Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
jeudi 11 avril 2024 19:15:04
MarcN écrivait:
-------------------------------------------------------

> Et pour ce montant là, on n 'imagine pas un
> instant, quand on navigue sur un océan des 3100
> milliards de dette publique (mais qui nous
> appartient bel et bien), qu'il puisse être fait
> bon usage du corps de nos auditeurs publics qu'est
> la Cour des Comptes pour une dépense en
> représentant 5x106
> /3100x109 = 0.00016% . Ce n'est pas ce
> qu'on appellerait avoir le sens des priorités ou
> le souci de l'efficacité.

La saisine simplifiée et accessible à tout citoyen n'est évidemment pas motivée par des questions de "montants" et "d'efficacité", elle répond à la volonté de se tenir au plus près de l'article 15 de la Déclaration de l'Homme et du Citoyen : La société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.
Réduire la question à une somme d'argent, c'est un réflexe très Ancien Régime ;-))

Pour en revenir au sujet, j'ai repéré une poignée de très bons travaux comme celui de Cyrus Cornut sur les nuisances sonores aux abords d'aéroport. Vraiment un excellent boulot, bien traité, avec une sélection d'images très justes.
Je compte environ 5% maximum de bon sujets, 1% d'excellents (oui, ça n'en fait que 2).
L'immmense majorité est composée de productions d'une nullité sans nom.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/04/24 19:18 par Aurélien.
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
jeudi 11 avril 2024 19:40:44
alexandr écrivait:
-------------------------------------------------------
> Les personnels hospitaliers sont pour la plupart
> dans un état d'épuisement complet faute de
> moyens, et cela depuis bien longtemps, mais avec
> une aggravation dramatique. Voir
> [www.lindependant.fr]-
> avaient-double-de-volume-et-elle-avait-du-mal-a-re
> spirer-une-femme-de-66-ans-meurt-apres-10-heures-d
> attente-aux-urgences-sans-avoir-vu-un-medecin-1177
> 1104.php

Ce sont des faits connus de tous

> Exactement ce qui est arrivé à mon père, il
> n'est pas mort, c'est tout, et il n'a attendu
> "que" 4 heures. Au bout de 10, évidemment...

Et un cas de vie personnelle, très regrettable bien entendu, mais sans rapport avec le bien commun et la volonté de réorienter les dépenses publiques en fonction de son vécu.

> Donc il y a les urgences vitales et le reste...
> vous ne pouvez pas tout mettre à égalité dans
> une équation.

L'équation reste la seule façon de rester humain et de penser bien commun.

> Je ne suis pas politicien, juste le pékin lambda
> qui vit les choses, et qui est bien obligé de
> faire face ou de subir. Je n'ai aucune solution,
> je ne sais pas quelle solution peut être
> trouvée. Je pense qu'il y a un anéantissement du
> service public en France. Dommage.

Anéantissement le mot est fort, mais il s'agit d'un résultat logique, logique parce que nous sommes en récession depuis 2008 et que ce pays a choisi de contracter 3100 milliards de dettes pour masquer la situation en espérant que la machine "croissance" reparte.
Elle ne repartira pas, les temps ne nous sont pas favorables.
Donc les services publiques plongent comme le PIB, sauf si les Français défilent dans la rue au cri de "Plus d'mpôt, plus de taxes, plus de cotisations sociales".

Personnellement, si on me demandait mon avis sur les orientations budgétaires, je miserais sur une forte augmentation des budgets de l'enseignement, et rien pour la santé publique qui a déjà un budget énorme qui est très mal géré (les premier responsables sont les patients, qui consultent Nfois pour conforter leur point de vue, qui vont aux urgence pour des bobos, etc etc).
L'avantage de l'enseignement avec des gros moyens, c'est qu'il peut régler les problèmes de la santé publique, en formant, médecins, infirmière, et aussi les patients, qui par leur côté consommateur font perdre le bon sens de la gestion du temps aux services de santé, il y a un gros boulot à faire pour éviter ce gâchis, éduquer au bien commun, C'est une bonne piste.
Mais si l'Education peut régler les problème de la Santé, la santé publique ne peut pas régler les questions d'Education.

Mais ces 5 millions, je ne discute pas, les enjeux concernent des milliards.
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
jeudi 11 avril 2024 20:17:30
Nestor Burma écrivait:
-------------------------------------------------------

> Personnellement, si on me demandait mon avis sur
> les orientations budgétaires...

;-)))))))
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
jeudi 11 avril 2024 21:12:31
Aurélien écrivait:
-------------------------------------------------------
> Nestor Burma écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
>
> > Personnellement, si on me demandait mon avis
> sur
> > les orientations budgétaires...
>
> ;-)))))))

J'ai le droit de vote, donc j'ai un avis qui est pris en compte.
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
vendredi 12 avril 2024 10:07:10
MarcN écrivait:
-------------------------------------------------------
> La Santé publique relève irréfutablement du
> régalien

;-))))))))
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
vendredi 12 avril 2024 16:14:03
"La saisine simplifiée et accessible à tout citoyen n'est évidemment pas motivée par des questions de "montants" et "d'efficacité", elle répond à la volonté de se tenir au plus près de l'article 15 de la Déclaration de l'Homme et du Citoyen : La société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.
Réduire la question à une somme d'argent, c'est un réflexe très Ancien Régime ;-))"

Ce que vous n'avez pas l'air de comprendre, c'est que, si vous avez le droit de la saisir, ce n'est pas pour autant qu'elle est à vos ordres; et là, bien évidemment, les critères d'efficacité (i.e. magnitude du sujet, impact éco, sans écarter quelques angles politiques), décident des priorités des missions.

Heureusement du reste, imaginons un instant (dans votre nouveau régime, peut-être?) un calendrier dicté par les caprices de ceux qui s'accrochent à une lecture immature d'ado boutonneux de leurs droits citoyens, nous ne serions pas sortis de l'auberge.

Et lorsque la Cour des Comptes n'aura vraiment plus grand chose à faire, elle se penchera sur les affaires à 5M d'euros, et nous vivrons dans un monde parfait.

En attendant....
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
vendredi 12 avril 2024 16:49:24
MarcN écrivait:
-------------------------------------------------------

> Ce que vous n'avez pas l'air de comprendre, c'est
> que, si vous avez le droit de la saisir, ce n'est
> pas pour autant qu'elle est à vos ordres

Vous inventez des intentions...


> Heureusement du reste, imaginons un instant (dans
> votre nouveau régime, peut-être?) un calendrier
> dicté par les caprices de ceux qui s'accrochent
> à une lecture immature d'ado boutonneux de leurs
> droits citoyens, nous ne serions pas sortis de
> l'auberge.

Ah, je l'attendais. ;-)
Encore une fois c'est non sans amusement que je cite a posteriori Pierre Moscovici, président de la Cour des Comptes sur l'article 15, auquel il se réfère comme le fondement même de la mission de la CDC ;-))))

> Et lorsque la Cour des Comptes n'aura vraiment
> plus grand chose à faire, elle se penchera sur
> les affaires à 5M d'euros, et nous vivrons dans
> un monde parfait.

Et enfin vous concluez sur votre vision du monde.
Heureusement il y a le réel, qui semble vous échapper.

Vos propos renseignent sur une absence quasi totale de ce qu'est le service de l'État, vous n'arrivez même pas à reconnaître le régalien ;-))))
Pas sûr que vous ayez le niveau de connaissances d'EMC du brevet des collèges, alors vos leçons sur l'hôpital public, la CDC ou que sais-je encore... hein ... voilà :-))
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
vendredi 12 avril 2024 19:14:44
Mais bien sûr, monsieur le commissaire politique autoproclamé qui sait tout et qui passe son temps à nous le crier haut et fort, dès fois qu'on ait des doutes ;-)
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
vendredi 12 avril 2024 19:37:22
MarcN écrivait:
-------------------------------------------------------
> Mais bien sûr, monsieur le commissaire politique
> autoproclamé

J'essaie (vainement) de vous faire comprendre que vous lire est certes quelquefois drôle, mais navrant aussi.
Personnellement, je déplore le spectacle de vos petites crises.

Il y a 200 dossiers consultables en ligne, et comme indiqué plus haut en cherchant on trouve de belles choses, de quoi parler photographie et éventuellement critiquer le texte que j'ai indiqué, c'est l'objet de ce forum.
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
vendredi 12 avril 2024 23:54:50
Aurélien écrivait:

>
> La saisine simplifiée et accessible à tout
> citoyen n'est évidemment pas motivée par des
> questions de "montants" et
> "d'efficacité", elle répond à la
> volonté de se tenir au plus près de l'article 15
> de la Déclaration de l'Homme et du Citoyen :
> La société a le droit de demander compte à
> tout Agent public de son administration
.


Oui, mais ça, c'est valable dans une démocratie =))

------------------------------------------------------------------------------------------
Votez Ali Baba. Lui n'a que 40 voleurs.
(Anonyme)
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
samedi 13 avril 2024 11:49:36
Oui, cela vaut la peine de regarder le travail des 200 lauréats, il y a de bonnes choses, à chacun selon son goût ou ses attentes. Il y a des photographes qui ont fait un vrai travail approfondi (souvent les moins connus...), et puis quelques cas de boulot visiblement bâclé, ou d'un manque d'aisance par rapport à cette commande.
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
dimanche 14 avril 2024 05:44:46
Ou peut on voir les images issues de cette commande ?
J'ai essayé de les trouver sur le site de la BNF mais apparemment le moteur de recherche de la médiathèque mélange tous les sujets et le visualisateur d'images montre les photos coupées en 2, bref inutilisable.

J'ai fini par y arriver sur:
[commande-photojournalisme.culture.gouv.fr]
En commençant par la dernière page et en remontant, ça marche et le visualisateur montre les images entières mais l'affichage de la légende se fait sur l'image ce qui oblige a fermer la légende pour voir l'image en entier et il ne permet de naviguer que sur la page en cours de la sélection de la médiathèque, c'est vraiment pas terrible comme dispositif et assez indigne d'une institution comme la BNF.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14/04/24 06:09 par Ducasse.
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
dimanche 14 avril 2024 06:18:23
Après avoir regardé une cinquantaine de pages (sur + de200), je trouve que le travail présenté est pour le moins inégal et même parfois franchement bâclé.
Le principal reproche que je pourrais faire est l'absence de texte expliquant le sujet de chaque projet qui permettrait de relier les images entre elles car très souvent les légendes sont particulièrement sommaires et on ne comprends pas ce que l'auteur a voulu faire.
C'est du photojournalisme, aussi, de mon point de vue ça demande des explications sur le contexte, sur le sujet traité... ce qu'on ne trouve pas sur ce site de la BNF ou le titre du sujet traité n'est même pas indiqué en clair et en totalité dans la médiathèque et encore moins lorsqu'on clique sur l'image.
A première vue, à part quelques unes de ces images (très peu sur les 2470 présentées) la plupart ne présenteront absolument aucun intérêt dans quelques années si elles ne sont pas accompagnées d'explications permettant de les comprendre.
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
dimanche 14 avril 2024 06:53:07
A force de chercher j'ai trouvé une autre façon plus satisfaisante de voir les images et de connaitre les projets.
[commande-photojournalisme.culture.gouv.fr]
Les images sont présentées sous le cartel d'explications, c'est nettement mieux.

Et ca change complètement la vision et la compréhension du projet, et réponds a ce que je disais dans mon message précédent.
Vu comme cela, le résultat global semble bien meilleur et cohérent.

Enfin, comme je le disais dans un post il y a quelque jour, il s'agit bien d'un dispositif d'aide à la filière presse:
[commande-photojournalisme.culture.gouv.fr]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14/04/24 07:24 par Ducasse.
Re: Critique de l'exposition "Grande commande du photojournalisme" Bnf
dimanche 14 avril 2024 17:59:01
Difficile de savoir si ce projet marquera l'histoire de la photographie, genre DATAR... en tout cas il aura apporté un financement à 200 photographes, qui pour certains valent le détour. C'est déjà çà!
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter