La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.

Envoyé par Luc Peiffer 
La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
samedi 8 mai 2021 19:20:17
Mémoire de Master 2
École Nationale Supérieure Louis-Lumière

Aurentin GIRARD
Spécialité Photographie ▬ Promotion 2020


Sous la direction de :
[www.ens-louis-lumiere.fr]
Enseignant en prises de vues et réalisations photographiques à l'ENS Louis-lumière.

[www.ens-louis-lumiere.fr]
Intervenant en économie de la photographie.
Journaliste Consultant, technologies émergentes et nouvelles images.

Citation

A. La démarche de recherche.
Pour permettre d'étoffer mes propos sur le travail de la photographie d’objet destiné au e-commerce, j ’ai cherché à rentrer en contact avec des acteurs du marché. J’ai contacté de nombreuses entreprises telles que Cdiscount, VeePee, Asos, Zalando, Showroomprive, Fnac, IKEA, La Redoute, Décathlon, etc. de l’ensemble des sociétés que j’ai sollicitées peu m’ont répondu et peu ont accepté de me livrer leur expérience sur la photographie d ’objet au sein d’une entreprise. Par le biais de LinkedIn, qui est une plate-forme de communication faire des recherches à très grande échelle. Cette plate-contact avec d'anciens employés ayant travaillé dans le domaine de la photographie d’objet. J’ai choisi de rentrer en contact avec différents acteurs de la chaîne logistique dans différents secteurs pouvant élargir au mieux les renseignements que j ’arriverai à obtenir. L’ensemble des entretiens sont présents en annexe.

B. Un marché haut de gamme.
Dans cette course effrénée à la production que peut vivre Cdiscount, Amazon, VeePee, Fnac, etc., une course pour répondre à la demande croissante de produits à mettre sur les plates-formes, nous avons des acteurs pour qui la qualité est primordiale ou le prix devient secondaire. Le secteur du luxe prend ce parti pris. Pour des marques comme Chanel, Louboutin, Dior, Yves Saint-Laurent, Louis Vuitton, Remy Martin, Alpinecars, etc., le terme packshot de luxe leur est plus favorable. Elles préfèrent réaliser des natures mortes pour chacun de leurs produits.

On peut voir quelques exemples ci-après, les marques de luxe font le choix de réaliser des photos avec un style photographique en imposant un code. Cela se matérialise par la présence de personnes humaines, par une lumière dirigée, un soin très précieux à la fidélité des couleurs, etc. On peut observer que pour la direction de lumière, ils font pratiquement tout ce choix de montrer le volume des objets à l’aide d’ombres importantes et marquées. On constate également qu’il y a de nombreuses marques qui se placent sur un marché de niche en proposant à leurs clients des photos de haut standing.

[www.ens-louis-lumiere.fr]
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 07:42:33
"Bien évidemment je remercie : Guillaume Bruneton, Gauthier Cornic, Aurèlie Gosset, Valentin le Manch, Fanny Le Dreau, Chloé Bourdette, Rémi Robby, Alexis Paccou, Marjolaine Rouquairol, Emmanuelle Vonck ayant participé à des entretiens ou à des conseils concernant mon travaille, qui m’ont permis de faire évoluer ma réflexion concernant mon sujet."

cela commence à être drôle dès la page 3 .......

cordialement

o7 philippe
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 09:38:43
Sujet intéressant, mais manifestement le mémoire n'a pas été lu par les examinateurs, ce n'est pas possible de mettre un texte aussi saturé de fautes en ligne tel quel.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 09:58:52
Zoran écrivait:
-------------------------------------------------------
> Sujet intéressant, mais manifestement le mémoire
> n'a pas été lu par les examinateurs, ce n'est
> pas possible de mettre un texte aussi saturé de
> fautes en ligne tel quel.

Enorme !!!
Je ne suis pas un spécialiste de cette noble cause, mais ces fautes sont quasiment innombrables ...
Le correcteur de Word aurait sans doute pu en détecter une grande majorité ...

Sans doute un effet secondaire des cours en visio et du confinement, le goût de vivre dans sa bulle, de réinventer l'écriture ...
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 10:00:55
Zoran écrivait:
-------------------------------------------------------
> Sujet intéressant, mais manifestement le mémoire
> n'a pas été lu par les examinateurs, ce n'est
> pas possible de mettre un texte aussi saturé de
> fautes en ligne tel quel.

Ni de son auteur, il me semble...
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 10:03:46
Zoran écrivait:
-------------------------------------------------------
> Sujet intéressant, mais manifestement le mémoire
> n'a pas été lu par les examinateurs, ce n'est
> pas possible de mettre un texte aussi saturé de
> fautes en ligne tel quel.

Abandonné ce charabia au bout de deux pages. Les noms des « relecteurs » étant cités, on peut se demander si ils ont eu une scolarité normale...

Charles
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 10:25:48
Au passage, cette pauvre exponentielle se trouve de nouveau convoquée, alors qu'elle n'a rien demandé.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 10:44:12
"ce n'est pas possible de mettre un texte aussi saturé de fautes en ligne tel quel"


Ce n'est plus un critère; les instructions sont de ne noter ni sur la grammaire, ni sur l'orthographe.

on peut ôter -2 mais c'est un maximum.

Dans les années 60 deux fautes d'orthographe importantes donnaient une note en dessous de 5


Il faut dire (et on le voit sur les fora) qu'il est difficile de détecter ses fautes quand on n'écrit pas à la main; des fautes que l'on ne ferait pas avec un stylo passent inaperçues avec word.

Par ailleurs toute une génération formée à la "méthode globale" doit réapprendre l'orthographe à l'université ou dans la vie professionnelle.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 10:51:57
"Par ailleurs toute une génération formée à la "méthode globale" doit réapprendre l'orthographe à l'université ou dans la vie professionnelle."

même les profs ?

cordialement

o7 philippe
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 10:59:43
MarcN écrivait:
-------------------------------------------------------
> Au passage, cette pauvre exponentielle se trouve
> de nouveau convoquée, alors qu'elle n'a rien
> demandé.


Oui il n'a pas que la relecture avant la mise en ligne qui pose problème. L'orthographe et la typo sont en désordre, mais le sens aussi :

"l’historique de la photographie des catalogues des grands magasins est éclairante à travers trois périodes : le XIX avec le début de la vente par correspondance, le postmoderne avec l’apogée du catalogue papier tel que celui des 3 Suisses et de La Redoute, lesquels ont su s’emparer du marché ; et pour finir, la période moderne avec l’arrivée du e-commerce"

Pas sûr que ce soit bien éclairant comme vision du modernisme.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 11:15:42
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 11:18:26
Me semble t'il que cet auteur de l'écrit avait un directeur de mémoire, même si l'orthographe n'est plus un critère, le directeur ne doit pas valider "le bon à tirer" d'un tel écrit. Vu le nombre de personnes citées dans la partie remerciements, aucune n'a tiré la sonnette d'alarme?
Etrange. Laisser passer un truc pareil ne va pas donner une bonne image de l'organisme de formation.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/05/21 11:19 par Marcel Couturier.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 12:06:32
les jurys font en fonction de ce qu'ils savent de l'orthographe et de la grammaire, de la typo (parent pauvre) et parfois...du sujet

indépendamment de cela le travail présenté ici n'est qu'un mémoire de master 2, pas une thèse.
Dans ce cas là la rigueur académique porterait aussi sur la forme, et en préalable à la soutenance.
Ici le circuit probable est que les secrétariats organisent la mise en ligne des travaux remis au format numérique, travaux très rarement mis à jour même si le jury a fait des remarques de forme en soutenance, voire de fond.
Et sur un mémoire de master 2 il est rare que le travail soit validé avant soutenance : l'étudiant produit, remet son mémoire à ses risques et péril, il soutient et il est noté ! Je ne sais pas comment on procède à l'ENS Louis Lumière mais on doit être dans ce type de modalités ...

Il y a beaucoup plus d'exigences dans les travaux académiques publiés dans les revues scientifiques, validation par les pairs : là la précision du fond et la qualité de la forme sont filtrées en amont.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 12:06:41
Pierre,sans vouloir vous offenser,puisque le sujet est l'orthographe; le pluriel français de forum est forums. Le pluriel latin de forum est effectivement fora. Tous les mots (de toutes origines) francisés se terminent par le signe français du pluriel. Quand un certain Dechavanne reprend en direct un invité pour lui dire que le pluriel de scénario est scenari(i) ,il a tout faux...:) Mais bon,c'est une broutille face à tout ce qu'on peut lire dans le texte cité ci-dessus.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 12:14:34
En passant, Pierre L devra, s'il veut continuer à donner des leçons de français à autrui, balayer devant sa porte ce fora incorrect et appliquer la règle du pluriel des mots empruntés à d'autres langues, à savoir l'ajout d'un s à la forme la plus commune du mot, donc forums :-)

——————————————————————————————————
.: jeanbaPhoto ::: jeanbaBlog :.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 12:59:26
Michael77 écrivait:
-------------------------------------------------------

> Et sur un mémoire de master 2 il est rare que le
> travail soit validé avant soutenance :
> l'étudiant produit, remet son mémoire à ses
> risques et péril, il soutient et il est noté !
> Je ne sais pas comment on procède à l'ENS Louis
> Lumière mais on doit être dans ce type de
> modalités ...

J'ai participé une fois à une soutenance à l'ENSLL,
Les membres du jury semblaient avoir lu le mémoire,
Mais ce qui m'a surpris c'est la grille de lecture du Jury,
Pleine d'a priori
J'ai dû batailler ferme pour défendre le candidat dont j'étais le codirecteur de mémoire ...
Tout cela pour un diplôme qui se veut porte d'entrée vers le monde professionnel,
Je suis ressorti, de cette séance, très sceptique ...
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 13:52:11
Bonjour Jeanba,le S pluriel ne s'exerce que sur les mots francisés,sinon c'est le pluriel de la langue originelle qui s'utilise. Comment le savoir et une toute autre histoire...
Ténor,soprano,spaghetti pour ne citer qu'eux sont francisés,par contre le pluriel de Ksar par exemple est ksour (le seul admis par l'académie française). Sinon,je me répète,on sodomise les diptères par rapport au texte de la thèse.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 14:07:08
bellegarde écrivait:
-------------------------------------------------------
> Bonjour Jeanba,le S pluriel ne s'exerce que sur
> les mots francisés,sinon c'est le pluriel de la
> langue originelle qui s'utilise. Comment le savoir
> et une toute autre histoire...
> Ténor,soprano,spaghetti pour ne citer qu'eux sont
> francisés,par contre le pluriel de Ksar par
> exemple est ksour (le seul admis par l'académie
> française). Sinon,je me répète,on sodomise les
> diptères par rapport au texte de la thèse.


"Comment le savoir
> et une toute autre histoire..."

?????
=))

------------------------------------------------------------------------------------------
Votez Ali Baba. Lui n'a que 40 voleurs.
(Anonyme)
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 14:16:58
@Jeanba3000

Je ne vois pas où et à quel moment en soulignant un fait j'ai donné des leçons à qui que ce soit.

Je ne donne de leçons à personne, d'autant plus que je fais moi même pas mal de fautes d'orthographe quand je n'écris pas à la main.

J'ai souvent honte quand je me relis.

Pour les pluriels et notamment ceux des mots latins les deux écritures sont admises; la forme ancienne que j'ai apprise à l'école et la forme moderne; idem pour les mots d'origine étrangère

un spaghetto des spaghetti

mais comme spaghetti et francisé on peut tout aussi bien écrire des spaghettis


il en va de même pour les accents circonflexes, les traits d'union.

En revanche la perte du respect grammatical et orthographique n'est pas seulement formel; on relève que les étudiants qui ont des faiblesses en "écriture" expriment mal leurs idées, sont souvent confus dans leurs exposés et ne comprennent pas l'énoncé d'un exercice.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 09/05/21 14:26 par Pierre L.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 22:01:35
Hello, c'est peut-être un exercice pour voir si quelqu'un le lira?
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
dimanche 9 mai 2021 23:36:59
"un spaghetto des spaghetti"

Ha ha ha! Faut vraiment manquer singulièrement d’appétit, non d'appétot. Ho!... je sais plus. Ouarf ouarf ouarf

"il en va de même pour les accents circonflexes" comme les sens de tache et tâche, jeune et jeûne (je hais les jeûnes) et cetera.

Allez, je vous quitte sous les bravi, j'ai des piani à livrer!
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
lundi 10 mai 2021 00:03:40
"un spaghetto des spaghetti"

Pas beaucoup le sens de l'humour !

et surtout vous n'êtes pas très GEEK ni FUN en ne suivant pas l'actualité; l'info c'est 44.000 likes et 18.000 tweets

[food.konbini.com]

Ceci dit et plus sérieusement voir ici;

[www.numerama.com]

Pour Bravi visiblement vous ne jouez pas beaucoup au scrabble

les deux se disent bravi ou bravos, mais les deux n'ont pas le même sens au pluriel

[lemot.net]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/05/21 00:07 par Pierre L.
La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
lundi 10 mai 2021 06:01:07
Bonjour,

Je rejoins Christian sur son interrogation. La mise en ligne par ÉNS Louis-Lumière a été faite sans vérifications non seulement des fautes de français mais il manque également 82 illustrations sur les 86 prévues dans le mémoire.

Jean-Pierre RADO
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
lundi 10 mai 2021 08:19:30
Jean-Pierre RADO écrivait:
-------------------------------------------------------
> Bonjour,
>
> Je rejoins Christian sur son interrogation. La
> mise en ligne par ÉNS Louis-Lumière a été
> faite sans vérifications non seulement des fautes
> de français mais il manque également 82
> illustrations sur les 86 prévues dans le
> mémoire.
>
> Jean-Pierre RADO

Il est possible que les images aient disparu pour des question de droits (pour éviter de s'emmerder avec des questions absurdes).
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
lundi 10 mai 2021 09:37:59
Que penser alors des médiaS
Double pluriel l'un sur l'autre. Mais chut...
Signé: L'homme qui murmurait à l'oreille des chevals.

.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
lundi 10 mai 2021 10:22:30
Difficultés

ORTHOGRAPHE

Avec un accent aigu. - Plur. : les médias.

NOMBRE

On emploie aujourd'hui média au singulier et au pluriel (un média, les médias). Les formes latines empruntées à l'anglais, medium n.m. (un medium, parfois francisé en un médium) et media n.m. inv. (un media, les media), sont vieillies.

Bonjour
"Media", sans "s" et sans accent, est un mot latin, le pluriel de medium, qui signifie "moyen".
Cependant l'Académie Française recommande : un média, des médias.
Bonne journée.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
lundi 10 mai 2021 11:59:44
@ Jean

A 72 ans j'écris comme on me l'a appris à l'école et je me moque du tiers comme du quart des nouveautés linguistiques et des effets de mode qui structurent le français autour d'inepties dont le dernier avatar est l'écriture inclusive.

Mé si tu veu on peu parlé et ecrire com ta envi pas de blème on fera plus d'jeun aprais le jeun



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/05/21 12:03 par Pierre L.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
lundi 10 mai 2021 12:17:46
Pierre L écrivait:
-------------------------------------------------------


j'écris comme on me l'a appris à
> l'école et je me moque du tiers comme du quart
> des nouveautés

Tu t'énerves pour rien mon Pierrot.

On a encore la chance de parler une langue vivante, mais pour combien de temps?

Une langue vivante s'enrichit en permanence de nouveautés, de vocables étrangers, d'expressions venues de la diversité et des brassages de cultures. C'est à cette condition qu'elle ne meurt pas.

Entre Proust et Houellebecq, l'évolution est palpable.

Bon, mais avec les textes de Booba ou de Gims, je t'accorde qu'on va dans le mur :-)

Allez bois un pastis ou un bon rosé de ta Provence à ma santé

.
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
lundi 10 mai 2021 23:18:20
Bon,je vois que le français à toujours la cote sur GP,signe que la moyenne d'âge est âgée...:)
Re: La photographie d'objets. Rendement, coûts, qualité.
mardi 11 mai 2021 20:03:59
bellegarde écrivait:
-------------------------------------------------------
> Bon,je vois que le français à toujours la cote
> sur GP,signe que la moyenne d'âge est âgée...:)

=))
Non, c'est juste une marque de respect envers son interlocuteur
Je ne sais pas si l'orthographe est massacrée de la même façon dans les pays anglo-saxons.

Sinon, gros, c'est pas grave, ouaich' bite !.

------------------------------------------------------------------------------------------
Votez Ali Baba. Lui n'a que 40 voleurs.
(Anonyme)
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter