent ce fabricant européen.

En réponse à Nestor:

Nestor semble être né avec une cuillère en argent dans la bouche. Ça ne me pose aucun problème. Je le prie de mesurer sa position et, tel un grand seigneur, de comprendre les équations entre les désirs et les moyens que certains sont obligés de faire, encore plus depuis que le prix des films Kodak a doublé ...

En réponse à Ioury

Kodak Alaris semble justifier ses prix par l'augmentation de ses fournisseurs (Est-ce que les Indiens vendent plus cher leurs carcasses de bovin ex-sacré) et la nouvelle passion de plus ou moins jeunes photographes pour l'argentique (le bonhomme de Macodirect pointe des films 135 grand public)
En couleur, à moins opter pour la fantaisie colorée de Lomo ou l'encombrante Trichromie, il n'y a plus que Kodak.

Je note qu'avant le Covid, l'Ektachrome E100 de Kodak et la Neopan Across II ont été proposées à des tarifs de 11 à 12€ pièce environ dès leurs sorties sur le marché. Tous les films Kodak semblent migrer vers ces tarifs aujourd'hui.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 07/12/21 12:38 par pils.
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 12:30:33
Ioury écrivait:
-------------------------------------------------------
> Kodak Alaris est repris par un fond de pension. Et
> qui dit fond de pension dit rentabilité
> immédiate.

C'est il me semble plus compliqué que cela, mais c'est déjà une vieille affaire ...

> Le gros des utilisateurs des films argentique
> n'est pas de première jeunesse, et le covid a du
> éclaircir encore un peu plus les rangs.

Juste remarque

> Ces même utilisateurs ont sans doute des moyens
> financiers plus élevés que les petits jeunes, et
> sont (+ ou -) fidèles à la marque.

On est bien d'accord sur cette hypothèse,
Si on a pas de rond il y a un large choix chez d'autres fabricants ...

> Donc la logique voudrait que l'on augmente les
> tarifs tant qu'il y a des aficionados.

Ce qui permettra de tenter d'assurer l'avenir de la production de film

> Rien n'oblige à rester chez Kodak.

Bien sûr ...

> D'autres produits (je pense à la Rollei Rétro
> 400S) semblent avoir de bonnes qualités.

Du rebadgé ?

> Et on peut supposer que si leur volume de ventes
> augmente de façon significative, ils
> n'hésiterons pas à investir en RetD.

Ferrania par exemple que ces hausses doivent rassurer ...
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 12:32:39
pils écrivait:
-------------------------------------------------------

> En réponse à Nestor:
>
> Nestor semble être né avec une cuillère en
> argent dans la bouche. Ça ne me pose aucun
> problème. Je le prie de mesurer sa position et,
> tel un grand seigneur, de comprendre les
> équations entre les désirs et les moyens que
> certains sont obligés de faire, encore plus
> depuis que le prix des films Kodak a doublé ...

De toute façon, la photographie n'est jamais une question de prix de film,
La créativité ne s'achète pas ...
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 12:45:46
ivanr écrivait:
-------------------------------------------------------
> Pour la trichromie, inspire toi de ces appareils,
> [www.vintagephoto.tv]
>
> Une seul prise de vue pour les 3 négatifs
>
> J'adore cette chambre,
> [www.vintagephoto.tv]

Je dispose de ces deux modèles et plus encore,
La sensibilité résultante de ces belles machines se place entre 3 et 6 ISO avec de la Tri-X 320 ou de la HP5 +,
A main levée, c'est plutôt délicat ... .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 07/12/21 13:26 par Nestor Burma.
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 13:18:46
;-)

C’est pourtant facile si les films sont trop chers pas besoin d’être né avec une cuillère en argent dans la bouche.
Suffit d’en acheter moins ou de se bouger le cul pour gagner plus.

C’est très français que de passer son temps à reluquer et jalouser l’assiette du voisin. Qu’est qu’on en a à foutre de savoir combien j’achète de films par an ? De savoir combien vous achetez de films par an ? Ça ne regarde personne et ne me ou ne nous permettra en aucun cas d’en acheter plus. Ni ne nous forcera à en acheter moins par solidarité.

Alors vous avez deux possibilités : continuer à ouvrir des fils inutiles et pleurnicher ou adapter votre consommation à vos moyens et faire preuve, pour vous uniquement (les autres dont je fais partie s’en foutent), d’initiative.
Les mecs qui osent gagnent. Les autres sont des pleureuses sans intérêt.

J



Modifié 2 fois. Dernière modification le 07/12/21 13:21 par Ventdesable.
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 15:59:06
euh .... Nous gens (de l'Est) du grand format sommes habitués au luxe et à la dépense.

cordialement

o7 philippe
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 16:04:43
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------

> La créativité ne s'achète pas ...


Bien sûr que si, c'est même elle qui se vend le plus cher

.
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 16:10:07
Tant mieux Phillippe Ossette.
Tant pis Ventdesable

J'ai tendance à regarder le contenu de mon assiette (ce qui n'intéresse pas ce forum). Pourquoi, je n'en ferais pas de même avec les consommables de ma caméra ?


Je viens d'apprendre de la bouche d'un commerçant (et utilisateur à l'occasion) de film que :

Aujourd'hui, il n'y a plus que Kodak qui fabrique du film couleur.
Même les films Lomo sont de la Kodak modifiée et rebadgée.

Kodak Alaris est très largement à l'origine des hausses vertigineuses de tarif, car l'entreprise a abandonné le développement du film et donc doit racheter de l'argent dorénavant. De même, Kodak avait son propre cheptel de bovin pour être fourni en gélatine (la viande partait aux cantines du groupe pour nourrir ses nombreux employés). C'était une organisation avec une logique d'intégration pour la santé de l'entreprise et une idée du bien commun. Les temps ont bien changé.

Pour l'histoire de (gain de ?) qualité, je sais bien que Noël approche, mais faut pas pousser !
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 16:57:42
pils écrivait:
-------------------------------------------------------

> Kodak Alaris est très largement à l'origine des
> hausses vertigineuses de tarif, car l'entreprise a
> abandonné le développement du film et donc doit
> racheter de l'argent dorénavant. De même, Kodak
> avait son propre cheptel de bovin pour être
> fourni en gélatine (la viande partait aux
> cantines du groupe pour nourrir ses nombreux
> employés). C'était une organisation avec une
> logique d'intégration pour la santé de
> l'entreprise et une idée du bien commun. Les
> temps ont bien changé.

Vous délirez complètement,
Kodak Alaris n'a jamais eu de bovin et a toujours acheté de l'Argent sur le marché mondial comme tous les industriels ...
Kodak c'est 130 ans d'histoire, Alaris quelques années ...
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 18:27:20
Tant mieux Phillippe Ossette.
Tant pis Ventdesable

J'ai tendance à regarder le contenu de mon assiette (ce qui n'intéresse pas ce forum). Pourquoi, je n'en ferais pas de même avec les consommables de ma caméra ?


Certes. C'est intéressant de le signaler pour les ceusses qui ne l'auraient pas remarqué. Mais de là à en faire des pages... Vous pensez réellement que Mr Kodak lit ces lignes et prend peur des irréductibles utilisateurs de GF français ? N'est-ce pas un peu naïf ?


Je viens d'apprendre de la bouche d'un commerçant (et utilisateur à l'occasion) de film que :

Aujourd'hui, il n'y a plus que Kodak qui fabrique du film couleur.
Même les films Lomo sont de la Kodak modifiée et rebadgée.


Ce qui n'est pas complètement juste : on trouve toujours des inversibles Fuji et ils n'ont pas arrêté que je sache. Ce qui fait au moins deux fabricants. Complémentaires qui plus est.

D'autre part, la crédibilité d'un commerçant... Vous connaissez l'adage : un commerçant qui ne se plaint pas est un menteur.

Kodak Alaris est très largement à l'origine des hausses vertigineuses de tarif, car l'entreprise a abandonné le développement du film et donc doit racheter de l'argent dorénavant. De même, Kodak avait son propre cheptel de bovin pour être fourni en gélatine (la viande partait aux cantines du groupe pour nourrir ses nombreux employés). C'était une organisation avec une logique d'intégration pour la santé de l'entreprise et une idée du bien commun. Les temps ont bien changé.

Ça c'est de la flute. Les grandes entreprises américaines capitalistes ont toujours eu un seul et unique moteur : le profit. Si celui-ci passe par une réduction des prix d'approvisionnement en bœuf pour la cantine de Kodak ; c'est un profit. Que les salariés maison en tirent un avantage n'en n'est qu'une conséquence. Auriez-vous oublié que les américains sont les inventeurs du capitalisme ? Que ce système soit bon ou pas peut importe. Mais donner du crédit à une légende marketing...

Pour l'histoire de (gain de ?) qualité, je sais bien que Noël approche, mais faut pas pousser !

Le vendeur fixe son prix. L'acheteur achète... ou pas. Mais vous pouvez être certain d'une chose : avant d'augmenter de façon importante les prix ils ont fait leurs calculs et leurs études. Et, s'ils ont décidé de le faire c'est que les acheteurs sont près à dépenser ces sommes folles. La base du marketing - lui aussi inventé par les américains - n'est pas du tout la communication. C'est la détermination du prix de vente acceptable.

Encore une fois, vous pouvez continuer de trouver des arguments tous aussi réfutables les uns que les autres ou... agir.

Faites comme Keith Canham : montez un achat groupé (bon en fait pour commencer à avoir des tarifs intéressant va falloir en réunir du monde) et bougez vous. Le reste...

J
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 20:44:53
Ce fil n'est pas écrit pour condamner qui que ce soit. Mais pour comprendre mon problème (deux fois moins de photos à budget constant) et chercher des solutions.
J'ai pointé un fabriquant et un de ses marchands, car l'évolution du prix est vertigineuse. Je ne dis pas que l'on ne peut pas voir le problème différemment (Nestor, Phillippe Ossette..), je dis que à la sortie de cette crise sanitaire, ce changement m'est de taille pour ma pratique photographique.

Je note la solution de commande groupée.

Je crois voir d'autres solutions aux tarifs de Kodak Alaris, ni en grand et moyen formats hélas (enfin la solution 120 existe avec les deux (seuls) films Cine Still à un tarif poche de Kodak Alaris).
L'utilisation des émulsions Kodak (Kodak) du ciméma :
[filmphotographyproject.com]

Je veux croire que si cette solution existe, Kodak Alaris pose un problème dans son offre à quelques utilisateurs !

Je note la continuité de labos sous marque Kodak (Kodak) ou l'argent des films développés est récupéré en interne :
[www.kodak.com]
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 21:10:08
pils écrivait:
-------------------------------------------------------

>
> Je note la continuité de labos sous marque Kodak
> (Kodak) ou l'argent des films développés est
> récupéré en interne :
> [www.kodak.com]
> bs

Il s'agit des films fixés dont on récupère l'argent,
Mais tous les labos le font,
Depuis que l'électrolyse existe ...
Il est même possible de le faire dans un labo perso ...
A une époque (pas si ancienne) ou le papier photo était rationné,
Il fallait venir avec ses lingots d'argent ou ses paillettes pour avoir accès aux stocks ...
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 21:45:54
Je le savais bien !

Mais je note que Kodak Alaris ne possède pas de labo en son nom. Et donc que le surenchérissement de ses films peut s'expliquer par l'achat d'argent (en temps de crise de plus).

Je me prends à espérer que Kodak ( Kodak) dans l'avenir réserve à la photographie des rouleaux de Vision 3 à découper pour les grands formats, voir le 120 et sans le support REM Jet pour le cinéma ... Les réalisateurs américains désireux de conserver le 35mm argentique ne seront peut-être pas éternels (en France, il n'y en a quasiment plus, au pays de l'invention du cinématographe ça sonne drôle !)
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 23:03:27
pils écrivait:
-------------------------------------------------------
>... Les réalisateurs américains
> désireux de conserver le 35mm argentique ne
> seront peut-être pas éternels (en France, il n'y
> en a quasiment plus, au pays de l'invention du
> cinématographe ça sonne drôle !)

J'ai connu ( il y a longtemps ) le remplacement des tournages 16mm pour les actualités TV en vidéo analogique et ensuite en vidéo numérique.
Quand le numérique fait aussi bien que l'argentique cela devient compréhensible.
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 23:19:55
Oui c'est compréhensible (en déplaise aux biens nés ou retraités aisés) :
pognon, biftons, marges ....etc !
3 grands labos cinéma (~80 ans d'histoire) au bord de la Seine et de la Marne (Eclair, LTC, GTC), liquidés en 10 ans
[www.dailymotion.com]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 07/12/21 23:29 par pils.
Re: Est-ce que Kodak Alaris a profité du covid ? (suite)
mardi 7 décembre 2021 23:39:21
Récit en vidéo de la fin d'un laboratoire cinématographique, c'est ainsi.
[www.pbcpictures.com]
[www.faillissementsdossier.be]
J'y travaillais en 1974
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter