Coulures denses sur négatifs 120
Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Coulures denses sur négatifs 120

Envoyé par Vania 
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 17:38:33
En n&b 135 et 120 / 220 dernier rinçage à l'eau déminéralisée + agent mouillant.
Film suspendu et lesté , j'essuie la dorsale seulement , de haut en bas, avec une peau de chamois trempée dans le dernier rinçage et essorée.
Après je ferme la porte et reviens le lendemain.

Je développe avec les cuves Jobo et une CPE, J'ai eu des zones visibles une fois sur des ciels marins voilés gris, en PF 4x5 HP5 Ilford.
Plus eu depuis que je met un peu d'agent mouillant dans le prélavage. .
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 17:42:53
Hello
Et il essore avec quoi ses films?
entre ses doigts? pince caoutchouc? peau de chamois tué à la pleine lune de printemps?

Parce qu'il est possible d'avoir des restes de couche anti halo après développement qui partent de façon "mécanique" à l'essorage. Dans ce cas, les traces ne sont pas "côté image" dans la gélatine mais "coté dorsale" qui n'est pas uniformément brillante...

J.Ph.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/06/22 17:47 par amansjeanphilippe.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 18:14:37
amansjeanphilippe écrivait:
-------------------------------------------------------
> Peau de
> chamois tué à la pleine lune de printemps?

Et du même versant que le veau de la gélatine de notre émulsion,
S'étant nourrit des mêmes graines de moutarde,
C'est un plus qui ouvre la porte du succès ...
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 18:16:57
Toai écrivait:
-------------------------------------------------------
> Bonjour
> @Vania
> Je developpe avec des Paterson. Ces cuves
> m'agacent mais cela fonctionne donc je reste
> avec.
> Comme vous, rien de spécial et je n'ai jamais eu
> de pbs de coulures.
> Et je mets 2 films 120 par spire, Rock 'n' Roll,
> soit 250mm / film.
> Je suis de RP, je vais souvent sur Paris,
> Je ne serai disponible qu'à partir du 9 juillet
> pour des raisons de travail et de famille
> donc on peut faire les tests ensemble à partir de
> cette date ..si vous n'avez pas trouvé la
> solution avant.
>
> PS : je developpe avec de l'eau banlieusard, ni
> rive droite ou rive-gauche, au delà du périph.

Bonjour Toai,

Merci beaucoup pour la proposition. Je repars le 9, mais si je n'ai pas trouvé à la rentrée je me permettrai de vous contacter.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 18:21:49
Francois_R écrivait:
-------------------------------------------------------
> @Vania
> dans le 11e il y a Emulsion qui n'est pas loin de
> processus, chez qui vous pourriez essayer de voir
> une autre technique ou un autre outil. Et s'ils
> ont eux aussi des problème de coulure liés à
> l'eau, ils sauront vous dire.
> Je connais des photographes dans le 11e, dont un
> qui a des cuves panier, mais comme votre mail est
> caché, pas facile de vous contacter ;-)

Oui je les avais oublié c'est une bonne idée merci!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/06/22 19:02 par Vania.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 18:26:42
Daniel Drouard écrivait:
-------------------------------------------------------
> Bonjour Vania,
> Il y a une hypothèse qui n'a été évoquée que
> par Noirkappa, c'est l'homogénéité du
> révélateur avant le traitement du film.
> C'est un problème qui est souvent sous-estimé.
> Dans les cas (fréquents) où il faut diluer une
> solution concentrée, il est nécessaire d'agiter
> très longuement avant l'utilisation. Un
> technicien de laboratoire professionnel m'avait
> confié qu'ils passaient carrément la solution au
> mixer! On devine qu'il faut un mixer qu'on plonge
> dans la solution pour éviter les bulles d'air!
> Une dilution non homogène du révélateur ne
> pourrait-elle pas être la cause de ces
> irrégularités, quelque soient les conditions de
> développement ensuite?
>
> Une autre hypothèse nous orienterait vers la
> nature et l'efficacité (rapidité) du bain
> d'arrêt utilisé. Formule toute préparée, ou
> acide acétique dilué?
>
> Les problèmes des irrégularités de
> développement ne sont pas souvent simples à
> résoudre. Bon courage.

J'ai suivi cette piste et je melange bien avant de verser le révélateur, évidemment sans mixer, mais quand meme. Je l'avais privilégié à un moment car j'ai cru que les coulures avaient disparu en remplaçant le HC110 par du ID11 1+1 mais en fait elle sont juste beaucoup moins visibles et fréquentes mais il y en a encore. Je pense plutôt que le temps de development plus long et la nature moins active du révélateur étaient la cause de l'amelioration.

Pour le stop j'utilise de l'acide acétique diluée à 2%. J'ai aussi essayé à 1% et juste de l'eau aucune difference.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 28/06/22 19:04 par Vania.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 18:28:01
Noirkappa écrivait:
-------------------------------------------------------
> Cela me fait penser à ces films X ray
> pré-voilés ( volontairement ) qui gardent la
> trace du sens du premier contact avec le
> révélateur lorsqu'ils sont plongés dans la
> cuvette.. On a beau agiter dans tous les sens , la
> trace du sens de l'introduction dans la cuvette
> reste marqué.


Interessant c'est exactement le sentiment que me donne ces coulures...
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 18:42:02
Moskva 4 écrivait:
-------------------------------------------------------
> Ce qui m'étonne beaucoup, c'est la régularité
> des bandes visibles sur la vue du négatif.
> Pourquoi uniquement sur cette vue, à moins que la
> vue juste à côté soit d'une densité qui rend
> les bandes moins visibles directement. Un scanne
> avec les curseurs un peu poussés devrait nous
> dire si ces bandes se prolongent sur les vues
> adjacentes
> Le pre-mouillage retarde l'action du révélateur
> car la gélatine est déjà gorgée d'eau


La régularité est troublante c'est clair! Les bandes se suivent clairement d'une vue à l'autre mais pas entre les vues et n'apparaissent pas toujours sur toutes les vues. On voit clairement que c'est un liquide qui coule. Ce ne sont pas des traces de séchage pour les raisons expliquées dans le 1er post.

L'exemple avec les 3 coulures est le plus marqué de loni. Le plus souvent il n'y a qu'une seule coulure, plutôt celle du centre, qui prend la forme que l'on voit dans la dernière photo du 1er post. Et la bulle ne s'est produite qu'une seule fois. J'ai pensé qu'elle pourrait fournir un indice quant à ce qui se passe...

Il n'y a pas de scan ce sont des tirages contact que je photographie avec mon portable.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 28/06/22 19:10 par Vania.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 18:46:40
amansjeanphilippe écrivait:
-------------------------------------------------------
> Hello
> Et il essore avec quoi ses films?
> entre ses doigts? pince caoutchouc? peau de
> chamois tué à la pleine lune de printemps?
>
> Parce qu'il est possible d'avoir des restes de
> couche anti halo après développement qui partent
> de façon "mécanique" à l'essorage. Dans ce cas,
> les traces ne sont pas "côté image" dans la
> gélatine mais "coté dorsale" qui n'est pas
> uniformément brillante...
>
> J.Ph.

Je n'essore plus depuis mes tests car aucune utilité et ce ne sont pas des traces de séchage comme expliqué dans le 1er post.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 28/06/22 18:54 par Vania.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 18:51:49
Tres clairement prochain test la semaine prochaine avec de l'agent mouillant dans le révélo !

La nature de l'eau est peu probable mais au point ou j'en suis je vais essayer avec de la volvic sur toute la chaine avec un test.

Et me trouver un labo où developper, je n'y crois pas trop, comme à l'erreur ENORME que je perpétuerais depuis presque 25 ans mais bon, sait-on jamais.

Je devrais recevoir une spire Jobo adapté à ma cuve 2500 pour essayer l'agitation continue. Le test que j'ai fait était avec une spire Hewes inadaptée car pour système 1500 et m'a donné une belle coulure aussi.



Modifié 4 fois. Dernière modification le 28/06/22 19:14 par Vania.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 19:09:40
Vania écrivait:
-------------------------------------------------------

> Et me trouver un labo où developper, je n'y crois
> pas trop, comme à l'erreur ENORME que je
> perpétuerai depuis presque 25 ans mais bon,
> sait-on jamais.

J'imagine que c'est la seule issue, et elle est ENORME ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/06/22 19:54 par Nestor Burma.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 19:49:00
La cuve 2520 / 2521 Jobo contient une spire 2502 en 120 ., on peut mettre deux films 120 avec le clip rouge entre les deux.
Pour l'utiliser à la main et agiter par inversion il faut minimum 900 ml de liquide.
En agitation continue il faut au maximum 600 ml de liquide , et il vaut mieux utiliser une CPE ou autre sinon c'est fastidieux.

Entre 900 ml et 600 ml suivant le révélateur employé il y a un choix de dilution.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 21:08:07
Je viens de relire les 4 pages de posts sur ce fil de discussion.

Aurélien87 écrivait:
-------------------------------------------------------
> Ces traces ne me semblent pas liées à un
> problème de développement, mais à un probleme
> de séchage soit sans agent mouillant, soit avec
> un agent mouillant mal utilisé.
> Il n'y a aucune raison qu'un développement en
> rotation provoque ce genre de traces. Ce sont des
> traces de pesanteur, il serait interessant de
> savoir quel type de pince est utilisé, quel agent
> mouillant, et à quelle concentration.

Je penche pour cette piste d'investigation.


Vania écrivait:
-------------------------------------------------------
> Bonjour à tous,
> Il ne s’agit pas non plus de traces de séchage
> ou d’agent mouillant car j’ai fait sécher un
> film horizontalement avec le même résultat avec
> et sans agent mouillant.

Comment faites-vous pour sécher un film horizontalement ?


Je n'ai vu aucune question relative à l'observation de l'état du film Avant séchage.
Ni de comparaison de la présence de coulures Avant - Après séchage.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mardi 28 juin 2022 22:35:18
Vous développez combien de temps vos 120 dans le HC110? ( Peut-être un temps de révélation trop court?)
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 00:14:36
Luc Peiffer écrivait:
-------------------------------------------------------
> Je viens de relire les 4 pages de posts sur ce fil
> de discussion.
>
> Aurélien87 écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Ces traces ne me semblent pas liées à un
> > problème de développement, mais à un
> probleme
> > de séchage soit sans agent mouillant, soit
> avec
> > un agent mouillant mal utilisé.
> > Il n'y a aucune raison qu'un développement en
> > rotation provoque ce genre de traces. Ce sont
> des
> > traces de pesanteur, il serait
> interessant de
> > savoir quel type de pince est utilisé, quel
> agent
> > mouillant, et à quelle concentration.
>
> Je penche pour cette piste d'investigation.
>
>
> Vania écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Bonjour à tous,
> > Il ne s’agit pas non plus de traces de
> séchage
> > ou d’agent mouillant car j’ai fait sécher
> un
> > film horizontalement avec le même résultat
> avec
> > et sans agent mouillant.
>
> Comment faites-vous pour sécher un film
> horizontalement ?

Je ne sais pas comment être plus explicite... d'ordinaire je suspends mes pelicules à un fil dans le sens ordinaire de la longueur (debut du film suspendu en haut, fin du film lesté en bas) mais j'ai fait quelques tests oú j'ai accroché le film le long du fil avec des pinces a linge. Il a donc séché horizontalement et les supposées traces de séchage devraenit donc couler perpendiculairement aux coulures qui ont gardé la meme direction le long du film.

Donc je le répète encore, ce ne sont pas des traces de sechage cette piste est une perte de temps. Les 2 tireurs pro à qui j'ai pu montrer des films affecté n'ont pas retenu cette hypothèse non plus, generaleent assez voyante. Ni aucune autre malheureusement.



>
>
> Je n'ai vu aucune question relative à
> l'observation de l'état du film Avant séchage.
> Ni de comparaison de la présence de coulures
> Avant - Après séchage.

il est presque impossible de voir ce genre de défaut subtil sur un film mouillé, parfois on le soupçonne parfois non car les coulures se confondent avec le ruissellent de l'eau sur le film. Parfois il faut même attendre la planche contact pour être sûr.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/06/22 00:18 par Vania.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 00:21:16
bellegarde écrivait:
-------------------------------------------------------
> Vous développez combien de temps vos 120 dans le
> HC110? ( Peut-être un temps de révélation trop
> court?)


De 6 à 13 minutes selon le film et la dilution. Meme problème avec ID11 et temps long. Clairement comme je le disais augmenter le temps de develoment et la dilution du révélateur améliore les choses mais ne les résout pas.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 06:26:30
L'apparition de ces problèmes est il concomitant avec un changement de local ou de mode de chargement des spires ? Je pense à une possibilité de voilage du film par une source de lumière, rémanence d'un éclairage fluorescent, lampe a led dont interrupteur ne coupe pas la phase, voyant led, ou voyant de multiprise......
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 09:22:41
Les traces n'apparaissant pas dans les inter images difficile d'imaginer un voilage au labo et aussi régulier?
A la prise de vue? mais si cela apparait avec différents appareils de prise de vue? (à confirmer).
Personnellement la régularité des traces et leur sens ne me font pas penser qu'elles soient "chimiques" mais je n'ai que peu d'expériences dans ces problèmes.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 09:35:52
Jean-Paul Mahé écrivait:
-------------------------------------------------------
> Les traces n'apparaissant pas dans les inter
> images difficile d'imaginer un voilage au labo et
> aussi régulier?
> A la prise de vue? mais si cela apparait avec
> différents appareils de prise de vue? (à
> confirmer).
> Personnellement la régularité des traces et leur
> sens ne me font pas penser qu'elles soient
> "chimiques" mais je n'ai que peu d'expériences
> dans ces problèmes.

Passer en revue les mille et une possibilité ne sert pas à grand chose,
Le test dans un labo référent me parait la seule issue,
Il y a quelque part, un vice de forme dont il faut découvrir le mécanisme ... ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/06/22 10:15 par Nestor Burma.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 10:05:19
Jean-Paul Mahé écrivait:
-------------------------------------------------------
> Les traces n'apparaissant pas dans les inter
> images difficile d'imaginer un voilage au labo et
> aussi régulier?
> A la prise de vue? mais si cela apparait avec
> différents appareils de prise de vue? (à
> confirmer).
> Personnellement la régularité des traces et leur
> sens ne me font pas penser qu'elles soient
> "chimiques" mais je n'ai que peu d'expériences
> dans ces problèmes.


Oui elle sont chimiques les autres options ont été écartées deja mais ce fil est maintenant assez long et laborieux à suivre. Il me parait plus constructif de prendre en consideration le seul ajustement qui semble régler le problème. 3 développements sur 3 sans coulures lorsque j'utilise 2 cuves une pour le development une pour le stop puis le fix. La spire étant d'abord plongée dans le noir dans la premiere cuve puis àt la fin fin du développement sortie du révélateur pour être plongée dans le stop, Il faudrait plus d'essai pour être sûr mais quand meme.

Le plus étonnant c'est qu'avec cette méthode il est beaucoup plus long de plonger la spire dans le stop que de vider le révélateur et remplir de stop une cuve Paterson (moins de 10s).

Ce n'est pas non plus tres pratique et n'explique pas pourquoi je dois me soumettre à ce regime que personne ne suit.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/06/22 10:07 par Vania.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 10:17:48
"Le plus étonnant c'est qu'avec cette méthode il est beaucoup plus long de plonger la spire dans le stop que de vider le révélateur et remplir de stop une cuve Paterson (moins de 10s)..
"

Peut-être, mais l'impact est certainement beaucoup plus grand à l'immersion, avec un révélateur qui n'a pas encore été fatigué par le développement
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 10:20:32
Et pour compléter, on trouve assez de littérature recommandant la plongée des films d'un seul coup plutôt qu'un remplissage... je dois vérifier mais il me semble que cette recommandation est mentionnée dans mes notices Kodak..
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 10:23:41
MarcN écrivait:
-------------------------------------------------------
> Et pour compléter, on trouve assez de
> littérature recommandant la plongée des films
> d'un seul coup plutôt qu'un remplissage... je
> dois vérifier mais il me semble que cette
> recommandation est mentionnée dans mes notices
> Kodak..

Kodak est célèbre, entre autre, pour ces cuves 12 Litres, qui permettent de plonger les rolls films ou plans films directement dans les cuves avec l'aide d'un panier, on arrive même à y traiter de l'E6 sans zone ...
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 16:44:20
Vous rincez entre le révélateur et le bain d’arrêt ?
Et entre le bain d'arrêt et le fixateur ?

------------------------------------------------------------------------------------------
Votez Ali Baba. Lui n'a que 40 voleurs.
(Anonyme)
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 18:11:10
Ioury écrivait:
-------------------------------------------------------
> Vous rincez entre le révélateur et le bain
> d’arrêt ?
> Et entre le bain d'arrêt et le fixateur ?

C'est peu comme la barbe du capitaine Haddock
« Au-dessus ?… Non, ça ne va pas… », « Au-dessous ?... Mille sabords ! Ça ne va pas non plus ! ». Qui ne connaît les célèbres tourments du capitaine Haddock qui ne sait pas comment placer sa barbe, au-dessus ou au-dessous du drap. L’irritation le gagne, ne sachant que décider, jusqu’à en perdre le sommeil.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 19:39:48
Le révélateur est une solution basique,
mettre le bain d'arrêt qui est une solution acide va faire baisser le pH et donc stopper la réaction.
Si on lave avec de l'eau à la sortie du révélateur (eau disons pH ~7), on va faire baisser le pH qui va tendre vers ~7
Certaines personnes font cela, la bain d'arrêt étant l'eau.
Je lave apres la sortie du bain d'arrêt car j'ai eu des pbs de pollution de fixateur
depuis que je lave à la sortie du bain d'arrêt, mon fixateur n'a plus de dépôt.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/06/22 19:43 par Toai.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
mercredi 29 juin 2022 20:24:55
Toai écrivait:
-------------------------------------------------------
> Le révélateur est une solution basique,
> mettre le bain d'arrêt qui est une solution acide
> va faire baisser le pH et donc stopper la
> réaction.
> Si on lave avec de l'eau à la sortie du
> révélateur (eau disons pH ~7), on va faire
> baisser le pH qui va tendre vers ~7
> Certaines personnes font cela, la bain d'arrêt
> étant l'eau.
> Je lave apres la sortie du bain d'arrêt car j'ai
> eu des pbs de pollution de fixateur
> depuis que je lave à la sortie du bain d'arrêt,
> mon fixateur n'a plus de dépôt.


Perso, je rince très rapidement 2/3 fois avant et après.
Je pose la question car s'il utilise un bain d’arrêt .appauvri ou pollué... Peut-être une piste ?

------------------------------------------------------------------------------------------
Votez Ali Baba. Lui n'a que 40 voleurs.
(Anonyme)
Re: Coulures denses sur négatifs 120
jeudi 21 juillet 2022 12:08:40
Problème identifié ?
Ça coule encore ?
Résolu ?
Re: Coulures denses sur négatifs 120
dimanche 24 juillet 2022 23:20:35
Luc Peiffer écrivait:
-------------------------------------------------------
> Problème identifié ?
> Ça coule encore ?
> Résolu ?


Bonsoir,
Merci pour votre intérêt. Le problème n'est pas résolu et je suis parti prendre un peu l'air :-).
Pour l'instant, je trouve que le système Jobo avec rotation continue manuelle sur leur roller base donne de meilleurs résultats mais ne solutionne pas le problème voir rajuste des bromide drags... Enfin je compte faire d'autres essais.
J'ai été arrêté dans mes tests par la chaleur ; l'eau du robinet à 25 C avec des temps trop courts c'est pas top top... mais je comptais essayer de mettre de l'agent mouillant dans le révélateur. et si rien ne marche trouver un autre labo où faire mes developments sous surveillance.
Ca sera pour la rentrée de septembre. Affaire à suivre donc!
Bon été à tous.
Re: Coulures denses sur négatifs 120
lundi 25 juillet 2022 08:05:16
Vania écrivait:
voir rajuste des
> bromide drags... Enfin je compte faire d'autres

Bonjour
Les trainées apportées par le relargage des Bromures par le film, interviennent par manque d'agitation, c'est le cas notamment sur le développement à agitation minimum.
En rotation continue les zonages peuvent provenir de turbulences localisées et répétitives, le renouvèlement quasi permanent ne laisse pas le temps aux bromures de ralentir le développement et de former des coulures.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter