La fable de l'IA et de la Photographie
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

La fable de l'IA et de la Photographie

Envoyé par Nestor Burma 
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
jeudi 9 août 2018 20:32:47
Mouais, cela ne m'a pas convaincu.
"Voiture intelligente" dit-il ; Tesla vient d'occire au moins un piéton ces derniers temps. On peut tenter de programmer un ordinateur pour réagir selon un schéma prédéfini mais dès que la situation va sortir du cadre le bidule ne saura plus que faire. Je ne nous crois pas prêts techniquement pour laisser les objets décider.
Encore moins dans des domaines où il faut une part de rêve ou de poésie.
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
vendredi 10 août 2018 10:24:10
Certes. Plus d’un million de morts par an sur les routes du monde, la plupart dus à la bêtise naturelle. On peut tenter d’éduquer un individu pour réagir correctement mais dès que la situation va sortir du cadre il ne saura plus que faire. Une aide dans ce domaine, même imparfaite, ne me paraît pas inutile.

Charles
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
vendredi 10 août 2018 23:34:23
CPB écrivait:
-------------------------------------------------------
> Certes. Plus d’un million de morts par an sur
> les routes du monde, la plupart dus à la bêtise
> naturelle. On peut tenter d’éduquer un individu
> pour réagir correctement mais dès que la
> situation va sortir du cadre il ne saura plus que
> faire. Une aide dans ce domaine, même imparfaite,
> ne me paraît pas inutile.


1 million pour combien de conducteurs ?
Et combien de kilomètres parcourus pour le nombre de conducteurs ?

Même question pour Tesla...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Aux vrais écuyers les jambes et les mains, aux impuissants la cravache.
(A. Gavalda)
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
samedi 11 août 2018 08:52:32
<<Même question pour Tesla...

La position de Tesla est d'être une réponse, mais je doute franchement de cette réponse.
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
samedi 11 août 2018 10:16:34
Ioury écrivait:
-------------------------------------------------------
> 1 million pour combien de conducteurs ?
> Et combien de kilomètres parcourus pour le nombre de conducteurs ?
>
> Même question pour Tesla...

« Les statistiques, c’est comme les bikinis, ça donne une idée mais ça cache l’essentiel. »

Charles
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
jeudi 16 août 2018 11:47:03
Les statistiques c'est comme le Big Data, tu leurs fait dire ce que tu veux...
Aujourd'hui 500+ données différentes par individu...

Bref, un jour les gallinacées nous supplanterons :
[www.quarante-deux.org]
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
samedi 29 septembre 2018 17:44:40
Dans le dossier IA pendant que nous y sommes : il existe destinés à des robots , des programmes d'apprentissage de compétences par copie de l'environnement qui lui est proposé . En 2016 Microsoft connecte une telle machine (dite Tay) avec twitter . 24 h après l'expérience est suspendue , la machine étant devenue misogyne , ce qui est peut être tolérable , mais , ce qui ne l'est pas du tout et en plus raciste .
A lire dans la Recherche octobre 2018 n°540 .
Un autre est prévu pour bouger les yeux de la manière la plus expressive , application pour robots racoleurs ... laissez libre cours à votre imaginaire .
Pour le robot photographe : il est possible de proposer un modèle , une spécification --> cela se passe à Grenoble au Gipsa-lab .
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
samedi 29 septembre 2018 18:55:02
Bonjour,

Quel est le nom du projet de robot photographe chez Gipsa-lab ?

Bonne journée à tous

Romain
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
dimanche 30 septembre 2018 21:44:48
Message efface



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/09/18 21:46 par Petrel Tempête.
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
lundi 1 octobre 2018 12:16:31
Le robot photographe , a été souvent évoqué ici sous le cache "intelligence artificielle" . C'est donc à nous d'en proposer le projet au Labo cité . Une participation compétente qui doit valoriser ce forum . Je procède à la recherche d'un lien , d'un correspondant . Domaine université ou CNRS . Donc je reviens là dessus si trouvé la piste .
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
lundi 1 octobre 2018 12:30:09
C'était simple "[www.gipsa-lab.grenoble-inp.fr]; .
Avec un peu de fidélité aux publications de l'inp dont je fus , j'aurais du savoir .
Notre mentor E.Bigler est parfaitement indiqué pour décider de créer un lien avec ce labo . Ce qui suppose de pouvoir alimenter cette relation . Henri Gaud m'a paru très intéressé par le sujet . Et quelques autres ! Alors ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/10/18 12:34 par GERARD.
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
mardi 23 octobre 2018 23:43:34
Bonjour à tous,

Le droit et l'AI.

[peertube.adrift.io]

Romain



Modifié 2 fois. Dernière modification le 23/10/18 23:47 par romain.
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
vendredi 26 octobre 2018 15:39:55
bonjour à tous,

Un nouvel exemple

[www.christies.com]

Romain
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
mercredi 5 juin 2019 16:12:59
Pour les croyants inconditionnels de l'Intelligence Artificielle , en photographie ce qui n'est pas trop grave , mais en plus grande généralité : dans la Recherche n° 548 juin 2019 page 4 à 12 . Des exemples , des arguments intéressants .
Si quelques dizaines de milliers de ligne de programme , exploitant entre autres les résultats d'apprentissages dits profonds extraits de "clouds" par nature incessamment modifiés , décident qu'il est bon d'opérer ... et que le vivant sur la table passe à trépas !! qui sera responsable ? le mauvais conseilleur le programme d'IA , ou ses analystes et programmeurs , ou le chirurgien qui enfonce le couteau ?
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
vendredi 29 novembre 2019 11:51:16
Pour les croyants à l'Intelligence Artificielle , extrait de la Recherche décembre 2019 :
[www.cjoint.com] un article p39 qui tranche la question .
Puis jusqu'à la page 45 le sujet , animaux ayant conscience de soi , dont corneille dauphin et primate .
Bonne lecture capitale pour notre propre conscience !
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
vendredi 29 novembre 2019 17:24:02
La "Photographie" n'a pas besoin d'intelligence artificielle.
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
dimanche 1 décembre 2019 09:09:14
Ce que nous appelions IA dans les années 80 n'a plus rien à voir avec les perspectives de développement que nous voyons aujourd'hui avec des systèmes capables de créer pour lui même, indépendamment du programmeur, ses propres systèmes logiques; on dépasse le simple auto - apprentissage; les perspectives sont assez terrifiantes pour nous hommes du XX° siècle.

Lorsqu'on parlait IA, on avait toujours en référence le fonctionnement du cerveau humain avec analyse des informations et construisant les comportements à adopter au moyen d' algorithmes pour parvenir au résultat logiquement attendu.

On en est plus là; ce n'est plus la logique à la "papa" c'est une autre logique où je n'y comprends rien du tout et où les systèmes sont capables de se générer tout seul un peu comme les cellules du cerveau, à inventer leur propre logique pour parvenir à leur fin et surtout en se modifiant et s'améliorant au fur et à mesure de l'expérience vécue.

Donc pour la photographie dans 20 ans, la puissance de calcul abstraite ou physique permettra d'avoir des appareils sans objectif délivrant les images les plus parfaites qu'il soit à la limite des lois physiques connus et peut être au delà pour ce qui est de l'inconnu. Le tas de charbon sur la neige avec les aiguilles de pin dans le fond de l'image seront d'une perfection visuelle époustouflante au delà de ce que l’œil pourra percevoir ...... mais pourra être analysé par d'autres systèmes (imagerie médicale)

Photoshop sera une relique qu'utiliseront encore quelques passionnés sur GP à titre de procédé alternatif. On parlera probablement de logiciel de composition d'images.

Alors quelle place pour cette photo parfaite ............ des millions de seelfies au pied de la tour Eiffel dont on verra le détail de chaque boulon après avoir effacé les boutons sur le nez de dame et qui iront s'entasser sous les glaces polaires et cerise sur l'objectif ces millions de phot seront capables de reconstruire l'imagerie et le plan détaillé de la Tour en question pour en faire plein d'images virtuels qui seront utilisés à la fois par dassault system et la dernière console de jeu pour 'la tour eiffel à mains nus'

[www.capitaine200.fr]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/12/19 09:12 par Pierre L.
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
vendredi 6 décembre 2019 01:15:17
Luc Peiffer écrivait:
-------------------------------------------------------
> La "Photographie" n'a pas besoin d'intelligence
> artificielle.

Même si je lis une autre littérature que celle de Vilém Flusser, permettez-moi de vous en présenter un échantillon.

[thomashammoudi.com] "Conclusion : Pour résumer l’article, le philosophe Vilém Flusser a analysé l’émergence de la photographie comme emblématique d’un âge nouveau de la civilisation. Ce nouvel âge se voit déterminé par l’usage des appareils, c’est-à-dire des dispositifs fonctionnels programmés produisant des images techniques, mettant ainsi fin à la prédominance de l’écriture linéaire. Cette nouvelle culture découlerait d’une vision plus directe de la réalité sous forme d’images (photographies, films, vidéos) issues du fonctionnement des appareils. Or de telles images techniques, loin d’être spontanées, résultent de calculs numériques qui font exister et fonctionner les appareils de visualisation, des « black box », comme les désigne Flusser. Les programmes de ces appareils détermineraient les conduites individuelles, et les possibilités créatives. Le traitement automatisé et combinatoire de l’information serait donc devenu la loi sous-jacente de la nouvelle visualité."
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
vendredi 6 décembre 2019 01:53:29
Bonjour à tous,
Il faut d'abord croire au déterminisme technique pour accepter qu un outil devienne loi.

Bonne journée
Romain
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
samedi 7 décembre 2019 11:47:21
C'est très inquiétant, cette prophétie de Pierre L. Mais cela reste une prophétie, même si elle se vérifie par bribes, de notre temps, ici et là. Il va de soi qu'une intelligence dite ''artificielle'' a pour charge initiale celle qui provient de l'activité de nos neurones, et que ses possibilités d'autonomie sont absolument cadrées par le vivant. Ou alors il faudrait admettre que la phase initiale que l'on appelle imagination nous a échappée récemment, à notre insu, ce qui est pour ma part difficilement concevable.
Reste que, hors toute évolution imprévisible à ce jour, une intelligence artificielle n'a aucune autonomie. A la première coupure de courant, il n'y a plus d'intelligence du tout dès que les batteries (et il faudrait de sacrées batteries pour tamponner l'absence de réseau) sont à plat. Dans les mêmes conditions,il est rassurant de constater que le peu d'intelligence nécessaire au photographe fonctionne toujours! Notre bon Nestor rappelait même qu'en cas de coupure très prolongée du réseau on pourrait toujours capter (cela s'est fait) le rayonnement solaire pour faire fonctionner un agrandisseur...
Entretenons donc avec bonheur nos savoirs-faire. Ils ont de la valeur, et peut-être même de l'avenir, car nul ne sait de quoi demain sera fait... Du bon temps par chez vous, YD
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
samedi 7 décembre 2019 15:00:06
La plus grosse batterie fonctionne à l'eau de mer, c'est notre planète.
Internet a été conçu pour des raisons militaires (si on coupe un fil ça continue par ailleurs).

L'imagination a produit la science-fiction.
A près Jules Verne, on a mis le pied sur lune.

Je vous laisse imaginer l'avenir de l'humanité (la "Photographie" n'a aucune importance).
[www.google.com]
--- contrepèterie ---
Je vous laisse imaginer l'avenir de la "Photographie" ( l'humanité n'a aucune importance).
[www.google.com]
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
samedi 7 décembre 2019 15:03:05
romain écrivait:
-------------------------------------------------------

> Sinon pour l'anglais Intelligence ne veut pas dire
> intelligence comme en Français dans ce contexte.
> Mais les francophones ont choisi de la traduire
> par intelligence. Probablement laissant le marché
> dicter une appellation plus vendeuse et
> idéologiquement plus pernicieuse: faire croire
> que les machines peuvent être intelligente. C'est
> aussi une transformation idéologique du concept
> d'intelligence qui est voulu.
> Bref en anglais dans ce contexte "intelligence"
> s'agit plus d'une capacité à gérer et analyser
> l'information. Donc c'est la traduction Française
> usitée de intelligence artificielle qui est
> mauvaise. IA devrait être analyse artificielle de
> l'information.
> [en.wikipedia.org]
>
> Bonne journée à tous
> Romain

Juste un rappel ...
Re: La fable de l'IA et de la Photographie
samedi 7 décembre 2019 20:59:32
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter